L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le secteur du transport reste recruteur avec des métiers toujours pénuriques, et parfois des recrutements de niche comme ceux d'Ecomouv'. Cette nouvelle société va récolter les fruits de la fiscalité écologique anti-poids lourds mise en place par le Grenelle de l'environnement. Et recruter 200 personnes à Metz d'ici fin 2012.


Ecomouv' recrute 200 personnes sur Metz
Filiale de la société italienne Autostrade, Ecomouv' est l'entreprise choisie dans le cadre d'un partenariat public-privé pour récolter en France l'écotaxe poids lourds, une nouvelle taxe que devront payer en France à partir de 2013 les poids lourds de plus de 3,5 tonnes sur un certain nombre de routes nationales.

C'est l'un des résultats du Grenelle de l'Environnement qui réjouit les écologistes et fait pester les transporteurs routiers. En tout cas, côté emploi, Ecomouv' a choisi de s'implanter à Metz sur une ancienne base aérienne, et de recruter 200 personnes d'ici 2012.

Il s'agit dans un premier temps de recruter via  Pôle Emploi des téléopérateurs, sachant parler l’anglais et une deuxième langue européenne : italien, allemand, russe, polonais, espagnol, portugais...  Le travail consistera en effet à informer au téléphone les transporteurs circulant en France, souvent issus de ces pays. Quelques compétences bureautiques sont également demandées.
Des "agent de traitement des anomalies et contrôleurs recrutement" seront embauchés dans un deuxième temps.

Mais Ecomouv" recherche aussi un responsable audit, un chef de secteur Ile-de-France diplômé d'une école de commerce avec 3-5 ans d'expérience, et un diplômé en gestion des ressources humaines ou formation : voir sur la page recrutement d'Ecomouv'
Pourquoi pas aussi envoyer une candidature spontanée si la mission "développement durable" très  opérationnelle vous motive ?



Transport-logistique : des métiers mal connus

Le secteur du transport est ainsi riche en métiers de niches souvent mal connus : aux emblématiques conducteurs routiers (métier pénurique par excellence), s'ajoutent les fonctions de l'exploitation, de la chaîne logistique, du fret express, des secteurs souvent mal connus des jeunes diplômés qui peuvent pourtant comporter une importante touche internationale.

"Les diplômés de nos écoles trouvent très rapidement du travail", rappelle Michel PLoyé, responsables des écoles de l'AFT-IFtim, l'organisme spécialiste des formations en transport-logistique. Une mention particulière pour les formations très professionnalisantes de niveau bac+2 à bac+6 des Isteli (Instituts supérieurs du transport et de la logistique internationale) qui forment des cadres opérationnels appréciés par les entreprises.

L'AFT tâche d'ailleurs de rattraper son retard avec une campagne d'information sur ses métiers renvoyant au site dédié aux jeunes www.tracetonchemin.com

Rédigé le Lundi 23 Avril 2012 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda