L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Sur octobre et novembre 2015, l'industrie et le commerce sont les secteurs qui ont offert le plus d'emplois d'après le baromètre établi par le site emploi Qapa. L'enquête prend aussi la température de l'emploi par région.


Industrie et commerce, deux gros moteurs pour l'emploi
Si l'on voulait parodier Sully pour qui (il y a bien longtemps) "labourage et pâturage étaient les deux mamelles de la France", on pourrait dire qu'en cet automne 2015, l'industrie et le commerce restent deux moteurs essentiels pour l'emploi.

La preuve avec les résultats de l'enquête de Qapa qui a analysé plus de 220 000 offres d'emploi actives sur le web du 1er octobre au 20 novembre 2015 et cela sur les 22 régions de France,


Le tiercé des secteurs recruteurs : industrie, commerce, BTP

Résultat : dans 11 régions de France, c'est l'industrie qui arrive en tête avec plus de 24 684 offres d'emploi au total. Cela vous surprend ? Le mouvement global de désindustrialisation est pourtant réel (voir par exemple l'emploi automobile), mais il est sans doute compensé par la nécessité de remplacer des départs en retraite et de pourvoir des postes exigeant des compétences techniques bien spécifiques.

En deuxième position, le secteur du commerce et de la vente enregistre 19 366 offres sur seulement 7 régions, juste devant le secteur BTP et construction à la troisième place de classement avec 8 619 offres d'emploi sur 4 régions principales.

Des chiffres encourageants donc, même s'ils restent largement insuffisants pour entamer le niveau global du chômage qui a connu une nouvelle augmentation en cet automne.


Les régions les plus dynamiques

Le tableau ci-dessous présente les résultats de l'enquête qui est intéressante à analyser aussi du point de vue régional. L'emploi industriel est particulièrement dynamique en Rhône-Alpes, Franche-Comté, Pays-de-la-Loire et Aquitaine.

L'Ile-de-France n'y apparaît pas pour l'industrie alors que la région capitale est en tête pour les emplois dans le commerce.
Industrie et commerce, deux gros moteurs pour l'emploi

Les recruteurs manquent de CAP et de bac+2 !

Autre enseignement à tirer de ce baromètre mensuel, le problème des niveaux de recrutement. Qapa a comparé les niveaux d'étude des candidats à l'emploi avec les niveaux requis par les recruteurs.

Et cela coince un peu. En effet, seuls les bac+3, soit 10% des profils sont en adéquation entre l'offre et la demande. En revanche, les bac+2 ne sont visiblement pas assez nombreux puisque 29% des recruteurs en recherchent et que seulement 20% des candidats ont ce niveau d'étude.

Même constat pour les CAP ou BEP qui représentent 19% des demandeurs d'emploi alors que les recruteurs en recherchent à plus de 26%.

On peut penser que là encore, une bonne partie de ces profils sont recherchés par l'industrie, où l'on manque de techniciens supérieurs de niveau bac+2 (les jeunes ayant tendance à poursuivre leurs études) et aussi d'ouvriers qualifiés... Les CAP sont aussi recherchés dans la grande distribution et sur tous les métiers de l'alimentation (bouchers, poissonniers, boulangers).
Industrie et commerce, deux gros moteurs pour l'emploi

Rédigé le Vendredi 27 Novembre 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda