Un nouveau droit pour les décrocheurs : le retour en formation



Le gouvernement vient d'ouvrir le site reviensteformer.gouv.fr ainsi qu'un numéro vert pour les jeunes qui ont arrêté leurs études et sont sans emploi ni diplôme. Ils peuvent obtenir un rendez-vous dans les 15 jours pour se voir proposer une formation. C'est le "droit au retour en formation".





Un nouveau droit pour les décrocheurs : le retour en formation
Najat Vallaud-Belkacem a lancé cette nouvelle initiative sur Skyrock, mardi 19 mai. En fait, c'est la mise en musique d'une des mesures annoncées en novembre 2014 dans un vaste plan de lutte contre le décrochage scolaire.

Ce plan prévoyait que tout jeune ayant arrêté ses études avant d'avoir obtenu un diplôme ou une formation professionnelle aurait un "droit de retour en formation", c'est-à-dire le droit d'obtenir une place dans un établissement ou un dispositif. Mais "il ne suffit pas de décréter un droit, il faut communiquer, il faut que les jeunes en connaissent l'existence", a dit la ministre.

Concrètement, à quelle porte frapper, vers qui se tourner en premier ? Le site reviensteformer.gouv.fr ou le numéro gratuit 0 800 12 25 00 constituent ce portail d'entrée. Les jeunes intéressés n'ont qu'à donner leur numéro de téléphone ou bien à appeler directement pour le donner : ils seront rappelés par un conseiller dans les 15 jours.

Comment ça marche ?

Les jeunes se verront proposer un rendez-vous avec un "référent unique". Cette personne "fera le bilan avec eux et leur trouvera une solution de formation pour au moins plusieurs mois, afin de déboucher sur une qualification", a expliqué la ministre à la presse.

Qui peut recourir à ce service ? Comme l'explique la vidéo, soit des jeunes de niveau 3ème, soit des jeunes ayant un bac général et n'ayant pas décroché de diplôme ou de certification professionnelle.

Le système a l'intérêt de proposer un suivi avec un seule et même personne qui aiguille le jeune vers ce qui peut lui convenir mais reste en lien avec lui pendant et après sa formation. En effet, il existe déjà bien des dispositifs pour les jeunes décrocheurs (des écoles de la 2ème chance, des formations en apprentissage, des micro-lycées et même le site masecondechance.fr). mais le problème est de savoir ce qui existe près de chez soi et surtout de trouver ce qui peut convenir à chacun.

Le plan de lutte contre le décrochage scolaire a aussi prévu de tester d'autres outils : des stages, des cours en vidéo, l'allongement de la scolarité jusqu'à 18 ans... Il devrait encore y avoir des nouveautés dans les prochains mois car l'Etat veut diminuer par deux le nombre de décrocheurs d'ici 2017 : ils sont 140.000 jeunes Français à quitter chaque année le système scolaire sans qualification.



Lundi 25 Mai 2015
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !