Présidentielles : les grandes écoles multiplient les initiatives



De l'analyse par Audencia de la "Boussole présidentielle", l'outil en ligne qui veut guider les électeurs, à la "Nuit Présidentielle" organisée par Science Po le 23 avril, les initiatives des grandes écoles pour les présidentielles 2017 ne manquent pas. Qui a dit que le monde étudiant était désengagé ?





Présidentielles : les grandes écoles multiplient les initiatives
La Boussole présidentielle, vous connaissez ? Si vous êtes encore indécis face au scrutin présidentiel, cet outil en ligne (application mobile à télécharger) vous indique non pas la bonne parole, mais le candidat aux élections présidentielles dont vous êtes le plus proche en fonction de vos opinions.

Pour les connaitre, elle vous questionne sur un certain nombre de sujets, puis vous donne votre positionnement politique par rapport aux 11 candidats.

Cette Boussole présidentielle 2017 a été conçue par des chercheurs indépendants, tous politologues. Or la grande école Audencia Business School s'est associée à deux d'entre eux, Bruno Cautrès (CNRS et CEVIPOF) et Thomas Vitiello (CEVIPOF), pour aller plus loin.

A une douzaine de jours du premier tour, les experts de la business school et les deux politologues ont décrypté pour les Français les promesses des 11 candidats sur six thèmes importants : innovation, politique fiscale, entreprise, développement durable et responsabilité sociétale des entreprises, enseignement supérieur, internationalisation et éducation.

Qui propose quoi sur l'enseignement supérieur, l'international et l'éducation

Un exemple ? Prenons les thèmes qui intéressent le plus directement les jeunes : l'enseignement supérieur, l'international et l'éducation.

 
Enseignement supérieur :

- "Selon Emmanuel Macron, il faut renforcer les liens entre les entreprises et la recherche publique afin de rendre nos académiques plus 'entrepreneurials'. Difficile de savoir comment de tels professeurs-entrepreneurs trouveraient le temps pour suivre leurs étudiants et bien transmettre leurs connaissances.

- Jean-Luc Mélenchon remet en cause la dualité entre grandes écoles et universités, alors que François Asselineau souhaite interdire la privatisation des services publics stratégiques dans le domaine.

- François Fillon appelle à une augmentation en nombre de formations proposées en alternance même si sur ce point les régions ont l'autorité sur la volonté étatique. Il soutient également plus d'investissement privé dans l'enseignement supérieur.

- Pour Marine Le Pen, c'est aux établissements de trouver les stages pour tous leurs étudiants. Cette proposition est en total décalage avec la réalité du travail et ne s'avère sans doute pas la meilleure façon d'apprendre aux jeunes à être pro actifs et responsables".  


Internationalisation et éducation :

- "Si la volonté de renforcer Erasmus+ affichée par François Fillon pourrait aider le développement des étudiants et la promotion d'une collaboration européenne, l'idée de créer un Erasmus de la francophonie proposée par Jean-Luc Mélenchon semble peu utile. Il parait étonnant de bâtir un programme concurrent uniquement pour les pays francophones.

- Benoît Hamon prévoit le droit à un semestre de mobilité internationale pour tous : un beau projet mais dont le financement et la logistique restent à définir.

- De son côté, Nicolas Dupont-Aignan souhaite établir un lien direct entre l'excellence des résultats d'un étudiant étranger et son statut légal en France. En revanche, ce système est déjà en place via les actions académiques - un étudiant qui n'a pas validé ses cours suite à une période autorisée par un établissement académique ne peut pas prolonger sa scolarité et par conséquent ne peut pas demander une prolongation de son visa d'étudiant.
 
 Pour découvrir les analyses des autres thèmes : http://fr.calameo.com

Une table-ronde entre les deux tours : Quelle société pour demain ?

Cette analyse approfondie prête évidemment au commentaire et au débat. Entre les deux tours, la grande école organise donc une table-ronde à Paris sur le thème : "Quelle société pour la France demain ?"

Elle aura lieu le vendredi 28 avril à 17h30, sur le campus parisien d'Audencia dans le 15ème (95 rue Falguière) et donnera la parole à des experts du CEVIPOF, d'HEC Paris et d'Audencia Business School.
 
Elle sera animée par Myriam Mascarello, Journaliste chez France 24, spécialisée dans le traitement économique international.

Jevote.info : un autre outil conçu par Epitech et Science Po

A côté du grand succès de la Boussole présidentielle, signalons un autre outil, cette fois entièrement conçu par des étudiants de Science Po et d'Epitech : le site www.jevote.info

Il propose également un questionnaire qui permet en moins de 10 minutes, de classer les candidats à l'élection présidentielle en fonction de leurs propositions.

Concrètement, deux jeunes diplômés de Sciences Po ont décortiqué le programme des 5 candidats "favoris" et ont réalisé le questionnaire selon 7 thématiques majeures et récurrentes. Les étudiants d'Epitech (école d'informatique) se sont chargés de développer le site internet.


Une Nuit Présidentielle organisée par Science Po et Facebook

Présidentielles : les grandes écoles multiplient les initiatives
Enfin, pour suivre l'événement des élections, Sciences Po organise une Nuit Présidentielle le 23 avril, en partenariat avec France Télévisions et Facebook.

 
L'événement aura lieu de 19h à minuit au 27 rue Saint-Guillaume à Paris (7ème), campus historique de la grande école. Ce sera le premier rendez-vous des Nuits présidentielles de Sciences Po et France Télévisions : seuls les étudiants de Science Po seront admis sur place (sur inscription) mais la soirée sera diffusée en direct sur Facebook.
 
La soirée imaginée par Olivier Duhamel, président de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, sera animée par Ali Baddou, enseignant à Sciences Po et Benjamin Duhamel, étudiant et intervieweur politique de SciencesPo TV.

La Nuit Présidentielle proposera commentera les résultats et enjeux de ce premier tour à travers quatre tables rondes et la projection de films politiques. Les principaux moments forts de la soirée seront suivis via la retransmission de l’édition spéciale proposée par franceinfo tv - canal27.
 


Programme de la Nuit Présidentielle :
 
19h – 20h : « Histoire immédiate » : TABLES RONDES avec Yann Algan, Jean-Marie Donegani, Florence Haegel, Nicolas Sauger…

 

20h-21h : « Ce 23 avril »: TABLES RONDES avec Martial Foucault, Jean-Louis Bourlanges, Clothilde Avenet, Marc Lazar…

FILMS « Street art : rejet de la politique ou alternative ? », « L’Élysée hier et demain »

 

21h-23h : « Et demain » :TABLES RONDES avec Bruno Cautrès, Patrick Le Galès, Nonna Mayer, Anne Muxel, Laurent Bigorgne, Jacques Généreux, Gilles Finchelstein, Patrick Veil…

FILMS « Les photos officielles des présidents de la Vème », « Les films interdits en France (pubs politiques) », « Lettre des étudiants au futur président », « Débat sur les débats présidentiels »

 

23h-0h : « Sur les réseaux et ailleurs » : TABLES RONDES avec Alain Dieckhoff, Olivier Duhamel, Guilhem Fouetillou, Philippe Moreau-Chevrolet, Jan Rovny, Thierry Vedel, Isabelle Veyrat-Masson

FILM « Vive nos Présidents ! »

la rédaction


Lundi 29 Mai 2017

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie






Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger