L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





En Bretagne, l'agglomération de Lorient est réellement portée par l'économie maritime. Le nautisme ou la construction navale crée de l'emploi dans l'industrie, le commerce et le tourisme, et le port abrite aussi de nombreuses formations spécialisées.


Grâce au nautisme, les vents sont favorables pour l'emploi à Lorient
Vous cherchez une région où l'on respire et où l'on peut concilier travail et loisirs ? Nos côtes atlantiques ont de beaux atouts à offrir. J'ai déjà évoqué le gros potentiel de développement des biotechnologies marines dans l'Ouest de la France ou du numérique dans la région de Nantes.

Et voilà que Lorient, l'agglomération de Bretagne Sud, s'affiche comme un autre poumon pour l'emploi, notamment grâce aux activités générées par le nautisme de loisir et de compétition.


Tous les métiers du nautisme représentés à Lorient

Saviez-vous que le port de Lorient La Base abrite plus de 800 emplois ? L'ancienne base de sous-marins est aujourd'hui le royaume de la voile et de la course au large. C'est là que de nombreux skippers et leurs équipes viennent préparer leurs bateaux pour les grandes courses, là aussi que prennent place de nombreux événements nautiques, sans oublier la fréquentation touristique générée par la Cité de la voile.

Ceci a engendré la création d'un écosystème économique : près de 50 entreprises lorientaises sont dédiées à la course au large. Mais ce n'est pas tout... La construction navale a toujours été dynamique à Lorient et elle représente aujourd'hui 3 500 emplois salariés (hors intérim)... et a même créé 500 emplois depuis 2009. Avec la filière de la pêche (Lorient est le 1er port de pêche français en valeur), et la Marine nationale, globalement, les entreprises maritimes représentent 13 500 emplois soit 16% des emplois du pays de Lorient.


Des emplois portés par l'innovation et les technologies

La forte influence de la course au large sur Lorient stimule l'innovation et la recherche technologique. On voit ainsi fleurir sur le site de Lorient La Base des bureaux d'études comme GSEA  Design-HDS ou Plastimo dans le domaine de l'accastillage, Marsaudon Composite et Gepeto Composite pour la fabrication de matériaux composites, Blew Stoub qui propose des solutions textiles...

Tout ceci crée de l'emploi, d'abord sur des missions de recherche et développement, mais surtout des postes techniques : emplois de techniciens de maintenance, de mécaniciens nautiques, de technico-commerciaux... Sans oublier les postes d'encadrants liés à la pratique du nautisme ou à l'accueil touristique.


Une offre de formation sur mesure 

Lorient et sa région veut répondre à ce développement économique par une offre de formation ad-hoc. Que vous soyez en formation initiale ou en reconversion, c'est le bon endroit pour se former aux métiers du nautisme... à commencer par celui de skipper. Eh oui, l'association Lorient Grand Large, qui gère toute l'activité course au large, organise chaque année une trentaine de formations théoriques et pratiques pour ceux qui veulent se professionnaliser, et sur tout type de bateaux (rens. : www.lorientgrandlarge.org)

Les débouchés sont cependant bien plus vastes à terre, et pour cela, le territoire propose une large gamme de formations et diplômes, du niveau CAP à licence en passant par les "certificats de qualification professionnelle" (CQP) dédiés aux adultes. 

- Pour travailler dans la construction navale, on peut se former comme architecte naval avec le BTS construction navale, stratifieur avec le CAP Plasturgie composite, charpentier de marine avec le CAP ou le BP du même nom, peintre en construction navale avec le CAP peintre marine, traceur de coques ou mouliste avec la formation d'opérateur composite haute performance, chaudronnier en construction navale, etc. La licence professionnelle (bac+3) Métiers industriels de la construction navale accessible à bac+2 est enseignée à l'IUT de Lorient.

- Pour travailler dans la construction nautique, on peut se former comme mécanicien de moteur marin, menuisier et ébéniste de marine, plombier, électricien. Le GRETA Bretagne Sud accompagne la croissance de ces métiers avec un CAP de réparation et entretien des embarcations de plaisance, et un CQP matériaux composites nautiques.

- Pour travailler dans l'exploitation d'un port de plaisance, on peut se former comme agent de port, gréeur, accastilleur, mateloteur...

Signalons la licence professionnelle Nautisme et métiers de la plaisance, dispensée à l'Université Bretagne Sud (toujours à Lorient) qui forme à la fois aux activités portuaires et aux aspects techniques du navire.

Enfin, l'AFPA (Association pour la formation professionnelle des adultes) de Lorient propose en France l'unique formation au métier de... scaphandrier. (Rens. : AFPA) mais aussi au beau métier de "Préparateur voilier de course ". Pour ceux qui veulent se lancer, le vent souffle fort dans la "sailing valley" !


Vidéo : le métier de menuisier en construction nautique



Les métiers du nautisme :
 

Pour en savoir plus :
- Fédération des industries nautiques : www.fin.fr/

Rédigé le Lundi 9 Janvier 2017 | Commentaires (1) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Commentaires

1.Posté par INB professions nautisme le 11/01/2017 16:28
Bonjour,

Si vous êtes à la recherche d'une formation aux métiers du nautisme, vous pouvez également vous tourner vers le centre de formation des professionnels du nautisme INB (plus de 50 ans d'existence)

Les formations sont ouvertes à différents statuts : bac-pro, post bac, demandeur d'emploi, reconversion et salariés...

Rendez-vous sur www.institut-nautique.com

Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda