Se former à un métier en alternance



De nombreux métiers sont accessibles via une formation par alternance : une partie en entreprise, l'autre en centre de formation. Vous commencez ainsi à travailler, et vous pouvez acquérir des compétences et parfois un diplôme ou un titre professionnel en quelques mois.




Dans quel secteur chercher une formation en alternance ?

Vous aimez le travail en cuisine ? Envisagez un contrat d'apprentissage.
Vous aimez le travail en cuisine ? Envisagez un contrat d'apprentissage.
Si vous n'avez ni diplôme ni formation - par exemple vous avez arrêté vos études générales ou vous n'avez pas été au bout d'une formation professionnelle - pensez à vous tourner vers les secteurs qui cherchent à recruter en ce moment : l'hôtellerie-restauration, le bâtiment et les travaux publics, les entreprises de transport, les services à la personne, les métiers de la santé, la grande distribution, (lire Les secteurs qui embauchent).

Dans tous ces secteurs où l'on manque de candidats, les fédérations professionnelle mettent en place des formations en alternance : vous alternez les périodes où vous travaillez dans une entreprise et les temps de formation. Il faut donc se renseigner directement auprès de ces fédérations. Attention : pour réussir votre alternance, vous devez choisir un secteur qui vous attire vraiment. Avant de vous embarquer dans un contrat de plusieurs mois, essayez de faire quelques jours de stage de découverte dans le milieu : en cuisine dans un restaurant par exemple, si vous envisagez une formation dans le secteur restauration. Vous voyez tout de suite si vous êtes "emballé" par l'ambiance, ou si vous vous ennuyez.

Le contrat d'apprentissage

L'apprenti a déjà le statut d'un salarié.
L'apprenti a déjà le statut d'un salarié.
Quel est votre statut ? Vous êtes salarié d'une entreprise avec un contrat de travail particulier qui permet la formation. Il y a deux contrats possibles : Le contrat d'apprentissage : il est ouvert aux 16 à 25 ans et peut durer 1 à 3 ans selon le type de diplôme (BEP, bac Pro, BTS...) ou la formation préparée. Tout type d'entreprise peut conclure ce contrat : petite ou grande, dans le secteur public ou privé. L'apprenti est encadré par un "maître d'apprentissage" expérimenté dans le métier. Et la formation "théorique"? Elle se fait dans un Centre de formation d'apprentis (CFA), ou dans la section d'apprentissage d'un lycée professionnel. Elle comprend 400 heures par an minimum. A la fin, vous obtenez un diplôme reconnu par l'Etat.Le rythme d'alternance est variable : une semaine/une semaine ou deux semaines/deux semaines, ou même trois mois/trois mois.
Rémunération de l'apprenti : elle augmente selon la durée du contrat et l'âge.
- Entre 16 et 17 ans : 25 % du Smic en 1re année, 37% en 2e année, 53% en 3e année.
- Entre 18 et 20 ans : 41 % du Smic en 1re année, 49 % en 2e année, 65 % en 3e année.
- Au-dessus de 21 ans : 53 % du Smic en 1re année, 61 % en 2e année, 78 % en 3e année.

Le contrat de professionnalisation

Le secteur tertiaire, comme l'industrie, propose de nombreux contrats en alternance.
Le secteur tertiaire, comme l'industrie, propose de nombreux contrats en alternance.
Il est ouvert aux jeunes âgés de moins de 26 ans et au plus de 26 ans qui sont demandeurs d'emploi (inscrits à l'ANPE). Il est plus court que le contrat d'apprentissage : c'est un contrat à durée déterminée (CDD) de 6 à 24 mois. Pendant ce temps, vous êtes à temps plein dans l'entreprise, où vous bénéficiez d'une "action de professionnalisation". A la fin, vous obtenez soit un diplôme, soit le plus souvent, une qualification enregistrée dans le Répertoire national des qualifications professionnelles, soit un titre professionnel homologué.
En clair, on vous forme dans l'entreprise à un métier précis que vous ne connaissez pas quand vous rentrez. C'est donc le contrat idéal pour celui qui a interrompu sa formation initiale avant d'obtenir un diplôme assez professionnalisant. Par exemple vous avez un BEP et vous avez abandonné avant le bac pro. Vous avez un début de formation dans un secteur, mais il vous manque la spécialisation précise et complète pour un métier.
Rémunération : elle augmente en fonction de l'âge, et du niveau de formation initiale.
- En-dessous de 21 ans : 55 % du Smic pour un niveau inférieur au bac pro, 65 % pour un bac pro ou équivalent.
- Entre 21 et 25 ans : 70 % du Smic pour un niveau inférieur au bac pro, 80 % pour un niveau bac pro. - A 26 ans et au-desssus : le Smic ou 85 % de la rémunération minimale conventionnelle.

Avantages et inconvénients de l'alternance

Se former à un métier en alternance
Son gros avantage, c'est qu'elle permet de commencer à travailler et de continuer à se former en même temps : on n'a plus à choisir entre les études et la vie active du jour au lendemain. On découvre aussi progressivement le monde du travail, son ambiance, le rythme de vie, ses comportements. On commence à gagner de l'argent. On se constitue une première expérience professionnelle de plusieurs mois, que l'on peut mettre sur son CV : votre "employabilité" augmente. Quand vous achevez votre contrat d'alternance, vous n'êtes pas "sans expérience", mais vous avez déjà 1 à 3 ans de travail derrière vous.

Autre avantage énorme : souvent, vous pouvez être embauché dans l'entreprise où vous avez fait votre apprentissage ou votre professionnalisation. Si cela s'est bien passé, l'entreprise préfère recruter celui ou celle qu'elle vient de former et qu'elle connaît plutôt qu'un inconnu. Dans l'industrie et certains secteurs, des entreprises ne recrutent d'ailleurs que par l'apprentissage ou la professionnalisation.

Et les inconvénients ? Bien sûr, vous ne touchez pas un véritable salaire. Vous ne pouvez donc pas être totalement autonome. Il faut aussi avoir le courage de redevenir un élève durant les périodes de formation théorique : revenir à l'école (au CFA), suivre des cours et apprendre alors que l'on vient de faire une période en entreprise. Ce n'est pas toujours facile de passer de l'un à lautre, il faut être bien structuré et motivé par son projet. Il faut donc avoir le bon profil et faire le bon choix de formation et d'entreprise.

Quel profil avoir pour choisir l'alternance ?

Campagne du CFA des métiers de la communication visuelle.
Campagne du CFA des métiers de la communication visuelle.
L'alternance vous ira comme un gant :
- si vous êtes passionné(e) par un secteur professionnel : la cuisine, l'aéronautique, la construction, le travail avec les enfants... Le fait d'être plongé dans le secteur qui vous plaît va vous motiver et vous booster pour décrocher votre diplôme.
- si vous apprenez mieux de façon pratique (en voyant faire les choses, en expérimentant vous-mêmes) qu'en écoutant des cours théoriques. L'apprentissage en entreprise va vous aider à comprendre et à acquérir les connaissances théoriques exigées.
- si vous avez envie de découvrir le monde du travail, de faire vos preuves sur le terrain et d'être considéré comme un adulte.
Mardi 11 Décembre 2012

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?





S'abonner à la newsletter gratuite