L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le tourisme du bien-être est en expansion et l'hôtellerie haut de gamme multiplie l'ouverture de spas. En juillet 2014, Les Roches International School of Hotel Management ouvre donc une nouvelle spécialité de bachelor : Spa and Health Management.


Hôtellerie : les Roches vont former des managers Spa et Santé
Non seulement l'hôtellerie mondiale est en expansion, notamment en Asie, non seulement le secteur est structurellement recruteur, mais il développe aussi de nouvelles offres qui nécessitent des compétences spécifiques.

"Pour attirer la clientèle haut-de-gamme, proposer un spa ou un centre de bien-être est désormais un atout capital, explique Sonia Tatar, directrice générale des Roches, l'une des grandes écoles suisses formant aux métiers de l'hôtellerie-restauration. Mais encore faut-il des managers capables de piloter et d'animer ces nouveaux services".



Une spécialisation à l'avant-garde des tendances

En juillet 2014, l'école ajoute donc une nouvelle spécialité à son bachelor (niveau bac+3), "Spa and Health Management", qui en comptait déjà six autres (finance, entrepreneuriat, marketing, événementiel, innovation et développement durable, restauration).

Les débouchés semblent importants pour cette spécialité que l'école dit être "à l'avant-garde des tendances".


Spas : encore de belles perspectives de croissance

"Elle garantira aux diplômés d'excellentes perspectives de carrière, assure Sonia Tatar. Les perspectives de croissances sont en effet très fortes notamment en Asie et en Amérique latine. Non seulement les hôtels existants se modernisent en créant des spas, mais tout nouvel hôtel intègre désormais un centre de bien-être."

Cela paraît en effet cohérent avec les perspectives mondiales de développement de l'hôtellerie. D'après le rapport du Global Wellness Economy, le tourisme de bien-être devrait connaître une augmentation de 9.9% par an d'ici 2019.
Actuellement, la France dispose d'un réseau d'environ 9 000 spas, dont près de 400 sont installés au sein d'infrastructures hôtelières. Sur le seul segment cinq étoiles, près de 46% des établissements en sont équipés. Cette tendance à l'augmentation de l'offre de spas dans l'hôtellerie devrait se poursuivre au cours des prochaines années et suivre l'évolution du tourisme de bien-être, qui devrait continuer à se développer jusqu'en 2020, dans le monde et en France.


La spécialisation des Roches

Qu'apprend-on dans un bachelor "Spa and health Management" ? D'abord, le management et les RH, à l'image des autres spécialités hôtelières, auxquels viendront s'ajouter les aspects techniques des spas, et des notions d'esthétique, des enseignements sur les services liés au bien-être, les enjeux du développement durable, etc.

Les étudiants du BBA Spa and Health Management bénéficieront d'autre part d'un partenariat entre Les Roches International School et deux entreprises leaders du bien-être : la clinique Genolier Swiss Medical Network (santé de luxe) et la chaine internationale ESPA (spas de luxe).

De beaux atouts pour une école à la forte notoriété mais dont les coûts de scolarité restent, rappelons-le, excessivement élevés.

Je ne manquerai pas sur ce blog d'évoquer d'autres filières de formation aux métiers du bien-être.

Pour en savoir plus :
www.lesroches.edu/


Rédigé le Mercredi 23 Juillet 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda