Réseau Etincelle : des sessions pour devenir entrepreneur de sa vie



Créé en novembre 2010, le réseau Etincelle propose aux jeunes sans formation d'originales sessions pour reprendre confiance en soi. 60 heures pour se glisser dans la peau d'un entrepreneur, rien de tel pour rebondir.





Réseau Etincelle : des sessions pour devenir entrepreneur de sa vie
Ce qui manque quand on est sans emploi et sans formation, qu'on a quitté l'école un peu trop tôt et pas encore pris pied dans un travail, n'est-ce pas cette petite étincelle de la confiance, et cette envie de mordre dans un projet d'avenir ?

Fort de ce constat, des entrepreneurs et des grands groupes français ont créé en novembre 2010 le Réseau Etincelle qui s'inspire d'une initiative américaine née dans le Bronx en 1987 : le "Network for Teaching Entrepreneurship", ou réseau pour l'apprentissage par l'entrepreneuriat. L'idée est simple : proposer à des jeunes de se glisser durant 60 heures dans la peau d'un entrepreneur.

"L'objectif est de leur permettre de reprendre confiance en eux, explique Olivier Vigneron, responsable, de leur donner envie de prendre des initiatives, de mieux appréhender les codes du monde professionnel et de les stimuler à (re)devenir acteurs de leur vie".



Tout savoir sur les sessions Etincelle

A quoi ça sert ?
Pas à créer vraiment une entreprise, car cela prendrait plus que 60 heures. Mais surtout à révéler ses talents, à renforcer ses connaissances, à apprendre à s'ouvrir aux autres, à comprendre ce qu'est une entreprise, ce qu'elle attend, à découvrir, parfois, un projet qui motive, un secteur qui attire.

Qui peut participer aux sessions Etincelles ?
Des jeunes de 16 à 30 ans en difficulté d'insertion qui sont sans emploi et souvent sans formation et sans projet. Le Réseau a débuté ses sessions dans le Nord Pas-de-Calais, puis l'Alsace, puis en 2012 en Ile-de-France, dans le 93... Mais il compte s'étendre à toute la France.

Comment s'inscrire ?
Il faut passer par la Mission locale ou Pôle Emploi. Le Réseau organise des réunions d'information et constitue des groupes de 10 à 15 stagiaires.

A-t-on un diplôme à la fin ?
Pas un diplôme mais une certification. Pour l'obtenir il faut présenter à la fin votre projet d'entreprise et son "business plan". La certification peut être indiquée sur son CV.

Et après ?
Boostés par cette expérience, deux-tiers des jeunes sortent de leur situation : ils trouvent un emploi, ou une formation ou se lancent comme auto-entrepreneurs.

Renseignements : http://reseau-etincelle.org/

Lire aussi :
CréaJeunes : un programme pour monter son entreprise
Vendredi 7 Juin 2013
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?





S'abonner à la newsletter gratuite