Salons étudiants : Réussissez votre visite



Salon des grandes écoles, de l'éducation, forum de l'alternance, train de l'orientation... Pour choisir ses études et s'orienter, les salons sont incontournables. Mais comment bien utiliser ces événements pour bâtir son projet et tirer profit de sa visite ? Quelques conseils.




Salons étudiants : Réussissez votre visite
- "Qu'est-ce que tu veux faire l'année prochaine ?"
- "J'sais pas, faut que j'aille au salon de l'étudiant"...

Un dialogue classique dans un couloir de lycée. Il y a tant de salons pour l'orientation des jeunes, qu'on pense pouvoir tout y trouver. Attention toutefois : si un salon est un lieu d'information privilégié, on ne peut tout en attendre... surtout si l'on n'a encore aucune idée d'orientation.

Cela ne vous dispense donc pas de faire des recherches sur internet, de visionner des vidéos de métiers, de discuter de vos choix avec vos enseignants, vos camarades ou vos parents, de faire un stage d'observation, de lire des guides ou des magazines spécialisés. Peut-être même de rencontrer un coach ou un orientateur qui vous aidera à cerner vos motivations profondes. Car plus vous multiplierez les sources d'information, plus vous y verrez clair et pourrez profiter des rencontres sur un salon.

Visiter un salon, pourquoi ?

Salons étudiants : Réussissez votre visite
Le grand avantage de ces événements est qu'on peut y rencontrer des spécialistes de tous les types d'études, ce qui n'est pas le cas dans votre établissement.

Vous pouvez ainsi discuter avec des responsables d'écoles publiques ou privées, d'IUT, de BTS, de formations universitaires ou par alternance... C'est l'occasion de leur poser vos questions : en médecine, le niveau de maths est-il élevé ? Le concours est-il difficile ? En quoi consiste le droit, quelles matières étudie-t-on ? 

Souvent, des étudiants représentent aussi leur école : ils peuvent vous parler de l'ambiance, du rythme de travail, de la vie d'étudiant.

De nombreux salons proposent un espace métiers très intéressant où l'on peut rencontrer des professionnels. Ils sont là pour vous faire découvrir une activité ou un secteur.
Parfois même, de grandes entreprises ou administrations tiennent un stand : Police, Armée, Sécurité sociale, groupe d'hôtellerie... Ils peuvent renseigner sur leurs métiers, leurs formations en alternance et leurs sélections.

On peut donc faire des rencontres très riches sur un salon, mais encore faut-il savoir vers quel stand se diriger et quelles questions poser.

Les erreurs à éviter

Vanessa et sa copine Clara arrivent un dimanche à 15 h sur un grand salon postbac. Elles mettent du temps à trouver les stands tourisme qui intéressent Clara. Manque de chance, il faut attendre pour parler à quelqu'un.

Puis elles changent de hall, cherchent, courent et finissent par trouver les métiers de la petite enfance qui intéressent Vanessa. Mais il est presque 17 heures, les stands se vident déjà car le salon ferme ses portes. Vanessa repart crevée et déçue. Cherchez l'erreur...

Thomas a préféré venir avec son père. Direction : écoles de commerce. Le problème, c'est qu'il y a plus de 50 exposants. Méthodiques, ils décident de les faire allée par allée, en partant du A. Le temps passe, les stands se succèdent, et les renseignements se ressemblent tous étrangement. Au bout du 20ème stand, Thomas n'en peut plus. Seul son père pose encore des questions. Ils rentrent au bercail avec 20 kilos de brochures... mais Thomas ne sait toujours pas ce qu'il a vraiment envie de faire.

Préparez votre salon

Il faut regarder la liste des exposants et le programme du salon sur Internet
Il faut regarder la liste des exposants et le programme du salon sur Internet
La première erreur, vous l'avez compris, c'est d'arriver les mains dans les poches alors qu'il faut préparer sa visite.
Quel est le secteur qui vous intéresse ? Vous devez y réfléchir avant bien sûr. Et si possible, avoir commencé à vous documenter sur les filières, les facs, les écoles qui pourraient vous convenir.

Ensuite, vous pouvez aller voir sur le site internet du salon la liste des exposants : recherchez les représentants des métiers ou des études qui vous intéressent. Notez leur nom (le lieu du stand pour gagner du temps) ainsi que les questions que vous vous voudriez poser.

En arrivant, vous allez directement sur les stands qui vous intéressent le plus : vous économisez du temps et de l'énergie !

Choisissez le bon salon au bon moment

Choisissez le salon qui vous concerne le plus
Choisissez le salon qui vous concerne le plus
De plus en plus, les salons se spécialisent : études en alternance, carrières artistiques, écoles de commerce et d'ingénieurs, métiers du tourisme, réorientation après un bac+1, après un échec au bac, choix d'un master après un bac +2, etc. Si vous êtes déjà fixés sur un type d'études ou de filières, allez directement dans le salon spécialisé qui vous concerne le plus (Pour trouver un salon, consultez notre agenda).

Les salons regroupant tous les types d'études sont à privilégier avant le bac, par exemple en première, lorsqu'on a encore le temps d'envisager des choses très différentes, et de mûrir ses choix. Vous pouvez alors assister à des conférences données durant le salon sur certains métiers ou certaines filières. Certains salons proposent aussi des entretiens avec des psychologues-orientateurs. Encore une fois, documentez-vous à l'avance sur ces conférences et ces services pour savoir quels sont vos objectifs lorsque vous arrivez.

En terminale, mieux vaut faire les salons qui ont lieu au premier trimestre de l'année scolaire : cela vous permet de vous renseigner tranquillement sur les études que vous pourriez mettre dans votre liste de voeux sur APB dès janvier. Vous pouvez aussi prendre les dates des journées portes ouvertes qui ont lieu de décembre à février. Cela ne vous empêche pas de revenir sur un autre salon entre janvier et mars pour obtenir des précisions par exemple sur la préparation d'un concours, ou la façon d'ordonner vos voeux...

Sur un stand du salon : posez vos questions !

N'ayez pas peur de poser toutes vos questions
N'ayez pas peur de poser toutes vos questions
Trop d'étudiants n'osent pas poser leurs questions ou écoutent sagement la présentation des exposants sans approfondir. En l'occurrence, ne soyez pas timide : posez les questions qui vous préoccupent, exposez votre cas, échangez sur vos doutes et vos espoirs.

Lorsque vous êtes face à quelqu'un qui représente son établissement (étudiant ou adulte), n'oubliez pas qu'il cherche à faire connaître sa formation, non à vous donner un tableau objectif des solutions qui s'offrent à vous.

Pour en savoir plus sur les sélections à l'entrée, il est toujours intéressant de questionner les étudiants qui vous ont précédé. Comment se préparer au concours ? Y-a-t-il des annales ? Quel type de dossier faut-il avoir ? Le top du top, c'est d'avoir vos bulletins scolaires et de demander un avis en les présentant. Certains établissements repèrent ainsi dans les salons les étudiants les plus motivés.

Si vous êtes en fin d'étude, prévoyez d'apporter votre CV (indispensable pour un salon sur les études en apprentissage où des entreprises seront présentes). Et n'hésitez pas à poser de nombreuses questions sur les débouchés, les salaires à la sortie, ou de demander à votre interlocuteur quel a été son propre parcours. Vous vous rendrez compte que tous les itinéraires sont possibles.

Conseils pratiques pour éviter l'épuisement
 
  • Concrètement, évitez la dernière après-midi, surtout le dimanche où l'affluence est toujours grande. Si vous le pouvez, visez les jours en semaine ou les matinées, plus calmes : vous pourrez faire plus de rencontres et vos interlocuteurs seront plus disponibles.
     
  • N'oubliez pas de télécharger sur Internet une invitation gratuite (sur le site de l'organisateur).
     
  • Si vous allez au salon avec un(e) ou des amis, ne restez pas tout le temps ensemble, sauf si vous voulez faire la même chose, car cela va vous faire perdre du temps.  Séparez-vous et donnez-vous rendez-vous à la sortie ou au bar.  Vous aurez plus de temps pour approfondir votre propre objectif.
     
  • La présence de vos parents est souvent utile lors d'une première visite, et cela vous permet d'en discuter avec eux. Mais vous pouvez aussi très bien y aller seul ou seule : cela vous permet d'apprendre à vous présenter, à poser vos questions... une façon de prendre en main votre avenir.

Après le salon : c'est pas fini !

La visite d'un salon n'est qu'une étape
La visite d'un salon n'est qu'une étape
La visite d'un salon n'est pas tout. C'est une étape - importante sans doute - dans votre choix d'études ou de métiers, mais ce n'est qu'une étape.
Il faut en effet continuer à bâtir votre projet. Vous rapportez de la documentation, plus ou moins abondante. Prenez le temps de la trier et de l'étudier. Notez-les dans votre agenda les dates des journées portes ouvertes où vous voulez aller.

Si votre choix d'orientation est fait, concentrez-vous sur les démarches d'inscription nécessaires. Sinon, continuez à réfléchir, à discuter avec des adultes, des enseignants, des amis, à faire des stages, et pourquoi pas, visez un autre salon quelques temps plus tard.
Une chose est sûre : c'est vous et vous seul qui pouvez déterminer votre projet.

Article remis à jour le 11 décembre 2014

Jeudi 11 Décembre 2014

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par vautier le 15/04/2008 07:41
beaucoup de bonnes explications merci

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger




















Un blog sur l'actu des débouchés

La plasturgie, encore une filière industrielle qui veut attirer les jeunes

Comme d'autres filières industrielles, la plasturgie souffre d'un manque d'attractivité alors que...




Recommandé par Reussirmavie.net
Des professionnels du coaching et de l'orientation :