L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Les résultats publiés par Total le 12 février confirment la bonne santé du secteur de l'énergie. Le géant mondial du pétrole a annoncé de très très bons résultats avec 14 milliards d'euros de bénéfice net. De quoi voir venir, même en temps de crise.


14 milliards de bénéfice chez Total : quid des recrutements ?
Alors que les annonces de dépôts de bilan se disputent la vedette avec les licenciements, la récession, les plans sociaux, on ne va tout même pas pleurer lorsqu'une entreprise annonce des bénéfices.

Le groupe se félicite évidemment de sa stratégie et annonce qu'il va pouvoir poursuivre les investissements notamment dans l'off-shore profond nigérian, la raffinerie de Jubail en Arabie Séoudite, des acquisitions dans les huiles lourdes en Amérique du Nord et à Madagascar, et dans les énergies renouvelables"... Il va aussi augmenter les dividendes de 10%, ses salariés de par le monde de 2 à 4%, et... continuer à recruter.

Ingénieurs, techniciens, géologues à la pelle

Sur ce terrain-là, celui qui nous intéresse, j'ai donc été faire un tour sur le site recrutement de Total qui annonce dès la home 10 000 recrutements dans l'année. Fichtre... pour me donner une idée des profils recherchés, je fonce sur les offres... 520 en ligne ce jour.
Débutant ? Première expérience ? Expérimenté ? Allons pour les débutants, toutes branches et tout domaines d'activité confondus. Résultat des courses... 279 offres, très diverses évidemment. Pas mal de stages dans tout métier (hygiène-sécurité-environnement, ressources humaines, assistant chef de produit, contrôle de gestion...), une dizaine de propositions en alternance (avec l'Institut français du pétrole), des offres de VIE (volontariats international en entreprise), des sujets de thèse, des CDD (une quinzaine seulement) et beaucoup plus nombreux des CDI...

Inutile de vous dire que les ingénieurs sont tout de même les plus demandés, à côté des géologues, des chimistes, et des techniciens de l'industrie. Même si les commerciaux et les financiers se voient offrir quelques beaux postes, il est clair que le groupe pétrolier reste marqué par sa technicité, avec ses forages à entretenir, ses raffineries à faire tourner, et ses chantiers d'exploration de par le monde. Ici, les "géosciences" sont reines, et c'est d'ailleurs le sujet du dernier numéro du magazine du groupe sur les ressources humaines... Moralité : les scientifiques et les techniciens ont là un vrai gisement d'emplois tous plus passionnants les uns que les autres.

A Rueil-Malmaison ou à Calgary ?
Autre leçon, le groupe est vraiment mondial. Si les stages proposés sont très centrés sur la France et la région parisienne, les VIE et les CDI sont offerts à peu près partout dans le monde comme par exemple pour les techniciens forage et puits pétroliers pour qui le lieu de travail indiqué est "tout pays, toute ville". Si vous voulez voyager ou vous expatrier, sachez qu'il y a des thèses à faire en Indonésie, et des CDI à Calgary au Canada, au Gabon, aux Emirats, en Belgique, au Cameroun ou aux Philippines.

On peut bien sûr postuler en ligne, et les candidatures spontanées sont nettement sollicitées dès la home page.

Rédigé le Mardi 17 Février 2009 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda