Quelle forme d'intelligence avez-vous ?



On sait désormais que nous avons plusieurs formes d'intelligence, mais que chacun en développe davantage 3 ou 4. Le système scolaire, lui, sollicite surtout deux d'entre elles. Pourtant tous ces talents peuvent être bien précieux pour bâtir un projet professionnel.




© Julien Eichinger / Fotolia
© Julien Eichinger / Fotolia
Pendant longtemps, on a considéré l'intelligence comme une capacité mentale unique, un peu comme un ordinateur central qui piloterait toutes nos actions. Or en réalité, tout se passe comme si nous n'avions pas un, mais plusieurs ordinateurs internes qui interviennent successivement dans diverses situations de notre vie.

C'est le psychologue américain Howard Gardner qui a identifié ces "intelligences multiples", en 1983. En observant l'activité mentale de personnes malades, Gardner repère que l'on peut avoir perdu certaines formes d'intelligence, tout en étant très performant sur d'autres plans. Il est frappé par exemple par la difficulté des personnes autistes à parler et à communiquer avec les autres, et leur aptitude à résoudre des calculs complexes.

Pourquoi il faut connaître ses formes d'intelligence

Toute personne a donc huit formes d’intelligence à sa disposition, mais elle a tendance à en développer davantage trois ou quatre. Connaissez-vous les vôtres ?

Repérer les formes dominantes de son intelligence est doublement intéressant. Cela peut, d'abord, vous permettre de comprendre et de relativiser certains "échecs", notamment scolaires. L'école sollicite en effet surtout deux formes d'intelligence. Si vos talents sont plutôt ailleurs, vous risquez d'avoir été jugé "peu ou pas intelligent(e)". Un jugement erroné qui peut vous conduire à manquer cruellement de confiance en vous.

D'autre part mieux connaître vos formes d'intelligence peut être très utile pour choisir une orientation ou un projet professionnel : on est forcément plus à l'aise et l'on réussit mieux dans une activité qui va solliciter en priorité vos meilleures aptitudes. Prêts pour la tournée des huit intelligences ?

L'intelligence verbale-linguistique

Quelle forme d'intelligence avez-vous ?
C'est la capacité d'utiliser les mots efficacement, oralement ou par écrit.
On la reconnaît chez une personne qui aime lire, raconter ou entendre des histoires, parle facilement, pratique les jeux de mots (mots croisés, scrabble…) ; de plus elle présente souvent une bonne mémoire des dates et des noms, parle beaucoup et se rappelle les histoires drôles.

Pistes pour la favoriser : lire, argumenter, faire des discours ou des présentations orales, des comptes-rendus, des jeux de mots…

L'intelligence logico-mathématique

C’est la capacité à calculer, quantifier, résoudre des problèmes mathématiques, émettre des hypothèses, être à l’aise avec l'abstrait, les symboles et les signes mathématiques.

C'est posséder une pensée déductive (un fait en entraîne un autre) et aimer les problèmes impliquant la logique. On la reconnaît chez une personne qui formule des opérations mathématiques, crée et joue aux jeux de stratégie, utilise les diagrammes ou les analogies pour expliquer, cherche les causes et les conséquences d'un fait, veut raisonner, savoir ce qui arrivera ensuite et pense en étapes et en séquences. Evidemment, il ou elle a une bonne capacité à résoudre des problèmes.

Pistes pour la favoriser : travailler sur ordinateur, résoudre des énigmes, déchiffrer des codes, s'informer sur les sciences, résoudre des problèmes et faire des calculs et des jeux de chiffres.

Le saviez-vous?

Le cursus scolaire classique fait appel principalement à ces deux premières formes d'intelligence : verbale et logico-mathématique.

Et il faut reconnaître que de nombreuses activités de la vie quotidienne ou professionnelle sollicitent aussi la logique et l'expression. C'est pourquoi quelles que soient vos formes dominantes d'intelligence, il peut être intéressant de chercher à les développer.

L'intelligence corporelle-kinesthésique

Quelle forme d'intelligence avez-vous ?
C'est la capacité à utiliser son corps pour communiquer, à manipuler des objets délicats et à réussir des mouvements très précis. Un footballeur professionnel a ce talent avec la maîtrise de ses jambes par exemple.

On reconnaît cette forme d'intelligence chez une personne qui utilise son corps pour vivre ses émotions, communique bien par gestes, est compétent en coordination, dextérité, flexibilité.  Elle a besoin de bouger, de toucher, de prendre les choses et jouer avec. Ce pourrait être un athlète, un danseur, un chirurgien, un artiste...

Pistes pour la favoriser : s’étirer, faire des jeux de rôles, du théâtre, de l’exercice physique, bricoler, danser…

L'intelligence spatiale

C'est la capacité de penser en trois dimensions, de faire de l’imagerie mentale, de raisonner de façon spatiale, de manipuler des images graphiques et de voir des actions en images visuelles de façon mentale.

On la reconnaît chez des personnes qui perçoivent l'espace visuo-spatial, sont sensibles aux formes et aux couleurs, se situent dans l'espace, apprennent par l’image, les graphiques, les illustrations. Ce pourrait être un navigateur en mer, un pilote, un sculpteur, un peintre, un dessinateur…

Pistes pour la favoriser : l’art, la pratique des sports d’équipe, la réalisation de supports graphiques, montage de films, pratique de la planche à voile et sports de glisse, sculpture, danse, vélo, conduite auto, peinture…

Faites le test des intelligences multiples

Notre partenaire Central Test a mis au point un test en ligne, Le test des Intelligences multiples, qui vous situe par rapport aux huit formes d'intelligences évoquées plus haut.

Le test est payant (4 euros), mais nous l'avons sélectionné pour vous, car il est fiable et donne un bilan personnel intéressant pour progresser.

On peut en effet s'appuyer sur ses formes d'intelligence dominantes, mais essayer aussi de progresser sur les autres. On peut ainsi avoir de bonnes aptitudes logico-mathématiques mais souhaiter développer son intelligence interpersonnelle pour avoir une vie sociale plus riche et plus épanouie.
Car la bonne nouvelle, c'est que nos aptitudes ne sont pas figées : on peut développer certaines formes d'intelligence au cours de la vie et des circonstances.

L'intelligence musicale

Quelle forme d'intelligence avez-vous ?
C'est la capacité de discerner des rythmes, des timbres sonores, de percevoir des sons, de rendre des émotions en musique, écrire des partitions…
On la reconnaît chez des personnes qui jouent un instrument, écrivent des chansons, dirigent une pièce musicale, vivent des émotions en écoutant de la musique.

Pistes pour la favoriser : Garder le rythme, assister à des concerts, chanter, jouer d’un instrument…

L'intelligence des autres ou interpersonnelle

C'est la capacité de bien interagir avec les autres, de percevoir leurs humeurs, intentions, motivations et émotions, d’être sensible aux messages gestuels et être adaptable selon les contextes.

On la reconnaît chez une personne qui aime enseigner à une autre, entrer en relation d’aide, collaborer dans un travail, aider à résoudre des problèmes, diriger une équipe, faire de l'écoute active. Cette personne a un bon contact avec les gens, aime parler et influencer, est un organisateur, habile en résolution de conflits et a une bonne écoute, aime travailler en équipe et a besoin des autres pour apprendre. Ce serait par exemple un psychologue, un leader…

Pistes pour la favoriser : cultiver ses amitiés, mener des discussions, diriger des projets, conseiller des amis, s'engager dans des associations, chercher à comprendre les préoccupations des autres…

L'intelligence de la conscience de soi ou intrapersonnelle

C'est la capacité de bien se connaître, de comprendre ses émotions, de mettre des mots sur sa démarche personnelle. On la reconnaît chez une personne qui a une bonne connaissance d'elle-même (forces et faiblesses) et agit en conséquence, a de l'estime d’elle-même et de l'autodiscipline, partage avec les autres ses valeurs personnelles et mène à bien une tâche, a le sens de l'autocritique…

Pistes pour la favoriser : réfléchir avant d’agir, partir de ses propres objectifs et intérêts pour prendre une décision, écrire un journal, apprendre sur soi-même, méditer, se réserver des temps de solitude.

L'intelligence naturaliste

Quelle forme d'intelligence avez-vous ?
C'est la capacité d'être attentif au monde vivant, aux espèces animales, végétales, d'observer les espèces, de comprendre les écosystèmes... Le chasseur, l'indigène qui sait vivre en symbiose avec la nature, mais aussi le naturaliste, le photographe animalier ont cette forme d'intelligence.

C'est aussi une capacité à classer et à retenir en détail les caractéristiques de chaque élément, comme un botaniste qui connaît des centaines de noms de plantes ou de champignons.

Pistes pour la favoriser : vivre plus lentement, faire des promenades en solitaire, développer le sens de l'observation...

Article remis à jour le 23 février 2015. Des commentaires antérieurs ont été conservés.
Lundi 6 Avril 2015
Marie-Emmanuelle Galibert

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Morel le 31/07/2008 16:11
Ce test est très interessant. Je voulais juste faire remarquer que l'intelligence naturaliste n'est pas expliquée sur cette page "Quelle forme d'intelligence avez-vous?". C'est dommage car c'est une de mes intelligences les plus dévelopée apparement.

2.Posté par bouab le 13/05/2009 00:18
à vrai dire j'ai du mal à me retrouver dans vos descriptions, pour être plus claire, mon plus grand problème reste le fait que j'aime tout les domaines, et je touche un peu à tout (sauf la musique), j'aime les mots, les chiffres, je suis quelqu'un de très logique, j'ai une grande capacité à comprendre les autres à les deviner, je suis peu communicative, je suis assez douée pour décoder les choses, je comprends très vite mais j'ai une très mauvaise mémoire qui me joue beaucoup de tours, j'aime dessiner, écrire, lire, faire du sport, danses, j'adore les mots fléchés, sodoku et tous les jeux de réflexions.
pourtant je ne trouve pas ma voie, en réalité à cause de mon intérêt pour tout je n'ai jamais pris le temps de développer une seule de mes capacités...
aujourd'hui j'ai totalement perdu confiance en mes capacités

3.Posté par Modérateur le 15/05/2009 10:30
Bouab :
d'abord, les descriptions données dans l'article sont schématiques : il est fréquent que l'on puisse avoir plusieurs talents et formes d'intelligence et c'est une chance !
Donc, il ne s'agit pas de vous mettre dans un seule case, mais de faire le résumé de vos points forts, et surtout de vos points les plus forts qui pourront être valorisés dans des études et un métier.
Pour toi, il semble que tu sois à l'aise à la fois dans l'univers des chiffres et de l'abstraction (logique) et que tu sois en même temps assez intuitif... ce qui explique que tu dises avoir peu de mémoire : ton intelligence rapide et intuitive te faisant comprendre vite les choses, tu a eu moins besoin que d'autres d'apprendre par coeur, donc tu as moins eu besoin de t'appuyer sur ta mémoire, tu ne l'as pas musclée, c'est tout.
Avec ce genre de profil, tu as des qualités pour réussir dans une orientation scientifique exigeant la mise en oeuvre de raisonnements logiques (études d'ingénieur, de maths, physique, informatique ou autre selon tes centres d'intérêt)...
Comme tu ne dis pas où tu en es de ton parcours scolaire ou professionnel, on ne peut pas aller plus loin... viens reposer ton cas sur nos forums de discussion (rubrique orientation, études, préparer son avenir) si tu veux plus de conseils...

4.Posté par léna le 15/05/2009 20:39
Je me retrouve dans ce que dis bouab : plusieurs profils pourraient me correspondre.
Je peux être très solitaire et je ne supporte pas qu'on me dise de quelle façon penser, mais ca me plaît de communiquer avec les autres, observer leur comportement, partager des idées, faire le clown. Par ailleurs, je pense être logique et je comprends vite (je ne suis scientifique), et je déteste apprendre par coeur parce que je préfère comprendre. Lire, jouer aux échecs, dessiner, suivre l'actualité...tout cela m'intéresse beaucoup.
Le problème, c'est que je n'ai aucune passion. Être trop curieuse et touche-à-tout fait que des domaines trop variés (orthophonie/neuropsychologie/droit/politique!!!) m'intéressent et me bloque dans mes choix. Que faire quand on est une "sans-passion" ? Ce problème me mine depuis des années, j'ai perdu confiance en moi.

5.Posté par bouab le 23/05/2009 20:09
la question qui me concerne est magnifiquement décrite par léna : en réalité j'ai du mal à trouver le domaine qui me convient : j'ai beaucoup de mal à visualiser ce que je veux faire et ce que je peux vraiment réussir....
pour répondre à votre question(modérateur) j'ai actuellement mon propre commerce qui fonctionne très mal, et qui m'a totalement démotivé, j'ai un bac scientifique, plus un diplôme universitaire dans le domaine informatique(bac+3) .
j'aimerais vraiment trouver ma voie je suis sure d'une chose je suis faites pour réussir, et ça serait dommage que mon blocage m'en empêche merci

6.Posté par Michèle Longour le 27/05/2009 13:43
Bouab,

J'avais donc décelé ton profil de scientifique et ton aptitude pour l'informatique... avec ce bagage, tu devrais sans pb trouver du travail en entreprise... tu t'es engagée dans une profession commerciale (magasin), et apparemment, ça ne te réussit pas tellement. C'est peut-être que ton profil profond n'est pas d'être en situation commerciale (tu dit être "peu communicative"), mais plutôt sur des positionnements qui exigeraient de la réflexion, de l'étude...
Je ne sais pas quel âge tu as, mais tu pourrais envisager de pousser ta formation scientifique ou technique, par exemple en préparant un diplôme d'ingénieur ou un master de façon à obtenir un bac + 5 qui t'ouvriraient les portes de postes de cadre en entreprise. Tu pourrais faire une formation par alternance, ou cours du soir (CNAM).. il faudrait pour cela trouver une formation vraiment motivante pour toi sur le plan scientifique et technique et offrant de bons débouchés : l'informatique est une valeur sûre, il y a aussi en ce moment le secteur de l'énergie... (va voir le blog "Actu des débouchés) (www.reussirmavie.net/actudesdebouchesblog

Je veux bien continuer à discuter avec vous, mais plutôt sur un forum... Allez créer votre sujet si vous voulez dans la chambre "Orientation, métiers, avenir..."

Idem pour Iéna : plein de débouchés pour ton type de profil, mais il faudrait m'en dire plus sur toi (âge, études, compétences, région...).. rendez-vous sur un forum si vous voulez.

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?