L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Les groupes de conseil en ingénierie ne recrutent pas seulement pour la France, mais aussi pour l'Europe et même, les autres continents. Alten propose ainsi 50 postes d'ingénieurs sur la Chine, les USA et le Canada.


Alten recrute 50 ingénieurs français pour la Chine, les États-Unis et le Canada
Les ingénieurs français semblent avoir la cote à l'étranger, si l'on en croit Alten qui vient de publier à leur intention 50 offres d'emploi pour la Chine, les États-Unis et le Canada.

Une goutte d'eau sans doute dans la masse des recrutements d'ingénieurs effectués par les groupes de conseil en ingénierie et en technologies chaque année (2 500 pour Alten en 2015). Mais un choix de recrutement qui en dit long tout de même sur les atouts de l'ingénierie française.

Le groupe Alten, déjà présent dans 20 pays, explique en effet qu'il accélère son développement sur ces trois destinations et veut "faire rayonner l’ingénierie à la française dans le monde entier".


Une formation généraliste qui donne une vue d'ensemble des problèmes complexes

Voilà qui vient appuyer le constat fait par le supplément Universités et Grandes écoles du Monde en date du 28 mai : on y apprend que les Chinois apprécient tout particulièrement la formation des écoles françaises d'ingénieurs, d'où l'ouverture de multiples antennes en Asie. "Ce qui intéresse nos interlocuteurs chinois, c'est d'abord notre enseignement généraliste, qui permet d'acquérir une vue d'ensemble des problèmes complexes, y explique Alain Storck, président de l'Université de technologie de Compiègne (UTC) qui a créé avec l'UTT et l'UTMB un établissement sino-européen à Shanghaï.

Les liens étroits noués entre les écoles et l'industrie, à travers les stages et les projets étudiants font aussi partie selon lui des points forts du modèle de formation français.


Les profils recherchés 

Alten précise le type de profils pouvant correspondre à ces 50 postes à prendre en Asie ou en Amérique du Nord :

- 30 ingénieurs spécialisés dans leur domaine (expérience de 3 à 10 ans)
- 20 business managers de formation école d’ingénieurs/école de commerce ayant déjà travaillé à l’étranger (expérience de 2 à 7 ans).

Des jeunes diplômés ayant eu des expériences professionnelles internationales via une année de césure, un stage ou un VIE sont donc tout indiqués pour tenter leur chance.

Pour en savoir plus :
– ALTEN viendra à la rencontre des candidats à l’expatriation à Paris lors des Journées du Québec les 30 et 31 mai et du Forum Expat les 2 et 3 juin. 

– Voir aussi www.altenrecrute.fr/

– Le portrait d'un jeune ingénieur français Alten aux Etats-Unis

Rédigé le Vendredi 29 Mai 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda