L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'ouverture grandissante du secteur ferroviaire à la concurrence crée de nouveaux besoins de main d'oeuvre pour les opérateurs privés. Eurotunnel vient donc d'ouvrir le CIFFCO, un centre de formation pour 15 métiers dont des conducteurs de fret mais aussi des agents de maintenance et de régulation ferroviaire. Des nouveaux débouchés pour répondre à la transformation du rail français.


Europorte, filiale de fret ferroviaire d'Eurotunnel.
Europorte, filiale de fret ferroviaire d'Eurotunnel.
Quand je vous disais que le ferroviaire était porteur d'emplois. Mais cette fois, il ne s'agit pas d'ingénierie et de conception de matériel, mais d'exploitation de lignes. Car avec l'ouverture à la concurrence, les opérateurs privés vont avoir besoin de recruter des agents pour conduire, entretenir, réguler les trains.

Depuis l'ouverture à la concurrence du trafic marchandises en 2006, Fret SNCF doit désormais composer avec neuf autres entreprises ferroviaires sur le réseau ferré français. L’activité des nouveaux entrants, qui représentait en 2006 moins de 1% de part de marché, a atteint  4,7% en 2007 et  20% de parts de marché fin 2010.

Eurotunnel, dont la filiale Europorte fait partie des opérateurs, a donc ouvert un centre de formation spécialisé, le CIFFCO ou Centre international de formation ferroviaire de la Côte d'Opale, situé à Calais.


Un centre de formation privé ouvert à toutes les entreprises ferroviaires

"C'est la première fois qu’un groupe privé de transport crée un tel centre d'enseignement, à la fois ouvert à l'ensemble des entreprises ferroviaires européennes, aux mainteneurs d'infrastructures, à leurs sous-traitants et capable d’intervenir pour former des techniciens évoluant sur le réseau ferré national français mais aussi ceux d’autres pays voisins", détaille le communiqué d'Eurotunnel.

Agréé par l’Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), le CIFFCO prépare à quinze métiers différents, ouverts aux stagiaires titulaires d’un CAP pour les opérations au sol et aux titulaires d’un diplôme de niveau bac+2 pour les métiers de la conduite : conducteur de train, mais aussi agent formation, reconnaisseur, chef de la manoeuvre, aiguilleur, agent de sécurité électrique, mainteneur de l'infrastructure, mainteneur du matériel roulant...
Par ailleurs, l'Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) vient de confier au CIFFCO la formation de ses évaluateurs chargés de contrôler l’habilitation des conducteurs "grandes lignes" en France ; Alstom y enverra les futurs conducteurs de son Centre d'essais ferroviaire.

Une filière métiers est en train de naître, qui pourra donner des idées de débouchés aux amoureux des trains qui ne peuvent ou ne veulent pas travailler à la SNCF.

Rédigé le Lundi 13 Février 2012 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda