Trois erreurs à éviter en entretien d'embauche



Malgré de réelles aptitudes pour un poste, vous pouvez voir un emploi vous passer sous le nez simplement parce que vous avez mal négocié l'entretien. Commencez par éviter certaines erreurs basiques, plutôt faciles à éviter si l'on y prête attention.




Trois erreurs à éviter en entretien d'embauche
L'entretien d'embauche est un exercice d'équilibriste au cours duquel il vous faut faire preuve de motivation, de force de persuasion et de détermination, cela sans commettre d'impairs. Certaines attitudes ont en effet l'art d'agacer ou de déplaire systématiquement à celui ou celle qui vous reçoit, que ce soit un recruteur professionnel ou un cadre de l'entreprise qui embauche.

Voici 3 erreurs élémentaires à éviter en entretien d’embauche.

1/ Négliger la préparation

La préparation, c'est 80% du travail. C'est le discours que tiennent la plupart des recruteurs et responsables des ressources humaines. Sans aucun doute, la phase de préparation est déterminante, et doit être réalisée avec le plus grand soin, bien en amont de l'entretien. Mais celle-ci ne doit pas se limiter à la, certes indispensable, navigation sur le site internet de l'entreprise.

Pour pouvoir vous démarquer le jour J, vous devez préparer votre entretien plus en profondeur : vous informer par tous les moyens sur l'activité de l’entreprise (tous types de médias, communiqués de presse, rencontre avec des personnes travaillant dans l'entreprise…), son actualité, ses projets, ce qui s'y passe…

Vous devez aussi enquêter sur la nature du poste pour déterminer en quoi votre profil est le meilleur et le plus adapté à l'offre d’emploi. Enfin, un travail d'introspection (analyse de vos expériences, de vos atouts, de vos faiblesses) est essentiel et permet une mise en perspective avec les exigences du poste proposé.
Un candidat non préparé se repère immédiatement, et suscitera rarement l'enthousiasme de son interlocuteur…

2/ Arriver en retard

Trois erreurs à éviter en entretien d'embauche
La ponctualité fait partie de ces quelques détails qui ne vous demanderont que peu d'efforts mais pourront néanmoins vous faire passer devant un ou plusieurs candidats. Un détail qui a son importance : si vous n'êtes pas capable d'être à l’heure pour votre entretien, pourquoi le seriez-vous lorsque vous serez en poste ?

En plus d'un manque de respect pour celui qui vous reçoit, cette attitude illustre un manque de professionnalisme, pas des plus rassurants pour votre recruteur. Arriver à l'heure ne sera pas nécessairement un atout pour votre candidature, mais au moins vous ne partirez pas avec un handicap. D'autant plus qu'en arrivant en retard, vous vous exposeriez au risque de ne pas être reçu du tout…

Joker : Si malgré tous vos efforts vous vous rendez compte que vous allez être en retard, ne perdez pas vos moyens mais appelez pour prévenir que vous allez avoir 10 minutes de retard. "J'admets tout à fait un retard si on me prévient, car cela me permet de m'organiser", conseille un recruteur.

3/ Dire que vous n'avez aucune autre piste

Le recruteur cherche un candidat à la fois sûr de lui et désirable. Ne sous-estimez donc jamais la portée de la question : "Avez-vous d'autres pistes ?" : si vous répondez par la négative, votre vis-à-vis aura des doutes quant à votre capacité à mener à bien votre recherche de façon réfléchie et ciblée. Et se posera des questions sur vos compétences réelles (sauf si, évidemment, vous en êtes au tout début…).
Au contraire, une personne convoitée est forcément un profil attractif, surtout si vous avez postulé pour d'autres entreprises du même secteur. Si vous n'avez réellement aucune autre piste, vous pouvez peut-être évoquer des entreprises dans lesquelles vous avez déjà fait des stages en disant que vous "êtes en lien" ou que "vous avez des contacts".

Attention toutefois à ne pas mentionner d'entreprises très (trop) différentes, ou des postes n'ayant rien à voir les uns avec les autres. Par exemple si vous passez un entretien pour un poste commercial, ne dites pas que vous venez aussi de passer un concours pour entrer en école de soins infirmiers ! Cette disperson peut être interprétée comme un manque de cohérence et donc de motivation. Vous faites preuve d'une indécision qui pourrait refroidir votre interlocuteur. "S'il ou elle a postulé à autant d'offres différentes, cela signifie qu'il n'est pas sûr de lui… dans le doute, je ne le retiens pas…". 

Pour rester cohérent, mieux vaut donc ne pas mentionner certaines pistes trop éloignées du poste auquel vous postulez présentement. N'oubliez pas que plus vous ciblez votre objectif professionnel, plus vous êtes crédible, et plus vous avez de chance d'être retenu.


Vendredi 21 Février 2014
Adrien Bignon, du site salaire-net.fr
Adrien Bignon, du site salaire-net.fr

Jobs et stages | Réussir son CV | Chercher un emploi | Réussir son entretien d'embauche