SOS Amitié veut prévenir le suicide par l'écoute



A l'occasion de la Journée de prévention du suicide le 5 février 2015, SOS Amitié Paris lance un appel aux dons via une campagne d'affichage réalisée avec des étudiants en communication de l'ISCPA. Objectif : financer un nouveau centre d'écoute.





SOS Amitié veut prévenir le suicide par l'écoute
C'est une affiche que les Parisiens peuvent voir depuis le 28 janvier dans 350 stations de métro ou de RER. Quatre visages qui en disent long : l'un torturé, l'autre muré dans le silence, un homme, une femme, une cinquantenaire, des jeunes... Des visages comme on en croise des dizaines tous les jours, sans s'arrêter ni prendre le temps d'écouter.

A SOS Amitié, on sait pourtant combien l'écoute est précieuse pour celui ou celle qui se sent à bout ou déprimé. Depuis 2010, l'association tente de mobiliser le grand public sur l'urgence de cette écoute.
Seul problème : elle manque d'écoutants et ne peut répondre qu'à un appel sur quatre.

L'association a donc décidé de faire appel aux dons, car il lui faut 30 000 euros pour ouvrir un 8ème centre d'écoute, dans le nord de Paris. "Ce centre sera déterminant pour nous permettre de mieux lutter contre la solitude et la tentation du suicide, explique Maxime Bonin, président de SOS Amitié Paris Ile-de-France. Il permettra de recevoir 10 000 appels de plus dès la première année, de répondre aux personnes par tchat ou internet, et aussi de recruter de nouveaux écoutants bénévoles."

Des étudiants engagés dans la création de l'affiche

Pour pouvoir mener une campagne publicitaire dans les transports franciliens, l'association a obtenu le soutien de la Fondation Groupe RATP. Et pour concevoir l'affiche, elle s'est tournée vers l'ISCPA, une école de journalisme et de communication dont elle est partenaire depuis trois ans.

Le suicide n'est-il pas la première cause de décès chez les 25-34 ans et la deuxième chez les 15-24 ans ? Les étudiants ont donc accepté la mission comme "une belle expérience de création", mais aussi un travail de solidarité : "On donne une partie de son temps, de soi, pour essayer d'aider des inconnus".

"Le rôle des journalistes ne doit pas être  simplement de constater l’importance des suicides, mais plutôt de trouver des moyens de prévention", leur avait d'ailleurs dit le comédien Christophe Malavoy, parrain de SOS Amitié, au lancement du partenariat en novembre 2014.

Le lieu d'écoute : un espace où l'on est accueilli, réconforté

L'affiche finalement choisie par SOS Amitié et la Fondation groupe RATP a été réalisée par Paul Lelièvre, étudiant de 2ème année de l'ISCPA.

Elle "évoque à la fois notre relation de proximité et notre volonté d'accueil", dit le délégué général de SOS Amitié Paris Ile-de-France.
L'accroche de l'affiche, "Chez SOS Amitié", souligne que "le lieu d'écoute est un espace où l'on est accueilli, où l'on est réconforté dans un environnement intime, chaleureux, où vous êtes reçu comme un ami, même s’il ne s'agit que d'un accueil par téléphone ou par Internet."

En plus du métro parisien, l'affiche sera utilisée le 5 février, lors de la Journée Nationale de Prévention du Suicide, pour laquelle de nombreuses actions et communications ont lieu partout en France.

S.O.S Amitié, c'est :

-
1600 bénévoles qui se relaient 24h sur 24, 365 jours par an pour répondre aux appels des personnes seules ou déprimées ; ils suivent une formation pratique et théorique à l'écoute.
- Il y a 700 000 appels par an, soit un toutes les 40 secondes
- les deux premières causes d'appel sont la souffrance psychique (42%) et la solitude (38%)
- 87% des appels viennent de 25-65 ans. Les jeunes ne sont que 4% au téléphone, mais 44% par tchat (ouvert 4 heures par jour alors que 20% des appels tchat évoquent le suicide).
- Un appel sur trois a lieu entre 20h et 4h du matin
- chaque année, 10 500 personnes meurent par suicide

- SOS Amitié Paris Ile-de-France, tél. : +33 (0)1 41 41 96 87 ; www.sosamitieidf.asso.fr

- SOS Amitié France, tél. : +33 (0)1 40 09 15 22; www.sos-amitie.com
 

 Lire aussi :
Déprime, mal-être : comment réagir ?



Lundi 2 Février 2015
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !