L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Les régions de France surfent sur le télétravail et les départs en retraite pour proposer des aides et des emplois à ceux qui veulent venir s'y installer. Des opportunités à saisir dans le Cantal, le Calvados, la Meuse ou la Manche !


Ces régions rurales qui proposent des emplois et des activités à reprendre
Et si vous changiez de vie en partant bosser... dans le Cantal ? Non, ce n'est pas une blague, mais un vrai mouvement de rebond des régions les plus rurales. Ainsi, Le Cantal, ce beau département de 150 000 habitants qui appartient à la nouvelle région Auvergne-Rhône Alpes organisait du 19 au 21 octobre comme chaque année depuis 2003 une "session d'accueil d'actifs" à Massiac. 

Durant trois jours, le département a déroulé le "tapis rouge" pour une vingtaine de porteurs de projets ayant un projet d'installation : visite guidée du département en car, mais aussi présentation d'activités à reprendre et de toutes les opportunités professionnelles.


Cantal : agriculture, artisanat, commerce, télétravail, santé... 
 
En effet, pour ceux qui veulent s'installer à leur compte, les entreprises, commerces, hôtels-restaurants ou exploitations agricoles à reprendre ne manquent pas.

Mais il y a aussi des emplois salariés à prendre dans la santé, les services et aussi, grâce au numérique, des télécentres pour s'installer en télétravail ou téléactivité, que l'on soit entrepreneur ou salarié. 


Des exemples d'installations réussies

Ces sessions portent du fruit puisque depuis 2003, près de 500 personnes venues de toute la France et même de l'étranger se sont lancées dans le Cantal.

Par exemple, Béatrice et Sébastien, originaires de l'Ain, ont repris une épicerie rurale à Boisset en juin 2013.
Nadiejda et Raphaël ont quitté Nivelles en Belgique pour reprendre un atelier de menuiserie-ébénisterie à Aurillac. Auparavant ils étaient conceptrice-commerciale pour une marque de cuisine et menuisier installateur.
Victoria (d'origine russe) et Bastien se sont installés au centre de télétravail de Murat pour y créer une agence de voyage réceptive pour un public russophone. 

Pour en savoir plus : www.sessionaccueilactifs.fr


Calvados : Un site web et un espace de coworking 

En Normandie, le Calvados a lancé la plateforme web Calvados&Vous (www.calvadosetvous.fr) pour tous ceux qui voudraient venir s'y installer : salariés, entrepreneurs, chercheurs... On y trouve des informations pratiques et des services personnalisés : accompagnement pour la recherche d'un logement provisoire, aide à la mobilité professionnelle du conjoint, à la scolarité des enfants, et même aux démarches administratives et aux procédures d’immigration. 

Le Calvados vante aussi son espace de coworking, l'Espace Vitamines, situé dans la pépinière d'entreprises de Nonant, près de Bayeux, et inauguré en février 2016. Destiné aux travailleurs indépendants ou en télétravail, il propose une grande salle de réunion, un espace de formation, plusieurs bureaux pour les rendez-vous... Des locaux que l'ont peut réserver en ligne.

"Cet espace de co-working est dédié aux nouvelles formes de travail et aux entreprises numériques. Notre priorité, c’est de faire émerger des activités économiques", explique Audrey Nieuviarts, chargée de développement à Bayeux Intercom.


Et aussi, la Meuse, la Manche

Dans la Manche, autre département normand, un service téléphonique a été créé pour faciliter les démarches d'installation des nouveaux arrivants (logements, écoles,...). Et une plateforme de ressources humaines aide les conjoints à trouver un emploi grâce aux réseaux d’entreprises existants. 

Enfin, la Meuse tâche aussi d'attirer les entrepreneurs en faisant valoir qu'elle n'est qu'à 1 heure de train de la région parisienne : son site Meuse Entreprise  présente toutes les aides au financement qui peuvent être apportées aux nouvelles implantations.


Pays de Caux, vallée de la Seine : des emplois dans de grands groupes

Mais n'y en a-t-il que pour les entrepreneurs ? Non, rassurez-vous. Au nord de la Normandie, la région du Pays de Caux, entre Rouen et Le Havre, abrite 3 000 entreprises dont de grands groupes de l'industrie pétrochimique (comme ExxonMobil), aéronautique (comme Révima), et logistique (comme Panhard).
Or, ces entreprises à haute technicité sont sans cesse à la recherche de nouveaux candidats qualifiés pour développer leur activité.

D'autre part, des filières d'avenir se développent en Caux vallée de Seine : les énergies vertes et renouvelables, notamment l'éolien off shore devraient créer de nombreux emplois de techniciens et d'ingénieurs... (Rens. : Maison des compétences  )

L'informatique offre aussi de plus en plus d'emplois en régions, là aussi pour les niveaux bac+3 à bac+5, comme je l'ai indiqué dans de précédentes notes. 

Alors si vous en avez marre de courir en région parisienne ou dans une autre grande ville, voilà des pistes à étudier très sérieusement d'autant que toutes ces régions rurales vous offrent des loyers très modérés et bien sûr, un très bel environnement...


Des infos sur d'autres régions ?

Le site du salon Parcours France qui s'est déroulé comme chaque année le 11 octobre 2016 vous permet de retrouver les offres faites par toutes les régions de France pour tous ceux qui veulent venir s'y installer :
www.parcoursfrance.com

Voir aussi ce montage sur les tendances économiques des régions :


Rédigé le Lundi 24 Octobre 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda