L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le numérique transforme peu à peu les métiers de l'industrie, à commencer par ceux de la mécanique. L'automobile et l'aéronautique recrutent ainsi des ingénieurs mécaniciens numériques, experts en modélisation.


Ingénieur mécanicien numérique : un métier en plein essor
En prise avec les nouvelles tendances du marché de l'emploi, l'école d'ingénieurs du groupe Léonard de Vinci, l'ESILV, vient d'annoncer la création de deux nouvelles options pour sa majeure "Mécanique numérique et modélisation" : l'aéronautique et l'automobile.

Ceci me permet de souligner combien les métiers de la mécanique industrielle évoluent. La recherche et développement en mécanique se fait désormais entièrement via les outils de modélisation et de simulation numérique. N'imaginez donc pas l'ingénieur mécanicien face aux rouages de machines dignes des Temps modernes de Chaplin. Il est désormais expert des logiciels de CAO et de modélisation 3D. 


Des compétences stratégiques pour l'innovation

Mieux : "Le métier d'ingénieur mécanicien numérique est en plein essor, expliquent les enseignants de l'ESILV.  Son rôle est devenu majeur pour l'innovation, car les outils de modélisation permettent à la fois de raccourcir les délais de conception et de production de biens et de services, et d'en améliorer la qualité et la fiabilité".  

Du coup, tous les secteurs pour qui l'innovation est stratégique recherchent ce type de compétences. A la sortie de l'école, les jeunes diplômés de l'ESILV ayant choisi la majeure "Mécanique numérique et modélisation" sont recrutés dans l'énergie, le bâtiment, le conseil, l'industrie et plus particulièrement dans l'aéronautique, l'automobile et les transports terrestres, domaines représentant 18% des débouchés pour ces profils.


Aéronautique et automobile en tête des débouchés

Dans l'aéronautique, ces ingénieurs sont formés à la simulation et à la conception de systèmes complexes. Ils peuvent intervenir sur l'optimisation des structures aérodynamiques, les matériaux aérospatiaux, les moyens de propulsion, l'avionique, les logiciels embarqués, la sûreté de fonctionnement.

Dans l'automobile et les transports terrestres (ferroviaires par exemple), l'objectif est de répondre par l'innovation au défi de la transformation des transports sur la performance et la dynamique des véhicules, leur architecture, les systèmes de propulsion... Avec ces compétences, on peut aller vers les métiers de chef de projet (conception, production ou recherche dans l'industrie), ou ingénieur études (calcul, modélisation, conception, développement…)

De quoi redorer le blason de la mécanique, une spécialité en plein renouveau qu'il ne faut pas craindre d'explorer.


Portraits vidéos de jeunes ingénieurs

Ces quelques vidéos donnent des exemples vivants de postes et de missions occupés par de jeunes diplômés.


Voir aussi ce portrait d'un jeune ingénieur en conception mécanique chez Dassault Aviation

Ou celui de Magali, ingénieur e-conception systèmes, toujours chez Dassault Aviation


Rédigé le Mercredi 11 Mai 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda