L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





En 2017, le recrutement des cadres devrait connaître une belle dynamique. En tête des secteurs recruteurs : l'informatique, le conseil, l'ingénierie et la bancassurance, des secteurs où de grands groupes prévoient des milliers de recrutements.


Emploi cadres : qui va recruter en 2017 ?
Oui, 2017 devrait être une bonne année pour les cadres, et notamment les jeunes diplômés de niveau bac+5 dotés des compétences numériques recherchées par les entreprises. J'aborderai prochainement dans une autre note les perspectives de recrutement 2017 pour les non-cadres et notamment les employés et techniciens.

En terme de secteurs, l'informatique et le numérique devraient encore augmenter leurs  recrutements par rapport à 2016. D'après  le baromètre People in Tech publié en novembre dernier, les éditeurs de logiciels et les sociétés internet devraient passer de 7282 recrutements réalisés en 2016 à plus de 10 000 en 2017.


Informatique et numérique toujours en tête

Les entreprises de services numériques (ESN) devraient être encore plus sollicitées par les autres entreprises qui réalisent leur digitalisation. Ainsi, Sopra Steria a annoncé 2500 embauches en France, GFI Informatique en fera 1800. CapGemini 2800. Ces grands groupes doivent aussi partager les talents avec les startups ou des sociétés plus récentes comme SQLI, spécialiste des objets connectés qui doit recruter 600 personnes.

Les profils les plus convoités ? Toujours des profils IT, développeurs spécialisés dans le cloud ou le Big Data, ou bien des consultants métier ayant une double compétence.

Le baromètre People in Tech notait aussi une dynamique de recrutement de +25% pour les métiers du marketing dans les entreprises technologiques en France. Même si les ingénieurs et les informaticiens restent les rois du marché de l'emploi cadre, les professionnels du marketing digital ont donc une belle carte à jouer en se positionnant par exemple sur un métier qui monte : Growth Hacker, ce spécialiste de la croissance des sites web.


Le conseil en ingénierie et en innovation

Sans surprise, les grands cabinets de conseil en ingénierie vont aussi recruter en masse. Altran prévoit 2800 recrutements, Alten 3000. Les ingénieurs, tout juste diplômés ou expérimentés, sont leur cible de choix dans des spécialités allant de la mécanique aux télécoms, en passant par l'énergie, les transport et toujours l'informatique.  
Mais là encore, ces groupes recruteront aussi des business developpeurs et des managers.


Le conseil au audit finance

Toujours dans le conseil, Deloitte devrait recruter 2000 consultants, juniors et seniors, Mazars plusieurs centaines. A noter que tous ces cabinets sont aussi de gros pourvoyeurs de stages de fin d'étude ou de césure et se "fournissent" en jeunes diplômés à la sortie des business schools.


La bancassurance

Même si les rythmes de recrutement seront les mêmes qu'en 2016, les volumes restent importants. Le groupe Crédit Agricole prévoit de recruter 2100 cadres en France en 2017, sur des fonctions commerciales et experts IT : traders, chefs de projet, auditeurs... La Société Générale et BNP Paribac sont sur la même ligne (2000 recrutements), ce qui devrait amener l'ensemble des groupes bancaires à recruter entre 8000 et 12 000 CDI en 2017.

Des chiffres auxquels il faut ajouter les recrutements de stagiaires et d'alternants, toujours importants. Même si tous les départs en retraite n'ont pas été remplacés, l'emploi des jeunes dans la banque devrait donc rester dynamique en partie grâce à la montée de nouveaux métiers pour la banque en ligne.


Le e-commerce, le luxe, l'agro-alimentaire...

Même si l'industrie confie de plus en plus de missions aux cabinets d'ingénierie, quelques grands groupes gardent une politique de recrutement dynamique : Safran a recruté en 2016 près de 900 ingénieurs et cadres et devrait rester sur cette ligne en 2017. Dans l'agro-alimentaire, Nestlé va poursuivre les recrutements pour ses usines en France, et Renault dans une moindre mesure.

Enfin, dans le luxe, LVMH annonce 1800 embauches. Des postes en marketing, communication, production et supply-chain.

Enfin, pour les profils orientés commerce, impossible de ne pas signaler le gisement d'emplois des sites de e-commerce qui recrutent en permanence, d'Amazon à voyages-sncf en passant par la Fnac ou Blablacar... Le numérique, toujours, transforme les métiers et n'a pas fini de créer de l'emploi, en 2017 comme en 2016.

Rédigé le Mardi 3 Janvier 2017 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda