L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Les entreprises du commerce de gros peinent à trouver leurs commerciaux et recourent volontiers à l'alternance. Une piste à emprunter si vous cherchez un contrat d'apprentissage ou un job.


Commerciaux : des contrats d'alternance à saisir dans le négoce
Imerys Toiture est le leader français de la fabrication des tuiles en terre cuite qu'elle commercialise principalement auprès des entreprises de couverture. Avec 12 sites régionaux et 1000 salariés en France, ce n'est pas une petite entreprise (d'autant qu'elle fait partie du groupe mondial coté en Bourse Imerys, spécialiste des minéraux pour l'industrie)...

Mais quel étudiant ou quel jeune pro penserait à y faire carrière en sortie d'école ? Très peu sans doute, vu la faible visibilité des entreprises de commerce de gros.


Imerys Toiture : un partenariat avec une école de commerce

C'est la raison qui a poussé Imerys Toiture à conclure un accord de partenariat avec une école de commerce, l'IFAG : l'école pré-sélectionne les jeunes pouvant convenir aux besoins d'Imerys Toiture, qui leur propose des contrats d'alternance.

A terme, l'objectif de l'entreprise est d'intégrer les alternants en CDI sur des poste de commerciaux itinérants pour développer les portefeuilles de clients professionnels.


Après l'alternance, une carrière

"L'alternance est pour nous un formidable levier d'intégration dans l'entreprise, souligne François Ducasse, DRH d'Imerys Toiture. Cela nous permet de former les jeunes sur le terrain : nous les faisons démarrer à la base, dans les équipes commerciale, où ils découvrent totalement notre activité..."

Une politique RH qui marche puisque la quasi totalité des alternants est embauchée. Certes, il ne s'agit que d'une quinzaine de jeunes commerciaux par an. "Nous recrutons relativement peu car il y a peu de turnover : 80% de nos cadres sont issus de la promotion interne", explique François Ducasse.

Ce qui veut dire qu'il s'agit là d'un type d'entreprise où l'on peut (encore) durer et faire carrière. "La terre cuite est un métier de passionnés, c'est qui plaît aux jeunes commerciaux. Ils rencontrent des gens qui aiment les produits qu'ils vendent, ils découvrent un savoir-faire industriel qui a une forte identité culturelle".


Alternants, pensez aux entreprises du négoce !

L'exemple d'Imerys Toiture illustre bien les opportunités d'intégration et de carrière à saisir dans ce type d'entreprise de négoce.
La plupart des grossiste peinent en effet à trouver leurs commerciaux : ils souffrent d'un manque de visibilité auprès des candidats qui s'orientent plus spontanément vers le commerce BtoC, d'autant qu'ils fabriquent et/ou vendent souvent des produits plus ou moins "techniques" qu'il faut apprendre à connaître.

Pour toutes ces raisons, ces entreprises recourent volontiers à l'alternance pour former leurs vendeurs et leurs commerciaux.

Elles apprécient aussi les formations technico-commerciales, mais utilisent souvent l'année d'alternance pour inculquer aux jeunes commerciaux "généralistes" les connaissances techniques qui leur manquent forcément à l'arrivée.


Bois et Matériaux recrute 30 vendeurs en alternance

C'est le cas par exemple de Bois et Matériaux, qui commercialise des matériaux en bois pour les professionnels du bâtiment.

L'entreprise organise actuellement des job-datings dans toute la France pour recruter 30 jeunes vendeurs souhaitant préparer leur BTS (type Muc ou NRC) en alternance.

Les candidats préparant le BTS technico-commercial option Bois ou Matériaux de construction ont bien sûr une longueur d'avance, mais les autres peuvent aussi tenter leur chance car l'entreprise prévoit un parcours d'intégration. Et la motivation pour le produit peut aussi emporter la décision.

En savoir plus :
Espace emploi du groupe Imerys
www.boisetmateriaux.com/emploi/

Rédigé le Vendredi 3 Juillet 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda