L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'aéronautique continue à créer de l'emploi en France du fait d'une croissance continue du trafic aérien et d'une reprise du militaire en 2015. En ce moment, le secteur peine surtout à recruter des techniciens et des opérateurs qualifiés pour ses lignes de production.


Industrie aéronautique : les postes liés à la production toujours en tension
Voilà un secteur industriel qui poursuit depuis plus de vingt ans une belle croissance tirée en grande partie par celle du trafic aérien mondial. Et depuis plus de dix ans, il crée chaque année des milliers d'emplois. Ainsi, en 2015, l'aéronautique et le spatial ont recruté 11 000 personnes en France et créé 3000 emplois.

Globalement, le secteur compte 42% de cadres et d'ingénieurs, une part considérable due à sa forte composante en technologies de pointe et l'importance de l'innovation sur des marchés très concurrentiels.

"Cependant, nous offrons actuellement plus de postes dans les métiers de la production que de la conception où nous nous contentons de renouveler les équipes pour maintenir l'innovation", expliquait le président du GIFAS, Marwan Lahoud, en faisant le bilan de l'année 2015.


Techniciens et opérateurs qualifiés : toujours des métiers en tension

Les milliers d'entreprises du secteur (et leurs sous-traitants) doivent en effet forcer les cadences pour livrer les commandes, et elles se heurtent de façon récurrente à la difficulté de recruter sur les métiers industriels de la métallurgie (ajusteurs-monteurs, chaudronniers, drapeurs, techniciens d'usinage, etc.) d'où l'initiative de les présenter au salon du Bourget 2015 dans l'avion des métiers.

Près d'un an plus tard, ces métiers sont plus que jamais en tension, et les recruteurs multiplient les opérations séduction.


Daher recrute 200 opérateurs et techniciens en Haute-Garonne

C'est ainsi que mardi 24 mai, Daher organise un "job-dating" à l’Espace Manpower de Toulouse. L'équipementier est spécialisé dans le développement de systèmes industriels intégrés pour l’aéronautique et pour répondre à ses commandes qui ne cessent de croître, il recrute 200 collaborateurs en Haute-Garonne.

Ces 200 postes concernent des techniciens en Support logistique (40), des Techniciens Méthode (40), des Inspecteurs qualité (40), mais aussi des ajusteurs aéronautique (40), des intégrateurs cabines avion (40), et, dans une moindre mesure, des techniciens ordonnancement.

Vu la pénurie de compétences, l'expérience de l'aéronautique n'est pas toujours requise, comme pour les techniciens en support logistique qui peuvent être des bac+2 /3 idéalement orienté logistique.

Les techniciens méthode, eux, peuvent n'avoir qu'une première expérience dans l'aéronautique (par exemple un stage), du moment qu'ils ont un bac+2/3 en mécanique. Côté opérateur, les débutants sont acceptés sur le poste d'intégrateur cabine avion, avec possibilité d'être formés.

- Pour obtenir un rendez-vous lors du job-dating du 24 mai, il faut envoyer sa candidature à : espace-toulouse@manpower.fr

- De nombreuses autres offres d'emploi dans l'aéronautique seront par ailleurs proposées lors du salon Carrefour emploi qui a lieu à Toulouse, le jeudi 26 et le vendredi 27 mai 2016.


Le New Deal Aéro en Auvergne

Si les "grandes" régions aéronautiques (Ile-de-France, Midi-Pyrénées-Aquitaine et Paca) disposent encore de viviers de recrutement du fait de l'existence de nombreuses formations, les autres régions ont, elles, encore plus de mal.

La Normandie a réagi depuis plusieurs années, en développant des formations sur mesure via Normandie Aérospace

L'Auvergne, qui abrite plusieurs PME innovantes ou grands groupes comme Aubert & Duval, Rexiaa, NSE, Sagem, Percall, l’AIA de Clermont-Ferrand a aussi lancé son forum régional du recrutement aéronautique. Et la région a donné un coup de pouce en étendant à certains de ces postes son "New Deal", une opération accordant un certain nombre d'avantages aux nouveaux venus (aide au logement, prêts, accompagnement, etc.), cela pour attirer notamment des talents numériques pour les startups.

Cette fois, ce sont les salariés prenant des postes dans l'industrie aéronautique qui peuvent bénéficier de trois mois de loyer gratuits, le temps de la période d'essai. Où l'on voit que l'on recherche désormais les ajusteurs-monteurs aéronautiques aussi frénétiquement que les développeurs informatique.


L'exemple d'une entreprise aéronautique en Auvergne

Se renseigner sur l'emploi dans l'industrie aéronautique :

- Le site www.airemploi.org/ informe sur les formations et les métiers.

- www.aeroemploiformation.com rassemble toutes les offres d'emploi

Rédigé le Lundi 23 Mai 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda