Science Po modifie l'examen d'entrée en 1ère année


L'Institut d'études politique (IEP) communément appelé Sciences Po (Paris et les 6 campus régionaux) a fait savoir par communiqué qu'il changeait certaines conditions de l'examen d'entrée en 1re année. Trois nouveautés importantes prendront effet à la session de 2010.





1/ La date de l'examen passe de fin août à fin juin

Sciences Po Paris, rue St-Guillaume
Sciences Po Paris, rue St-Guillaume
Premier changement important : la date de l'examen. Il avait traditionnellement lieu fin août début septembre. Il aura désormais lieu la semaine suivant les épreuves écrites du bac soit la dernière semaine de juin.
Pourquoi  ?
Avec un examen fin août, "les délais de correction étaient extrêmement restreints et les résultats connus seulement quelques jours avant la rentrée universitaire, explique le communiqué de Science po. Les admis avaient aussi très peu de temps pour choisir leur campus (Paris, Nancy, Dijon, Poitiers, Menton, Le Havre et Reims), trouver un logement, particulièrement en région parisienne ; d'autre part, ils devaient prévoir une solution alternative en cas d’échec à Sciences Po ce qui désorganisait d'autres cursus, notamment certaines classes préparatoires aux grandes écoles. Last but not least, "les admis comme les non admis arrivaient à la rentrée sans avoir du tout pris de vacances, ce qui n’est pas l’idéal pour commencer une nouvelle année" indique le communiqué de l'école.

La décision d’admission sera désormais communiquée fin juillet. Les candidats seront ainsi fixés sur leur sort 6 semaines plus tôt. Fini l'été sacrifié à bûcher le "concours" ! Ils pourront ainsi prendre des vacances et mieux préparer la rentrée.

Le premier semestre s'achèvera en décembre

Ce nouveau calendrier permet à l'IEP de revoir tout son rythme en rallongeant l'année : le premier semestre s’achèvera en décembre. Jusqu’à présent, les enseignements duraient jusqu’à la 3ème semaine de janvier et les examens de fin de 1er semestre avaient lieu fin janvier-début février
Ce rythme, s’il était en phase avec celui des universités françaises, rendait difficiles les échanges d’étudiants avec les universités étrangères partenaires dont le premier semestre de coEn prime, les étudiants pourront mieux profiter des fêtes de fin d'année...

L’avancement du calendrier universitaire permet, en outre, qu’une nouvelle période s’ouvre entre mai et juillet. Les mois de mai, juin et juillet constituent la période où se concentrent les séminaires et congrès de recherche un peu partout dans le monde. Professeurs et chercheurs seront plus libres d’y participer. Cette période permettra également l’organisation d’universités d’été, pour les étudiants étrangers comme pour les étudiants français.

2/ Un oral créé pour les candidats ayant entre 10 et 12

Jusqu’à présent, l’examen d’entrée à Sciences Po en première année consistait exclusivement en épreuves écrites.  Un oral d’admission peut désormais être demandé en plusà certains candidats  :
ceux ayant eu entre 10 et 12/20 se verront proposer un entretien de 30 minutes, une sorte "d'oral de rattrapage".

Les candidats qui ont eu moins de 10 seront recalés, et ceux qui ont plus de 12 admis directement.

D'autre part, le Conseil de Sciences Po a décidé d’expérimenter la tenue des épreuves écrites sur les campus hors de Paris, prioritairement Nancy, Dijon et Poitiers.

3/ Le contenu des épreuves modifé : une épreuve pour chaque section de bac

"Comme toutes les institutions d’enseignement supérieur, Sciences Po constate le risque de déclin de la série L du lycée général, indique le communiqué de l'école. Cette situation est d’autant plus frappante que les épreuves écrites de l’examen d’entrée à Sciences Po devraient être très favorables aux bacheliers L (une épreuve d’ordre général inspirée par les programmes de philosophie et de lettres ; une épreuve d’histoire particulièrement exigeante).

Pour reconnaître la spécificité des qualités intellectuelles développées dans la série L, le Conseil de Sciences Po a décidé de créer une épreuve à option comportant trois sujets au choix et correspondant respectivement aux spécificités de chacune des trois séries de la voie générale : -un sujet de littérature ;
-un sujet de mathématiques appliquées aux sciences sociales ;
-un sujet sur documents et tableaux statistiques.
Par contre, le programme de l’épreuve d’histoire est maintenu : il porte sur le monde de 1914 à nos jours. Sur les trois sujets, un au moins concernera la période s’étendant de 1945 à nos jours. L’épreuve d’ordre général n’est pas modifiée mais une bibliographie indicative sera fournie par le jury. L’épreuve de langues vivantes n’est pas modifiée non plus.

Les admissions "particulières" conservées

Par ailleurs, la procédure d’admission pour les bacheliers qui ont obtenu une mention Très Bien est pérennisée et complétée.
Les bacheliers titulaires de la mention Très Bien peuvent demander à être admis directement : l'école décide de les admettre ou non en fonction de leur livret scolaire, de leurs notes de bac et, éventuellement, de leur notes l'examen d'entrée (s'ils l'ont passé). On peut aussi leur demander de passer un oral de 30 minutes devant deux personnes.

La procédure de sélection via les Conventions Education Prioritaire (signées avec certains lycées de ZEP) est maintenue sans changement, de même que la sélection internationale.




Dimanche 25 Octobre 2009

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !