L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Un nouvel établissement, le Data ScienceTech Institute (DSTI) ouvre à la rentrée 2015 des formations de spécialisation en Data Science pour les ingénieurs et les diplômés de niveau bac+5. Une voie pour acquérir les compétences encore rares de Data Scientist.


Big Data : les nouvelles formations de DSTI
J'évoquais déjà lors du salon Big Data 2014 le potentiel emploi de cette nouvelle filière métier. Or la demande de "Data Scientists" n'a fait que s'amplifier depuis comme le montre le dernier baromètre de l'emploi numérique de Cap Digital. Et les talents manquent à l'appel tant les formations sont encore peu nombreuses et les compétences à mobiliser encore peu connues.

Certes, la Conférence des grandes écoles a accrédité en 2014-2015 deux nouveaux mastères spécialisés liés à la Data : l'un à l'ENSAE ParisTech, l'autre à l'EM Grenoble.


DSTI : former des Data Scientists opérationnels

Mais un nouvel établissement privé, le Data ScienceTech Institute (DSTI) a l'ambition de former des Data Scientists "prêts à l'emploi" via des cursus intensifs de haut niveau accessibles en "post-graduate".

Au salon Big Data 2015, les 10 et 11 mars, DSTI va présenter deux formations longues qui démarreront à la rentrée 2015.  L'institut va aussi annoncer deux partenariats stratégiques avec des entreprises (SAS France et ebiznext), tant celles-ci sont friandes de talents compétents et directement opérationnels.

"DSTI veut refléter les besoins du marché et des employeurs, explique Léo Souquet, cofondateur de l'institut avec Sébastien Corniglion. Les entreprises ont besoin de gens très rapidement opérationnels, mais elles ne savent pas très bien qui recruter car c'est un métier à multiples facettes : il faut des compétences scientifiques mais aussi juridiques et éthiques pour tenir compte des problématiques métier ou du respect des règles sur les données personnelles par exemple".


Les deux formations de DSTI

Fondé par des spécialistes du domaine, DSTI propose donc deux formations longues accessibles à des jeunes diplômés ou à des professionnels :

· Le MSc Data Scientist Designer est une formation de deux ans équivalente à un niveau mastère spécialisé bac+6 (les démarches de reconnaissance auprès du RNCP sont en cours). Il s'agit de former de véritables Data Scientists et futurs Chief Data Officers capables de concevoir et de maîtriser les architectures big data, ainsi que des techniques scientifiques complexes d'analyse de données. Le tout avec une vision métier opérationnelle et une connaissance du cadre juridique.

La formation  se déroulera sur le campus de Paris. Elle peut être réalisée en alternance, en contrat de professionnalisation par exemple, ou conciliée avec un emploi mais le rythme est intensif (1200h de cours et 400h de projets suivis). Le coût est de 16 000 euros par an.
Elle est accessible à des bacs+4/5 de formation scientifique : "Ce peut être des ingénieurs informaticiens, des diplômés de maths, des statisticiens mais aussi des physiciens, explique Léo Souquet, car les physiciens sont experts dans la modélisation et la visualisation de données".

· La deuxième formation longue (14 à 16 mois) est le MSc Executive Big Data Analyst : elle s'adresse à des bac+5, ingénieurs ou diplômés d'écoles de commerce à fort bagage scientifique. L'objectif  est de leur permettre d'exploiter au mieux leurs données grâce aux outils d'analyse de la Big Data. Ce peut être par exemple un ingénieur agronome voulant optimiser l'allocation des ressources agricoles d'une région ou d'un pays.

La formation a lieu à temps plein sur le campus de Nice Sophia-Antipolis. Elle comprend 10 mois de cours, et 4 à 6 mois de projets ou stage. Le coût est de 32 000 euros.

Des bourses peuvent être accordées par DSTI et ses entreprises partenaires : une bourse à 100% par formation, d'autres à 50%.


Des débouchés très prometteurs

Une chose est sûre : les spécialistes de l'analyse des données sont aujourd'hui des perles rares. Ils sont convoités par les organisations de toute taille, privées comme publiques, qui voient dans la Data un gisement pour soutenir leur croissance et créer de la valeur.

"Les entreprises qui nouent des partenariats avec nous disent qu'elles viennent pour recruter", expliquent les directeurs de DSTI. Investir dans ce type de formation, si l'on a le profil, peut donc être un bon accélérateur de carrière.
Pour en savoir plus, un petit tour au Salon de la Big Data (au Cnit les 10 et 11 mars) s'impose.

Rens. : https://www.datasciencetech.institute/fr/

Lire aussi :
Métiers de la Data : big débouchés /
Data Analyst : l'EPSI et l'IDRAC lancent un double diplôme en analyse de données
 

Rédigé le Vendredi 6 Mars 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda