L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'artisanat continue à recruter et à créer de l'emploi en particulier les métiers de bouche qui jouent la carte France et l'innovation. Les chambres de métiers accompagnent le mouvement avec une offre de formation de plus en plus diversifiée.


Artisanat : le renouveau des métiers de bouche
C'est la semaine de l'artisanat, et la "première entreprise de France" se fait fort de rappeler que les créations d'entreprise et d'emploi restent orientées à la hausse pour les artisans.

Que ce soit dans le bâtiment, les services, l'artisanat d'art ou les métiers de bouche, une chose est sûre : les Français accordent de plus en plus d'importance à la qualité des produits et des services, d'où une prime au travail des artisans soucieux de préserver des méthodes ou des traditions éprouvées, ce qui n'empêche en rien l'innovation.


La ruée vers les métiers de bouche

Je ferai aujourd'hui un petit zoom sur les "métiers de bouche" (bouchers, poissonniers, traiteurs, pâtissiers, etc.) qui non seulement sont toujours fortement recruteurs mais ont acquis en quelques années des lettres de noblesse grâce au succès d'émissions de télévision du type Top Chef ou "Le plus grand pâtissier de France".

"Grâce à ces émissions, l'image de nos métiers a changé et nos CFA sont à nouveau pleins", indiquent les responsables des chambres syndicales des métiers de l'artisanat.


Du talent et de l'innovation

La mise en valeur de talents manuels a semble-t-il payé et cela continue puisque François Hollande remettait hier soir au Grand Rex à Paris les trophées des métiers de l'alimentation à 33 jeunes lors des "Rabelais des jeunes talents".

Leurs métiers ? Bouchers, boulangers, charcutiers-traiteurs, chocolatiers, épiciers bio, cavistes, crémiers-fromagers, glaciers, pâtissiers, poissonniers, primeurs et bien sûr restaurateurs.


De belles créations d'entreprise

Si l'emploi est à toujours à chercher côté petits commerces et dans la grande distribution, les débouchés se développent aussi à l'export, et dans l'innovation ou la création de nouveaux produits. Des jeunes ou des moins jeunes reprennent des entreprises, en créent, lancent de nouveaux concepts... Les nouvelles technologies aidant, ce savoir-faire peut plus facilement se déployer.

Ainsi en 2012, de jeunes professionnels lancent à Paris lescommis.com : ils conçoivent un concept pour les citadins qui rêvent de concocter des repas gastronomiques lorsqu'ils reçoivent. Les commis.com proposent un choix de recettes et livrent tous les ingrédients préparés et épluchés au domicile des clients qui n'ont plus qu'à réaliser les dernières étapes de leur plat...

J'ai aussi déjà signalé sur ce blog l'engouement hors de France pour les produits et les créations de la boulangerie française, mais on pourrait évoquer le succès du foie gras, des vins et de toutes nos traditions gastronomiques régionales.


Des filières de formation qui se diversifient

Côté formation, les filières s'enrichissent sans cesse de nouveaux dispositifs : des CAP que des adultes en reconversion peuvent faire en un an, des "universités régionales des métiers et de l’artisanat (URMA)". De plus en plus d'adultes choisissent en effet de se reconvertir vers ces métiers et les filières s'organisent pour recevoir les "profils atypiques".

Ces "universités régionales des métiers et de l’artisanat" permettent justement à chacun de trouver le parcours de formation qui lui convient  et cela en lien avec un IUT, le Cnam, un CFA, une université. "En facilitant les passerelles entre les diplômes et les titres, chacun peut se former, évoluer, développer ses compétences, construire et adapter sa trajectoire professionnelle", indique le dossier de presse de la Semaine de l'artisanat 2015.


Pour se renseigner

www.e-urma.fr, le portail interactif du réseau national des URMA présente et géolocalise toute l’offre de formation diplômante, certifiante ou modulaire, par apprentissage, en formation continue ou en Validation des acquis de l'expérience (VAE) des URMA et de leurs partenaires.
Il s'adresse aussi bien aux jeunes à la recherche d’un contrat d’apprentissage, aux salariés en quête d’une reconversion, aux diplômés du supérieur désireux de se réorienter ou aux artisans à la recherche de nouvelles compétences.

http://blog.innovation-artisanat.fr/ Un blog passionnant sur les marchés porteurs et les concepts innovants créateurs de valeur dans l'artisanat et le commerce de proximité.

http://www.upa.fr/ Le portail de toutes les organisations professionnelles de l'artisanat.

www.artisanat.fr/
www.artisanat.info 


Rédigé le Mardi 17 Mars 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda