Téléchargement illégal : un sondage évalue l'impact d'Hadopi



Hadopi, l'autorité chargée de sanctionner le téléchargement illégal, est à l'oeuvre depuis le 29 juin 2010. Sera-t-elle efficace ? Il semblerait que oui si l'on en croit le sondage réalisé par l'Ifop début juillet. Et vous, qu'en pensez-vous ?





Téléchargement illégal : un sondage évalue l'impact d'Hadopi
Le débat sur Hadopi , vous vous souvenez ? Après des mois de polémiques, le gouvernement a finalement fait voter une loi en septembre 2009 instituant cette Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi). Résultat : depuis le 29 juin 2010, ce gendarme d'Internet (et ses experts) fait la chasse aux pirates qui téléchargent illégalement et sans vergogne musiques et films.

Hadopi en a déjà épinglé plusieurs milliers qui ont reçu un e-mail d'avertissement leur demandant de stopper leurs pratiques. Ceci constitue le premier palier de la fameuse "riposte graduée" instituée par la loi "Création et Internet". Si vous stoppez là vos téléchargement, vous êtes quittes. Mais si vous poursuivez, vous recevez cette fois une lettre recommandée. Puis, troisième étape, vous pouvez vous voir infliger 1500 euros d'amende et une coupure d'abonnement Internet.

Deux internautes sur trois ont peur d'Hadopi

Alors, chers internautes, si d'aventure vous étiez adeptes du téléchargement illégal, tremblez-vous face à Hadopi et avez-vous l'intention de changer de comportement ? C'est la question que l'Ifop, célèbre institut de sondage a posé début juillet 2010 à un échantillon représentatif de 1058 Français de plus de 15 ans.

A la question : "Dans l’hypothèse où vous auriez personnellement l’habitude de télécharger illégalement des contenus comme de la musique ou des vidéos sur Internet, diriez-vous le fait de risquer la suspension de votre abonnement à Internet ou une amende de 1.500 euros vous ferait renoncer à cette pratique ?"
-69% Renonceraient à télécharger illégalement
-31% Ne renonceraient pas à télécharger illégalement

La peur du gendarme Hadopi semble donc fonctionner pour 2 internautes sur 3, prêts à changer de comportement. Les autres pensent-ils qu'ils échapperont aux mailles du filet ? Sans doute, et il est vrai que l'on ne connaît pas encore l'efficacité du dispositif qui avait été très contestée avant le vote.

A la question : "Dans le cadre de la Loi Hadopi, des mails d’avertissement pourraient vous être envoyés dans le cas où votre connexion Internet serait utilisée pour réaliser des téléchargements illégaux. Le fait de recevoir ces mails pourrait-il vous inciter à vous tourner vers des sites de téléchargement légaux ?"
-66% Seraient incités à se tourner vers les sites de téléchargement légaux
-34% Ne seraient pas incités à se tourner vers les sites de téléchargement légaux

A quand le filtrage des sites illégaux ?

69% des internautes interrogés pensent également que des offres d'abonnement à des sites musicaux pour moins de dix euros par moi "contribueraient à limiter fortement les pratiques de téléchargement illégal" 31%, eux, n'y croyant pas. Le sondage ayant été réalisé pour le compte du SNEP, le syndicat national de l'édition phonographique, on peut espérer voir naître de nouvelles offres légales de sa part.

Reste que pour les internautes, le moyen le plus efficace pour lutter contre le téléchargement illégal de contenus sur Internet serait pour 46% le filtrage qui interdirait d'accéder aux sites illégaux, devant la démarche pédagogique d'envoi de mails d'avertissement (31%), et le fait d’encourir une sanction judiciaire (21%). Mais, là encore, à quand le filtrage des sites illégaux ?


Lundi 9 Août 2010

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par CGLMSA le 09/08/2010 15:53
Pas encore en place et déjà évaluée...
Cette haute autorité (Hadopi) a des conclusions magiques avant même d'avoir exercé. En bref, une histoire écrite par avance par les majors et leurs complices, mais chronologiquement mal pensée !
Les chiffres de l'industrie du disque sont pourtant encore tragiques et ils le resteront encore fort longtemps avec de telles manoeuvres irresponsables et coûteuses des professionnels de la profession peu doués pour repenser leur métier intelligemment.

2.Posté par macx le 09/08/2010 23:06
des sondages pipo

3.Posté par Gulfstream le 10/08/2010 07:25
Déclarations à l'emporte-pièce, sondages biaisés, tout l'arsenal médiatique est mobilisé en faveur d'une attitude que personnellement je trouve extrèmement dangeureuse.
Le Net est incontrestablement la plus grande révolution sociale des 100 dernières années. Son adoption massive a permit de faire tomber de nombreuses barrières et d'améliorer de façon significative les libertés et la libre-expression en général.
Nous faisons face aujourd'hui à une dérive ''sécuritaire'' sans précédent, notamment en France sous couvert de la loi HADOPI, qui reconnaissons-le, n'est faite que pour protéger les intérêts commerciaux d'une minorité.
Derrière tout cela se profille néanmoins le spectre d'un Internet surveillé en permanence, filtré et massivement controlé par les gouvernements.
Qu'en sera-t-il alors de la liberté d'expression, de commentaire, d'opinion ?
Comment-peut-on garantir l'objectivité et la sécurité de la presse ? des blogueurs ? et de leurs sources ?

Ceci est à mon sens beaucoup plus inquiétant.

La Chine n'en est même pas arrivée à ce niveau d'intrusion. Bien sur ils ont des firewalls, mais tellement faciles à contourner, et leur projet de contrôle sur les postes individuels s'est révélé être à présent un flop retentissant.
Les chinois ne sont pas vraiment prêts à accepter qu'on les espionne sur leur poste de travail, et on voudrait nous faire croire que la majorité des français serait prête a y consentir ?
Nicolas Sarkozy a déclaré il y a quelques temps qu'il ne souhaitait pas que la France devienne une société de blogueurs ... On comprend pourquoi.
Je préfère considérer cela comme une manipulation médiatique, car dans le cas contraire, ce serait absolument navrant. Je crois que le général De Gaulle avait dit à une époque à parlant de Vichy, que ''Les français sont tous des moutons'', je veux encore croire qu'il se trompait.

4.Posté par lolotux le 28/08/2010 09:47
"Hadopi en a déjà épinglé plusieurs milliers qui ont reçu un e-mail d'avertissement leur demandant de stopper leurs pratiques. Ceci constitue le premier palier de la fameuse "riposte graduée" instituée par la loi "Création et Internet". Si vous stoppez là vos téléchargement, vous êtes quittes. Mais si vous poursuivez, vous recevez cette fois une lettre recommandée. Puis, troisième étape, vous pouvez vous voir infliger 1500 euros d'amende et une coupure d'abonnement Internet."

Faux pour l'instant, tout n'est pas mis en place....

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !