Travail scolaire : comment gérer le portable ?



Pas facile de se concentrer sur son travail quand on n'arrête pas d'entendre son téléphone portable sonner, vibrer ou biper. Alors, le travail ou le portable ? Spécialiste de méthodologie et coach de lycéens, Muriel Derhy assure qu'on peut choisir les deux... à condition de bien s'organiser. Ses conseils pour muscler à la fois motivation et concentration.




Travail scolaire : comment gérer le portable ?
Scène de la vie quotidienne entre  une mère et son fils :
" - Vas te mettre au travail !
- OK , j'ai 2-3 SMS à envoyer et j'y vais !
- Tu ne peux pas lâcher ce portable ? Un jour, tu verras,  je vais le confisquer !
- Bon OK, je vais dans ma chambre travailler ! "

Et le lycéen s’exécute, dans le meilleur des cas, en n'oubliant pas de prendre… son portable !

Que se passe-t-il alors ? Plein de bonne volonté, il sort son agenda, le consulte et… Bip ! Un SMS, puis un autre, un Snap Chat… Une heure plus tard, l'agenda est toujours ouvert, l'adolescent toujours sur son portable et le travail, alors ??

Le travail ou le portable ? Choisir les deux, c'est possible !

Prenons d'abord conscience de cette alchimie "portable-travail" :
  • Le portable est un moyen de garder le contact de façon permanente avec ses copains, cela permet aussi de trouver des infos, de travailler en groupe tout en restant chacun chez soi. Mais c'est aussi la meilleure façon de se déconcentrer, de faire vagabonder son esprit d'un site à un autre, d'un profil FB à un autre et de ne pas voir le temps s'écouler.
 
  • Le travail scolaire à faire chez soi est incontournable quand on veut se donner toutes les chances de réussir au lycée et même au-delà : pour cela il est nécessaire d’être motivé, concentré et organisé, de façon à travailler plus efficacement et moins longtemps (mais oui !).

Comment se motiver ?

En s'organisant : en effet, le secret de la motivation est d'obtenir des résultats positifs. Plus on réussit, plus on a envie de réussir (et donc de travailler) !

Pour réussir une bonne séance de travail, il est indispensable de découper son temps : se donner un timing précis pour chaque matière à étudier et s'y tenir.

Ainsi, en avançant dans notre programme de travail, nous rayons au fur et à mesure les tâches effectuées et nous voyons notre charge de travail diminuer ! Il en ressort une motivation supplémentaire pour terminer au plus vite.

Petit test de concentration

Sachant que le temps de concentration moyen varie entre 10 et 20 mn, faisons une expérience :
  • A l’instant 0 mn : je décide de me mettre au travail avec, à mes côtés, mon fidèle téléphone prêt à se mettre en action.
Il me faut entre 1 et 5 mn pour me mettre en "marche".
  • A l'instant 5 mn : Bip ! Oh, un sms, je vais y répondre : 5 min pour envoyer mon message et attendre la réponse (si ce n’est plus ).
  • A l'instant 10 mn, il faut que je me remette au travail ce qui fait encore 5 min de remise en condition.
Déjà 15 min de passées, et toujours pas d'avancée dans mes exercices. Sans compter que je ne suis pas à l'abri d'autres SMS.

Résultat de l'expérience : sur 20 min maxi de concentration, je n'ai que 5 minutes de travail efficace. Cest mathématique.

La solution pour se concentrer et le rester

Travail scolaire : comment gérer le portable ?
 
1. Se faire un planning détaillé de ses devoirs du jour et un timing précis pour chaque matière.

Travail scolaire : comment gérer le portable ?
 
2. Mettre son téléphone à distance, très grande distance, et en silencieux, pour éviter toute tentation.

Travail scolaire : comment gérer le portable ?

 3. Travailler en faisant des petites pauses (sans téléphone), entre chaque matière : 5 à 10 min pour retrouver vite une bonne capacité de concentration.

Travail scolaire : comment gérer le portable ?

4. Son travail terminé, se précipiter sur ses messages : comme évènement  important, pas grand-chose, vous verrez.

Les bienfaits de la méthode

  • Le travail scolaire est fait, les leçons apprises et les notes s'en ressentent.
  • Il vous reste encore du temps pour vaquer à vos loisirs (portable, ordi, etc..)
  • Les parents sont satisfaits, cela fait une ambiance détendue à la maison et tout le monde est content.
  • En faisant ainsi, vous pouvez augmenter votre temps de concentration et être efficace pour vos révisions.
  • Si vous devez travailler à plusieurs par téléphone, réservez cette activité pour la fin de votre programme de révision et donnez  vous un timing pour votre temps de travail de groupe.
 
Vous voulez essayer ? Plus vous vous entraînerez, plus vous résisterez à la tentation de votre portable et celui-ci retrouvera sa place. Il redeviendra un outil de communication et d'échange, et non un organe supplémentaire greffé à votre main en permanence. Bon travail !

En savoir plus sur l'auteur de l'article

Travail scolaire : comment gérer le portable ?
Muriel Derhy est coach scolaire et parentale.
 
Elle accompagne les lycéens en vue d'une réussite scolaire sans conflit ni stress, ainsi que leurs parents pour différents sujets personnels ou familiaux. Elle leur propose des séances individuelles mais aussi des ateliers de méthodologie "Apprendre à apprendre" de 2X2 heures, pour 6 élèves de même niveau maximum.

N'hésitez pas à la contacter si vous souhaitez bénéficier d'un de ces ateliers (en région parisienne) : mderhy26@gmail.com tél. :06.62.48.04.14

Muriel Derhy, coach scolaire

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par nadine le 08/09/2014 15:30
J'ai un ado à la maison. Je peux vous dire que c'est la guerre à la maison à ce niveau. Mon fils est vraiment accroc et ça m'inquiète. Entre les jeux, les coups de fil, les sms envoyés à la pelle, il est tout le temps branché. Il en a même acheté un second uniquement pour pouvoir jouer m'a-t-il dit. Tout son argent de poche passe dans le forfait. On a déjà essayé de lui en faire prendre conscience mais c'est comme parler à un mur.. J'espère que ca va lui passer avec l'âge, mais pour le moment, c'est pas gagné..

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger








S'abonner à la newsletter gratuite