L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





La semaine de l'industrie fait sortir du bois les entreprises et les filières qui cherchent à recruter et à se faire connaître. La mécatronique en fait partie.


Industrie : les beaux débouchés de la mécatronique
Ce n'est pas une mais 52 semaines qui seraient nécessaires pour mieux faire connaître les métiers de l'industrie. Hier je vous parlais du métier dévalorisé de soudeur, une filière qui manque cruellement de nouvelles recrues, aujourd'hui ce sont les industriels de la mécatronique qui cherchent à se faire connaître. Encore des spécialités à forte composante technique qui n'attirent pas assez de jeunes techniciens et ingénieurs.

Et pourtant, encore une fois, les débouchés sont là : en mêlant la mécanique, l'informatique et l'électronique, la mécatronique est la discipline qui permet de concevoir et de fabriquer des systèmes hydrauliques, d'étanchéité, des éléments de transmission mécanique, des engrenages... Des trains d'atterrissage d'un Airbus aux escaliers mécaniques et aux tapis roulants, ces technologies sont partout et les poids lourds de l'industrie sont grands consommateurs de ces nombreux systèmes complexes.

Journée Artéma de la mécatronique

Le syndicat professionnel Artema participe donc à la semaine de l'industrie et multiplie les initiatives de promotion de la mécatronique auprès des jeunes.

Ainsi les 10 et 11 avril, les Journées Artema de la Mécatronique vont permettre à une centaine de chefs d'entreprises du secteur d'inviter des étudiants de Polytech Annecy-Chambéry et de l'Université de Technologie de Compiègne (UTC) au Centre d'instruction naval de Saint-Mandrier-sur-Mer, près de Toulon.

L'enjeu est important : non seulement ces entreprises (fournisseurs de composants, de solutions, et de systèmes dans les domaines de l'étanchéité, des transmissions hydrauliques, mécaniques et pneumatiques, des roulements et guidages linéaires) doivent renouveler les départs en retraite. Mais il leur faut aussi recruter de jeunes talents aptes à entretenir l'innovation dans un domaine où elle est stratégique.

La centaine d'entreprises membres du syndicat Artema représentent 5,7 milliards de volume d'affaires dont 50% à l’export et 28 200 salariés dédiés !

Des besoins de recrutement sur tous les métiers

Leurs besoins de recrutement sont importants, du niveau bac à bac+5 : techniciens de bureau d'études et de production, techniciens de maintenance, technico-commerciaux, ingénieurs essais, ingénieur application, ingénieur R&D, ingénieur export, chefs de projet, etc. Du tailleur d’engrenages au fraiseur, du technicien maintenance à l’ingénieur méthodes, tous les profils sont recherchés.

Des formations

Les IUT, universités et écoles d'ingénieurs proposent un certain nombre de spécialisations en mécatronique, souvent après un tronc commun en mécanique. Il existe aussi plusieurs licences professionnelles (bac+3) accessibles à niveau bac+2 et depuis quelques années, un CQPM de "Technicien spécialiste en conception et fabrication de systèmes de transmissions mécaniques" peut être obtenu dans le cadre d’un contrat en alternance. Il s'agit d'une formation qualifiante sur 2 années. L'accès s’effectue au niveau BTS, avec un contrat de travail du type contrat de professionnalisation.

D'autres organismes de formation peuvent proposer des cursus intéressants :

- ANFI 13 rue Catulienne 93200 St Denis (tél. 01 48 09 07 44) www.anfi-training.com
- I.F.C. BP 29 77590 Bois-le-roi (tél. 01 60 69 60 56) www.ifc-hydraulique.com
- MXL 9 rue de la Garenne - 91150 Morigny (tél. 09 50 98 91 91)  www.mxl.fr
- SODHYP, 296 avenue Pasteur 33185 Le Haillan (tél. 05 56 34 86 69) www.sodhyp.com

Et pour découvrir des entreprises qui recrutent dans la mécatronique, on peut aller voir la liste des adhérents d'Artéma sur le site www. artema-france.org





Rédigé le Mardi 8 Avril 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda