Trois écoles d'ingénieurs font évoluer les oraux de leur concours d'entrée



Trois écoles d'ingénieurs innovent en transformant l'épreuve orale de concours à laquelle sont confrontés les candidats admissibles issus des classes prépas. Grenoble INP Génie industriel veut faire découvrir son univers professionnel et l'EFREI et l'ESIGETEL proposent un jeu d'entreprise par équipe.





Trois écoles d'ingénieurs font évoluer les oraux de leur concours d'entrée
En 2016 comme chaque année, les élèves des classes prépas scientifiques sont passés par les rudes épreuves de maths, de physique-chimie et de technologie des concours d'entrée en école d'ingénieurs... Et après les écrits, ils s'apprêtent à embrayer sur les oraux qui consistent en général en une épreuve d'anglais et un entretien personnel.

Mais le monde évolue et les écoles sentent bien que l'ingénieur de demain devra être doté de qualités humaines et comportementales plus larges que les aptitudes scientifiques. Pour recruter mieux, elles sentent qu'il leur faut recruter différemment, notamment lors des oraux que chaque établissement peut organiser à sa guise.

Dès juin 2016, trois écoles, INP Grenoble-Génie industriel, l'EFREI et l'Esigetel transforment donc le contenu des oraux de leur concours post-prépa.

INP Grenoble-Génie industriel : d'abord une découverte des métiers de l'industrie

INP Grenoble-Génie industriel est  centrée sur l'ingénierie industrielle, un secteur très marqué par l'innovation et la transformation numérique, mais peu connu des candidats. "A l'issue des classes préparatoires, la plupart des candidats ignorent les formidables enjeux et les carrières qui s'offriront à eux dans l'industrie de demain", explique Bernard Ruffieux, directeur de l'école.

D'où l'idée de leur permettre de découvrir le génie industriel durant ces oraux. Fini le texte en anglais qu'il leur fallait scolairement résumer et qui servait d'accroche à l'entretien individuel.

La nouvelle épreuve :

- Les candidats commenceront désormais par regarder 35 minutes de films présentant l'école mais surtout le génie industriel en Europe, ses métiers et sa place dans l'entreprise, via des témoignages de professionnels et d'anciens étudiants.

- Ils auront ensuite 15 minutes de travail collectif sur un questionnaire lié au génie industriel, puis 20 minutes de travail personnel sur le même thème.

- Enfin, l'entretien individuel doit permettre au candidat de se présenter et de dialoguer avec le jury sur ses motivations et ses aspirations.

L'oral prend donc une tournure moins scolaire et beaucoup plus professionnelle. Il ne s'agit plus de sélectionner les meilleurs élèves, mais "d'aider le candidat à faire un choix éclairé", explique l'école, un peu comme lors d'un entretien d'embauche.

L'école veut aussi aider les étudiants à dépasser les clichés de l'industrie ancienne et attirer des garçons et des filles par exemple passionnés de numérique et de développement durable. Il s'agit de recruter sur la motivation et le projet et plus seulement sur les classements et la notoriété, un vrai changement de culture.

L'épreuve a lieu du lundi 20 juin au vendredi 1er juillet 2016 à Grenoble dans les locaux de l'école et à Paris, dans les locaux de l'université Paris-Dauphine.

Rens. : http://genie-industriel.grenoble-inp.fr/

Un jeu d'entreprise par équipe à l'EFREI et l'Esigetel

Deux autres écoles, l'EFREI et l'Esigetel (concours e3a ou PT) vont remplacer l'entretien individuel de leurs oraux par un jeu d'entreprise par équipe.

En choisissant ce mode de sélection atypique, les deux écoles "souhaitent évaluer les compétences humaines des candidats avant tout". Finis donc les savants calculs, il s’agira d’observer par exemple leur adaptabilité, leur écoute, leur gestion du stress ou encore leur capacité à prendre des décisions, des qualités jugées essentielles par ces écoles pour devenir un bon ingénieur.  
 
L'épreuve qui aura lieu les 25 et 26 juin, durera 3h à 3h30. Les étudiants ont jusqu’au lundi 20 juin à 20h pour s’inscrire sur une des 4 demi-journées proposées.  
 
L'Efrei et l'Esigetel prévoient même d'accorder une bourse d’études ou d’entreprise de 1 000 euros aux 15 équipes et étudiants qui auront obtenu la meilleure note au jeu d’entreprise  

Inscription : www.groupe-efrei.fr/concours-e3a/



Les 9 qualités attendues d'un futur ingénieur

L'INP Grenoble a profité de ce travail sur le nouvel oral pour clarifier le profil idéal du candidat et l'adéquation attendue d'un taupin à l'ingénierie du futur. Il doit selon elle :

1. Avoir une tête bien faite et sans lacunes, une maîtrise des langages ;
2. Etre chercheur de solutions, agile, sachant garder le cap ;
3. Etre curieux, ouvert et audacieux ;
4. Source abondante d'innovation et de créativité ;
5. Engagé dans l'action, aimant l'initiative et les réalisations complètes ;
6. Efficace dans le collectif, avec un bon sens du leadership ;
7. Ayant le sens de la responsabilité ;
8. Motivé pour l'industrie et ses produits ;
9. Motivé pour la compétitivité de l'entreprise.

Lire aussi



Vendredi 17 Juin 2016
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !