Rien n'est impossible à celui qui croit en lui !


Tags : bac, échec, réussite

Après trois échecs au bac, Jean-Gabriel a finalement décroché le diplôme qui lui a ouvert la porte des études supérieures, mais qui lui a surtout redonné confiance en lui. Une leçon pour ceux qui ne croient plus en eux.




On me répétait tout le temps que j'étais nul

Rien n'est impossible à celui qui croit en lui !
J'ai 27 ans et je viens d'avoir mon bac en juin dernier après trois échecs, et au bout de la quatrième fois après moult épreuves. J'ai suivi une scolarité pas comme les autres ( j'ai redoublé 5 fois ) puisque j'ai toujours eu de grosses difficultés de concentration, d'attention et d'adaptation au milieu scolaire ; on me répétait tout le temps que j'étais nul, bon à rien, ce que j'ai cru pendant longtemps. Mais ma hargne et ma forte volonté m'ont rendu raison car j'ai réussi à le décrocher après de gros sacrifices personnels, affectifs et intellectuels.

Recalé au bac en 1999, 2000 et 2001 : un échec toujours plus cuisant...

Je suis arrivé ensuite en terminale L (puisque j'étais littéraire). Cette année là, je fis une grosse dépression suite à cette déception amoureuse. Je fus recalé une première fois en 1999, mais ne perdis pas courage puisque je me réinscrivis en 2000 et 2001: mais l'échec en fut plus cuisant !

Sur le conseil de mes proches je me mis à bosser dans dans le social, m'occupant de toxicomanes, de personnes portant un handicap avec toujours ce désir de revanche sur moi-même. Je compris ainsi qu'il y avait au dessus de moi une force extérieure qui me poussait, qui me donnait la nyaque de me surpasser jusqu'au jour je m'inscrivis à la fac de Saint-Quentin-en-Yvelines en 2006-2007 pour repasser mon bac.

A ceux qui ont du mal dans leurs études : ayez confiance !

C'est ainsi que je fus reçu en juin dernier au DAEU A (Diplôme d'accès aux études universitaires) avec mention assez bien après avoir sacrifié une année scolaire où il faut le dire j'ai bûché comme un malade avec mes amis d'université ( je pense à Christophe, Guillaume, Charles,Virginie, Aristide et plein d'autres qui m'ont soutenu jusqu'au bout ).

Et ma persévérance a payé !! Aujourd'hui, je débute une formation BPJEPS ( brevet professionnel de la jeunesse populaire et du sport ) avec la fondation d'Auteuil, et je fais cela en alternance dans une ferme pédagogique à Bièvres dans l'Essonne. J'ai décidé à long terme de m'occuper de jeunes en difficulté parce que je crois en eux et je suis persuadé qu'il y a en eux une part de cristal comme dans chaque être. Mon projet est de devenir éducateur dans l'environnement, pour sensibiliser les jeunes à la protection de la nature c'est-à-dire de "notre patrimoine" Pour terminer, je voudrai dire à tout ceux qui ont du mal dans leurs études de ne pas perdre courage : ayez confiance et n'ayez pas peur !!!

8 Juin 2013
Jean-Gabriel

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par sarah le 08/04/2008 12:03
wouaaaa! Je reste bouche bée! Je ne dirai qu'un mot : BRAVO!
Sarah

2.Posté par nrj le 15/05/2008 19:42
bravo,bravo,bravo,et bravo,et merci pour le témoignage ça peut aider plusieurs étudients qui perdent espoir,ayons toujours confiance en nous

3.Posté par Rimka le 05/06/2008 01:47
Bravo pour cette belle leçon de pérséverance,de courage et d'abnegation...
Tout vient à point à celui qui ne baisse pas les bras devant l'échec.
Mon crédo:" NEVER GIVE UP" ( NE JAMAIS ABANDONNER ).
Encore BRAVO

4.Posté par laurence le 15/02/2009 20:10
Je vous remercie tres sincèrement de votre témoignage. J'ai également des soucis de confiance en moi. C'est un combat de chaque instant, parfois très éprouvant. Vous êtes la preuve qu'il ne faut jamais abandonner et jamais renoncer. et comme disait Albert Eisntein ' la vie, c'est comme un byciclette : il faut avancer pour ne pas tomber'... MERCI du fond du coeur et bravo
Laurence

5.Posté par amel le 16/05/2009 17:44
je te tire mon chapeau

Témoignages | Initiatives | Coin philo | Portrait | Citations | Spiritualité






Vos articles préférés !


S'abonner à la newsletter gratuite