Réforme du bac professionnel en vue


Le ministre de l'Education Xavier Darcos a annoncé le 11 décembre qu'il voulait que le bac pro puisse être préparé en trois ans au lieu de quatre. Et que plus de lycéens de la filière professionnelle obtiennent le bac.





Pourquoi cette réforme ?

Le ministre a un souci : trop peu de jeunes selon lui obtiennent le bac professionnel. En effet, sur 100 jeunes qui entrent en BEP après la troisième, 46 seulement poursuivent en bac pro et un sur trois seulement décroche le diplôme. Or, "Ces lycéens, dit le ministre, ont droit à la même ambition que leurs camarades des voies générales et technologiques. Ils ont droit, comme eux, à faire partie de l'objectif des 80% d'une classe d'âge parvenant au niveau du baccalauréat et ce, d'autant plus que les niveaux de qualification requis sur le marché du travail ne cessent de progresser."
Xavier Darcos fait remarquer que la filière professionnelle est surtout tournée vers l'obtention des BEP et des CAP : c'est ce qui est proposé à un jeune qui entre en seconde professionnelle. Après la troisième, il peut préparer soit un CAP (centré sur un métier), soit un BEP (plus large, centré sur une famille de métiers ou un secteur) en deux ans. Puis, s'il réussit son BEP, il peut éventuellement poursuivre en bac pro (il entre alors en Première professionnelle, puis en terminale professionnelle), ou parfois en bac techno (il passe alors par une première d'adaptation, puis une terminale). Au total, il faut donc 4 ans pour décrocher le bac pro. Or ce temps assez long peut décourager celui qui veut vite entrer dans la vie active. Il y a aussi certaines redites dans les programmes entre le BEP et les deux années de bac pro.

Les nouveaux parcours proposés par le ministre

1 - Le parcours en trois ans après la troisième
Xavier Darcos propose de créer une voie plus rapide pour obtenir le bac pro en trois ans après la troisième, comme pour tout autre bac. Ceci a déjà été expérimenté depuis 2001. "Cette voie verra la mise en place d'un cursus plus cohérent, évitant les répétitions qui interviennent aujourd'hui entre la préparation du B.E.P. et celle du bac pro correspondant." explique Xavier Darcos ;
2 - Le parcours en quatre ans après la troisième
Les élèves qui le souhaitent ou qui ont besoin de plus de temps pour réussir pourront commencer par préparer un CAP en deux ans, puis s'ils le veulent, rejoindre une classe de première professionnelle pour préparer un bac pro en deux ans : en tout, ils décrocheront ainsi un bac pro en quatre ans après la troisième, tout en disposant d'une qualification professionnalisante en cas d'échec au diplôme ou de sortie anticipée du système scolaire.
3 - Le parcours en deux ans après la troisième
Les élèves qui veulent apprendre un métier très vite en deux ans après la troisième pourront toujours passer un CAP. : ils pourront le choisir soit directement après la troisième, soit après une seconde professionnelle, s'ils voient qu'ils ne peuvent ou ne veulent poursuivre jusqu'au bac pro : dans ces cas ils rejoindront la deuxième année du CAP directement.




Pour quelles date la réforme ?

Xavier Darcos voudrait que 45 000 élèves puissent déjà entrer dans le cursus de bac pro en trois ans à la rentrée de septembre 2008, soit dix fois plus que maintenant. Il prévoit de généraliser la réforme pour tous les élèves à la rentrée 2009.
Toutefois, de nombreuses organisations d'enseignants lui demandent de repousser sa réforme qui rencontre une certaine opposition. On ne sait donc pas encore exactement ce qu'il en sera. Si vous voulez rentrer en filière professionnelle à la rentrée prochaine, mieux vaut donc vous renseigner sur ce qui vous sera proposé comme cursus.


Lundi 17 Décembre 2007

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Vincent SCHMIDT le 22/12/2007 19:16
La réforme du BAC Pro est une erreur qui va creuser une fois de plus les inégalités devant l'éducation. Nous ne laisserons plus le temps à certains jeunes pour acquérir un niveau bac!!! L'ascenseur social est en panne, on le casse au lieu de le réparer !!!

2.Posté par Kieffer Denis le 07/01/2008 18:16
Monsieur Darcos a-t-il bien réfléchi à tous les problèmes qui se présentent suite à cette navrante réforme ???
Que deviennent les élèves qui veulent suivre une formation en apprentissage ? Les patrons vont-ils embaucher des jeunes issus de classes de troisième ? d'après mes sources la réponse est: "Non !!!!"
Le monde du travail ne gagnera rien du tout avec cette réforme, qui dévalorise encore plus l'apprentissage qui devrait être le moteur de la formation professionnelle et le vivier des entreprises.

3.Posté par maxime le 15/01/2008 13:26
je suis en seconde bep compta avec la reforme aprés mon bep je dois allez en bac pro je rentre en 1ere bac pro ou terminal bac pro ?

4.Posté par yohann richa le 23/01/2008 15:26
Je suis actuellement en première scientifique mais après plusieurs réflections, je souhaiterai préparer un bac pro pour rentrer plus rapidement dans la vie active. Je voudrai savoir comment je pourrai faire pour passer ce bac? Mes ambitions serai de faire un bac pro en mécanique.
Merci d'agréer mes sincères salutations.

5.Posté par nawel le 07/02/2008 21:50
cette nouvelle réforme , pour ma part, est tres bien. cela nous permettra d'avancé plus vite et d'avoir plus de chance dans notre vie active car souvent nous ne continuons pas en bac pro car cela fait trop long. Merci à celui qui a pensé à cette réforme qui est beaucoup mieux pour nous tous!!
pour ma part je vais rentrer directement en bac pro en septembre 2008 et cela m'arange car j'ai perdus 2 ans de ma vie professionelle à vouloir passer un CAP que je n'ai pas à cette heur-ci et qui ne me plait pas. donc si il fallait que je refasse un autre CAP ou BEP ça aurait été galère!!!!

6.Posté par alicia le 17/02/2008 18:11
je fait partie d'une classe experimentale de bac pro en 3ans!!!
pour nous c'est trés bien car il n'y a pas de bep corespondant a se bac!!!
mais dans mon lycée il y a des bep et bac pro eleec et franchement vu tous le travail qu'ils ont cela serrais impossible de le fair en 3ans!!!
le niveau serrait trés ba!!! et le bac pro norait plus de valeur!!!

7.Posté par leblanc le 03/03/2008 13:30
mon fils est en première année de BEP maintenance quel est son avenir au sein de cette réforme 4 ans ou 3ans ? après son bep il rentrera donc en terminale professionelle?

8.Posté par Tikeuw le 14/03/2008 21:28
Je suis en première année BEP électronique, et vraiment je pensse que cette réformer est très bien, car nous ce que l'on cherche c'est rentrer plus rapidement dans la vie active. Et cette réforme est peux etre la solution. Mais la question que je me pose, c'est pour les élèves qui sont en première année de BEP, est ce que l'on rentre dans la réforme ?

9.Posté par Charlène formatrice le 25/03/2008 14:38
A t-on pensé aux filières de l'agriculture où le CAP n'existe pas??
Que va t-on faire de ces plus de 55% de jeunes qui n'ont pas la capacité ni l'envie de réussir un BAC pro pour s'installer?
Tous les jeunes en agriculture n'ont pas l'envie de s'installer. Une grande proportion vise uniquement le salariat..

10.Posté par martine le 02/04/2008 16:38
souvent les enfants qui entre en BEP ont besoin d'un peu plus de temps pour réussir, donc 2 +2 étaient très bien car cela leur laissait un an de plus pour arriver jusqu'au bac. Est ce que ces enfants ne vont pas se retrouver en échec ? ou bien être obligé de redoubler, ce qui n'est jamais valorisant?
Et puis pourquoi vouloir absolument que tout le monde est le bac, si des enfants souhaitent entrer dans la vie active directement après un BEP, pourquoi pas? Les CAP et les BEP ne couvrent pas toujours les mêmes métiers, en particulier dans la filiaire agricole il n'y a presque pas de CAPA, uniquement des BEPA.
Mon fils veut entrer en BEPA en 2009 et je suis vraiment contre cette réforme.

11.Posté par marc le 16/04/2008 04:50
c'est une bonne réforme sur le fond passé le bac pro en 3 ans permet en quelques sorte d'augmenté le niveau professinnel mais permet à ses lycéens de poursuivrent leur études en BTS ou LICENCE. N'oublier jamais q'entré dans la vie active sans au moins un bac plus 2 ou 3 vous condamne à devenir des SMICARS.

12.Posté par Lizzie le 04/05/2008 14:07
Je suis plutôt opposée à cette réforme.
En effet, de nombreux élèves préparant un BEP ou un BEPA ont quittés la troisième en situation d'échec scolaire. Le fait de préparer un BEP en 2 ans, puis un bac pro en 2 ans leur permet de se remettre à niveau et de prendre leur temps pour bien assimiler leur cours. Certains élèves obtiennent ainsi alors de très bonnes notes en BEP, ce qui le remotivent et très souvent ils continuent leurs études en bac pro, voir en BTS ou en écoles.
Xavier Darcos se plaint des "redites" entre les programmes de BEP et de bac pro, je pense au contraire que ces "redites" sont nécessaires et permettent aux élèves de ce sentir à l'aise dans leur apprentissage. Le fait de préparer un bac pro en 3 ans sans passer par le BEP risque de replonger des élèves en difficultés en situation d'échec.

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !