L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Croisée dans une formation, la rédactrice en chef de Docteurs&Co, est spécialiste des débouchés professionnels pour les "docteurs", les diplômés universitaires munis d'un doctorat.


Des débouchés en entreprise pour les docteurs (diplomés bac + 7) ?
Que faire avec un doctorat, diplôme universitaire de niveau bac + 7, obtenu en général après un master recherche, la préparation et la soutenance d'une thèse sur un sujet hyper pointu ?

Le doctorat est normalement la porte d'entrée vers les carrières de la recherche, et notamment le fameux métier d'enseignant chercheur (en université) dont la réforme du statut fait tant de bruit en ce moment.

Mais un grand nombre de docteurs entrent aussi en entreprise. C'est ce que m'apprend Evelyne Jardin, rédactrice en chef de la revue (et du blog) Docteurs&Co, et elle-même docteur en économie. Alors, les perspectives sont-elles intéressantes en France pour ces super diplômés ?
"Cela dépend des disciplines, m'explique-t-elle. Les débouchés sont là dans les secteurs qui recrutent et manquent de compétences, un peu toujours les mêmes : l'informatique, la physique, la science des matériaux". En biologie ou chimie par contre, il faut s'expatrier hors de France pour trouver un poste dans un service recherche. Et en sciences humaines ? Pas de débouchés du tout.

Quand les docteurs sont recrutés, ils rejoignent en général les services Recherche & Développement des entreprises qui comptent sur eux pour innover et travailler sur de futurs nouveaux produits ou procédés. La crise touche-t-elle ces recrutements ? Il semblerait que non, les grandes entreprises comptant sur leur services R & D pour préparer le long terme. De plus en plus aussi, l'innovation est une arme stratégique... Reste à trouver le bon créneau.

Le blog de Docteurs&Co

Rédigé le Mercredi 11 Février 2009 | Commentaires (2) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Commentaires

1.Posté par Jardin le 11/02/2009 18:06
Il y a des imprécisions. Déjà, ce sont des Bac+8 au minimum (et non pas Bac+7). Ensuite, ce sont les docteurs en sciences pour l'ingénieur qui s'en sortent plutôt bien dans le privé. Pour les chimistes et les biologistes, dire qu'il doivent s'expatrier pour espérer avoir un emploi dans le privé est tout simplement faux. Il y a des postes en France, tout de même. Je vous conseille de vérifier tout çà dans le dernier numéro du magazine Docteurs&Co (décembre 2008).Terminons par les docteurs en Sciences humaines et sociales (SHS). Les postes dans les départements de R&D sont rares, çà c'est sûr ! Mais il y a bien d'autres débouchés que la R&D. Je vous invite à aller voir les témoignages de docteurs en SHS que j'ai réuni dans un tout nouveau blog: http://shsetdoctorat.blogspot.com/Et voilà !Dr Evelyne Jardin, rédactrice en chef de Docteurs&Co

2.Posté par berthau le 13/05/2009 22:24
bonjour,
je dirais moi que les débouché se situent plutôt pour les ingénieurs ou les docteurs ingénieurs mais pas les docteurs
par ailleurs les entreprises embauchent plutôt des personnes avec de l'expérience (2 ans minimum)à supposer qu'il trouve un emploi
je connais des docteurs qui même si il trouvent un emploi , c'est précaire que cela soit en France ou à l'étranger à supposer qu'isl trouvent un emploi
certain jusqu'à 10 ans pour trouver un emploi stable à supposer qu'il trouve un emploi
ce< qui n'est pas le cas des ingénieurs ou les docteurs ingénieurs

Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda