L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Tandis que la Semaine du développement durable s'achève, qu'en est-il vraiment des filières "emplois verts" ? Orientation d'avenir ou miroir aux alouettes ?


Développement durable : vrais débouchés ou tarte à la crème ?
A l'heure où les formations en "développement durable", ou en "ingénierie de l'écologie" se multiplient et que les appels à "sauver la planète" retentissent de l'école maternelle à l'université, que faut-il penser de ces "nouveaux débouchés" qui chantent ? Je garde en mémoire l'opinion de Blandine Antoine et Elodie Renaud, deux jeunes femmes ingénieurs (X) qui ont fait un tour du monde des initiatives innovantes en matière d'énergie et en ont ramené un livre passionnant ("Le tour du monde des énergies" chez Lattès) : "Il existe pas mal de nouveaux masters autour de l'environnement et du développement durable, mais mieux vaut viser des filières très techniques qui donnent une expertise assez pointue que ce soit dans les sciences de l’ingénieur, dans les sciences dures, ou en finances. On a bien le temps ensuite d'élargir ses horizons", indiquaient-elles.

Attention aux formations touche-à-tout au titre pompeux Appréciations confirmées par quelques observations de terrain et un zeste de bon sens : - Se rappeler d'abord que le "développement durable" est un concept ultra-large et nécessairement fourre-tout qui concerne à la fois les technologies, l'économie, la politique, les choix d'entreprise, l'agriculture, le commerce... Attention donc aux formations trop globalisantes (en particulier à l'université) qui sous des titres pompeux vous donneront en fait peu de compétences techniques réelles, d'où une employabilité médiocre. - Certes, les entreprises du CAC 40 sont tenues depuis 2002 par la loi d'avoir leur "directeur du développement durable". Mais cela reste encore des postes rares - il n'y en aurait pas plus d'un millier - et aux contours assez flous. "Cette fonction est encore jeune, peu connue, mais elle va sans aucun doute se développer dans les années à venir", indique David Ascher, directeur du site emploi-environnement.com dans Métro le 23 mars 2009. En tout cas, il est clair que vous avez peu de chance de décrocher le poste de directeur de la Société Générale à 23 ans en sortant de la fac.

Des compétences précises recherchées dans certains secteurs Par contre, il existe bien des secteurs économiques, dans l'industrie, l'agriculture ou les services, qui vont avoir besoin de compétences pointues : - le bâtiment et tout le secteur de l'habitat. Pour construire des logements ou des bâtiments de "haute qualité environnementale" (HQE), il y a un manque fou de compétences, c'est-à-dire de techniciens, d'ingénieurs et d'artisans spécialisés, pour proposer et installer des solutions de chauffage, bâtir avec de nouveaux matériaux, rechercher les économies d'énergie, etc. Les bonnes filières : le génie civil, le génie thermique et climatique... Les diplômés de BTS par exemple "Fluide, énergie, environnement"), DUT et licences pro de ces secteurs sont appréciés notamment sur des postes technico-commerciaux. Si vous voulez créer votre entreprise, c'est aussi un bon créneau. - L'énergie, toujours elle, est aux avant-postes avec l'industrie des énergies renouvelables : solaire, éolien. La filière des biocarburant a aussi créé pas mal d'emplois dans le secteur agricole. Là encore, la prime va aux scientifiques et aux techniciens. - Le commerce équitable et le micro-crédit, qui se développent, vont être demandeurs de bons gestionnaires et de spécialistes du commerce international. En résumé : si ces problématiques vous attirent, commencez par acquérir une bonne formation de base en école d'ingénieur ou de commerce, ou bien en cycle de technicien, que vous pourrez ensuite compléter par une "spécialisation" ou un "mastère". Vous aurez ainsi plusieurs cordes à votre arc, au cas où... les postes convoités ne soient pas au rendez-vous au moment où vous les recherchez. Ainsi la crise vient-elle de frapper de plein fouet le secteur jusque-là prometteur du recyclage des déchets comme le mentionnait Le Monde ("La logique du recyclage fragilisée") du 24 mars. Pour rechercher une formation : www.novethic.fr (rubrique Guides/rechercher une fomation)

Rédigé le Lundi 6 Avril 2009 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda