Soldes et promos sur Internet : conseils de deux accros du e-shopping


Tags : argent

La Toile regorge d'offres promotionnelles toujours tentantes. Mais encore faut-il savoir dénicher les vrais bons plans et éviter les déceptions. Conseils de deux jeunes femmes adeptes du e-shopping.





Soldes et promos sur Internet : conseils de deux accros du e-shopping
"Perso, j'achète tous mes vêtements en ligne, explique Najat. Quand un site m'intéresse, je m'inscris à la newsletter pour être tenue au courant de toutes les offres. Ensuite, je compare et je choisis des vêtements ou des chaussures dont je connais les marques : comme ça je n'ai plus de mauvaise surprise pour les tailles". D'aileurs la jeune femme assure que "plus on achète en ligne, mieux on connaît les tailles."

Domi, elle, est adepte des grands sites de vente à distance comme la Redoute. "Mon secret, c'est d'acheter en décalé par rapport aux saisons, explique-t-elle. Par exemple je trouve des bottes à 25 euros en été, et des nus-pieds en hiver. C'est vrai qu'il y a moins de choix mais les prix sont imbattables."

"J'utilise aussi les bons de réduction des marques, explique Domi : je reçois par mail des promotions variées, soit pour des réductions sur des ventes flash, soit des livraisons gratuites. Il faut regarder tout de suite car la durée des bons est souvent limitée".

Classer les offres en partant de la moins chère

A acheter en un ou deux clics, ne risque-t-on pas d'acheter trop ? "C'est le risque, reconnaît Najat, il faut sélectionner car quand vous achetez sur un site, vous recevez ensuite les offres de tous les partenaires. Et puis on vous propose tous les produits associés : par exemple si j'achète une crème pour le visage, on me propose la crème de nuit associée, le déodorant..." Seule solution : faire un budget et se limiter "à ce qu'on a vraiment besoin"... comme pour des soldes en boutique.

"Moi quand je recherche un article, je classe toujours les offres de la moins chère à la plus chère, car sinon les bons prix sont perdus au bout de la dixième page", conseille Domi. "Par exemple hier j'ai acheté une jupe : la moins chère était à 3,95 euros et j'avais un grand choix entre 5 et 15 euros. Je mets dans mon panier tout ce qui peut m'intéresser, puis à la fin, je compare les articles de mon panier et je supprime au fur et à mesure ceux que je ne prends pas."

Paiement, livraison, retour : bien connaître ses droits

Rappelons maintenant le B.A.BA à ceux qui ne seraient pas encore habitués au e-commerce :

- Pour le paiement, évitez toujours les versements d'argent liquide du type Western Union qui sentent l'arnaque, pour préférer le chèque ou le paiement par carte. "Attention, quand on paye par chèque, votre article ne vous est réservé que quand le chèque arrive, explique Najat. En période de soldes, les stocks risquent d'être épuisés."

Si vous payez par carte bancaire, assurez-vous que votre paiement a lieu sur une adresse de page web sécurisée : sa barre d'adresse comporte un "s" après le "http", et il y a un petit cadenas fermé en bas ou en haut de la fenêtre dans laquelle vous réglez vos achats.

- Pour la livraison, normalement le site marchand doit vous indiquer très précisément le délai. Les grands sites vous proposent même de suivre en temps réel l'état de votre commande : le mail qui confirme votre commande vous donne un lien vers une plateforme où vous voyez si votre commande a été reçue, puis préparée, puis envoyée puis livrée...

Attention à ne pas confondre "expédition" et livraison. "Un ami a acheté un matelas en urgence sur un site qui vantait l'expédition en moins de 48 heures, raconte Domi. En réalité, le matelas a bien été expédié en 48 heures mais la livraison n'a été faite que dix jours après, parce que cela dépendait du transporteur".

Si vous n'êtes pas toujours chez vous, choisissez de vous faire livrer dans un point relais, une boutique proche de votre domicile ou votre travail dont les horaires d'ouverture sont plus larges que ceux de la Poste.

- Pour le retour éventuel, lorsque vous achetez un produit sur Internet, qu'il soit en solde ou pas, vous pouvez le renvoyer dans les sept jours suivant sa réception s'il ne vous satisfait pas ou si vous changez d’avis. Le vendeur doit alors vous rembourser. Il peut aussi vous proposer un bon d'achat ou un échange, mais c’est à vous d'accepter ou non cette solution alternative : vous pouvez exiger le remboursement pur et simple.

Pour en savoir plus sur les achats en ligne

Vous pouvez consulter la Fiche pratique de l'Institut national de la consommation "Acheter en ligne"

Mercredi 11 Février 2015
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso