L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Avec la crise qui a frappé comme un coup de tonnerre, c'est LA grande question.... Les étudiants qui vont sortir frais émoulus de leurs études au printemps été 2009 trouveront-ils encore quelques offres d'emplois ou la tempête aura-t-elle ravagé totalement le marché du premier emploi... A voir...


Pas un matin sans qu'une annonce catastrophique nous soit faite. chiffres du chômage (mauvais, de plus en plus mauvais), licenciements, chômage partiel (votre boîte ne vous licencie pas mais vous demande de rester chez vous en attendant des jours meilleurs...)

Mais il faut dire que jusqu'à l'automne 2008, le monde des jeunes diplômés semblait garder la tête hors de l'eau : les recrutements continuaient à bien se faire en grande partie grâce au fameux "papy boom", ce départ à la retraite de toute une génération, nombreuse, les "baby-boomers" nés dans les années 45-55, et qui ont fini par atteindre la soixantaine des papies (eh oui, tout le monde vieillit...)

Donc, ce grand creux a créé depuis 2-3 ans comme un grand appel d'air, et ouvert comme un boulevard aux tout jeunes diplômés : banques, assurances, jobs de cadres commerciaux, informaticiens, ingénieurs... tout ça a fait des gros "paquets" de jobs à prendre, des embauches par milliers, au point que les banques se faisaient paraît-il la guerre pour recruter les meilleurs...(l'article Réussir ma Vie de septembre08 "Les jeunes diplômés s'en sortent toujours bien"

Mais aujourd'hui, est-ce fini ?? Pas facile d'y voir clair parce qu'on vous souffle le même jour le chaud et le froid.
Froid : lu dans Métro du 2 février, le directeur de l'Afij (Association pour l'insertion des jeunes diplômés, Christian Darantière : "Au niveau de notre association, nous observons une forte baisse des offres d'emploi qui nous sont confiées... nous avons chiffré à 32% la diminution des offres en octobre 2008"
Chaud : lu le même jour dans le même journal, l'article "Jeunes diplômés : des recrutements, malgré tout" Evidemment, tout est dans ce "malgré tout". En résumé : oui, les offres baissent globalement, mais certains secteurs continuent à prévoir des embauches de jeunes diplômés et même de les rechercher : techniciens et ingénieurs dans les travaux publics (et non le bâtiment) à cause des grands travaux du plan de relance, grands groupes bancaires (Société Générale et BNP en tête) qui veulent toujours "fidéliser les profils juniors", et ingénieurs dans le secteur de l'énergie (EDF et Aréva en tête.
Lire L'énergie nucléaire en quête de spécialistes

Comme quoi, les choses ne sont pas toutes blanches ou toutes noires, mais un peu mélangées.. il va falloir affiner mes recherches et je pars de ce pas à la porte de Versailles au salon des masters et... des jeunes diplômés où, d'après le programme (toujours alléchant), des entreprises sont là pour recruter... A bientôt pour des échos tout chauds.

Rédigé le Vendredi 6 Février 2009 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda