L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Les écoles d'ingénieurs spécialisées dans le bâtiment notent une reprise de l'emploi dans le secteur. Le BTP sort de huit années de crise mais on recherche surtout de nouvelles compétences pour faire face à la transition énergétique et à l'arrivée du BIM.


BTP : de nouveaux débouchés dans la transition énergétique et la maquette numérique
Après huit années de crise continue, l'activité du BTP est repartie en 2016, d'après la Fédération Française du Bâtiment (FFB). La construction neuve (+5,5%) est par exemple dopée par des taux d’intérêt débiteurs très bas et par le dispositif Pinel.

C'est bien sûr une bonne nouvelle pour l'emploi mais en réalité, les choses ne repartent pas au même point qu'il y a quelques années. Car le secteur n'échappe pas aux évolutions technologiques : ainsi, la transition énergétique se traduit par une demande plus forte d'experts formés sur ces sujets.

 
Des ingénieurs capables de prendre compte la performance énergétique
 
"La Loi sur la transition énergétique amène de nombreuses entreprises à recruter des personnels spécialisés, et notamment des ingénieurs capables de prendre en compte la performance énergétique dans la conception et la maintenance des bâtiments", indique ainsi l'ESTP, une école d'ingénieurs réputée du secteur.

La loi en question booste en effet la construction de bâtiments propres et la rénovation dans l'ancien.


Des formations en écoconstruction intéressantes

Si les écoles d'ingénieurs du secteur intègrent désormais l'éco-construction à leurs programmes, il existe aussi des formations spécialisées qui peuvent procurer des débouchés intéressants, pour peu qu'elles correspondent bien sûr à vos talents et vos centres d'intérêt :
le BTS Economie de la construction, les licences professionnelles liées à la performance du bâtiment (rénovation de l'habitat, construction bois), des masters (bac+5) d'écoconstruction comme celui de l'université de Cergy-Pontoise,


BIM : de nouveaux experts de la maquette numérique

Mais on cherche aussi des compétences nouvelles du fait du déploiement du BIM (Business Information Modeling) ou maquette numérique. Dès 2017, tous les projets de construction publics seront gérés en BIM (Directive Bâtiment 2.0).

L'ESTP a inauguré en 2015 une salle entièrement dédiée au BIM. Désormais, on enseigne la maquette numérique en formation initiale ou continue. 85 % d’élèves-ingénieurs de l’école sont déjà concernés, ainsi que 80 salariés qui suivent une formation continue.

En Normandie, une autre école d'ingénieurs, l'ESITC Caen, a créé le 1er centre de compétences dédié au BIM : une offre de formation  est déployée sur plusieurs établissements enseignant le génie civil, du CFA au bac + 5.  "L’objectif est de former et de préparer au mieux l’ensemble des acteurs du BTP (techniciens, architectes, ingénieurs…)", explique l'école.


Une (r)évolution des métiers ?

La maquette numérique permet en effet aux différents corps d’états de travailler de manière collaborative sur un modèle numérique commun, ce qui révolutionne, dit-on, la façon dont les bâtiments sont conçus, chiffrés et planifiés.

Pour s'insérer dans le secteur, désormais, il faudra maîtriser la maquette numérique, et l'on voit même de nouveaux métiers émerger comme celui de BIM manager, un spécialiste de l'outil numérique.

Le Cnam (Conservatoire national des Arts et métiers) a ainsi orienté une licence professionnelle d'économie de la construction vers les métiers du BIM comme on le voit sur la vidéo ci-dessous. Cette licence est accessible à tous les bacs+2 du bâtiment, de l'architecture ou de l'immobilier, en cours du soir ou en alternance selon les régions.


Un mastère éco-matériaux et conception numérique

Décidément très à la pointe de l'évolution du métier, l’ESITC Caen a ouvert depuis 2010 un mastère spécialisé "Construction Durable : Eco matériaux et conception numérique".

Cette formation de spécialisation d'un an est ouverte aux ingénieurs et bac+5 ou bien au bac+4 ayant trois ans d'expérience dans le bâtiment. Elle allie formation aux projets BIM, lean management et utilisation de matériaux biosourcés. Près de 50% de ses enseignements sont en anglais et elle propose de réaliser des projets de montage d’opérations BIM en contexte international.

Un beau concentré des compétences les plus pointues qui vont être requises des cadres du secteur dans les années qui viennent.

Pour en savoir plus :
MS en éco matériaux et conception BIM  à l'ESITC Caen
MS BIM : conception intégrée et cycle de vie du bâtiment et des infrastructures à l'ESTP
Licence professionnelle Bâtiment et construction, parcours Économie de la construction orienté BIM au Cnam Paris, Franche-Comté, Champagne-Ardenne

Rédigé le Jeudi 16 Juin 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda