L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'école des métiers du web Hetic ouvre en janvier 2015 un MBA international intitulé "Internet Business for Luxury Goods". Une formation intensive de six mois accessible à niveau bac+4/5 qui conduit à des postes dans l'industrie du luxe digital, un secteur en forte croissance.


Hetic lance une formation e-business pour l'industrie du luxe
J'évoquais il y a quelques jours le boom des formations mixant TIC et santé. Or le commerce du luxe est lui aussi entré dans l'ère du e-business, les grandes marques ne pouvant se passer d'un marketing digital d'autant plus stratégique que le marché est mondial et en forte croissance.

Sur le marché du travail, les voilà désormais en quête de managers maîtrisant tout autant le code des métiers du luxe que celui du "e-business", des stratèges à cinq pattes du "luxe digital", nouvel avatar de la révolution numérique !

Une des premières écoles des métiers du web, HETIC, a humé la tendance et voulu répondre aux demandes des entreprises. L'école s'est positionnée depuis 12 ans comme la "grande école de l'internet" en dispensant une formation bac+5 de très bonne facture débouchant sur un diplôme de niveau I reconnu par l'Etat et surtout très appréciée des entreprises.


Une formation cousue main pour les grandes marques

Elle était donc plutôt bien placée pour répondre à la demande des "grandes marques" en montant avec elles une formation supérieure spécialisée dans le luxe, du "cousu main" en quelque sorte :  un MBA international "Internet Business for Luxury Goods".

Marketing, numérique, luxe
 
Concrètement, le MBA consiste en un cursus intensif de 6 mois combinant cours théoriques, séminaires, conférences, visites d’entreprises et projets réels.

Les cinq blocs d’apprentissage font le pari d'aborder les aspects techniques des nouveaux supports numériques, les codes spécifiques à l'industrie du luxe, et des éléments de stratégie marketing, le tout étant illustré par des séminaires et des visites d'entreprises partenaires :
 
  • Digital & Luxe Technology : pour l’aspect technique
  • Digital & Luxe Creation : pour l’aspect création, design, etc.
  • Digital & Luxe Business : pour l’aspect management, marketing, etc.
  • Digital & Luxe Culture : pour les modèles économiques, les codes du luxe et de la e-économie
  • Séminaires et conférences : pour des rencontres avec les professionnels de ces deux secteurs
Un projet réel de e-business à monter

L'une des originalités du cursus est de s'achever par 9 semaines durant lesquelles chaque étudiant monte un projet de e-business destiné à l’industrie du luxe : application mobile, nouveau service commercial en ligne, opération de marketing digital... "Chaque étudiant MBA pourra faire travailler sur son projet d'autres étudiants Hétic de 4ème année, ce qui représente une expérience de management. Puis, les étudiants pourront présenter leur projet à des professionnels, voire même des investisseurs", explique le service communication de l'école...

"C'est une formation taillée sur mesure pour ceux qui souhaitent se lancer dans le monde de la créativité commerciale ou encore se doter d’outils variés faisant appel à la technologie, au design, au commerce et au luxe pour enrichir leurs compétences professionnelles", résume la directrice du MBA, Michelle Jean-Baptiste.

Concrètement, la formation s'adresse à tout diplômé bac+4/5 de formations commerciale, ingénieur, ou web. Il n'y a pas de pré-requis à part le niveau académique, et bien sûr un intérêt pour l'univers du luxe (que des stages ou une expérience pourront démontrer).
Mais elle peut aussi intéresser des salariés souhaitant se spécialiser dans le luxe et l'internet, des étudiants étrangers ou des porteurs de projet de création d'entreprise dans le domaine d'Internet et du luxe.


Nos conseils débouchés

La plaquette de la formation dit "garantir une insertion dans l'univers du luxe". Hétic a en effet monté la formation en partenariat avec de grands noms de l'horlogerie de luxe, de la joaillerie, de la gastronomie, de l'oenologie et bien sûr de la haute couture, sans vouloir révéler les noms pour l'instant.

Les débouchés sont donc tout naturellement à trouver dans ces grandes maisons sur les postes liés à la stratégie marketing et à la mise en avant de produits sur les supports numériques.

C'est sans doute un très bon plan pour rentrer dans des secteurs très prisés des jeunes diplômés : prendre la porte du e-business grâce à un bouquet de compétences taillées sur mesure est à mon avis une très bonne carte à jouer... avant que trop de candidats ne vous rejoignent.


Admission

Les inscriptions au MBA pour l'année de lancement ont été limitées à 40 places. Les candidats sont sélectionnés sur des critères combinant la qualité du parcours académique et celle de leur expérience professionnelle.
 
Les candidats intéressés sont invités à prendre rendez-vous pour un entretien : www.hetic.net/mba
 
 
 


Rédigé le Mardi 16 Décembre 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda