Présidentielle : Comment ont voté les jeunes au premier tour ?


Un sondage réalisé le soir du premier tour permet de savoir qui a voté quoi. Les 18-24 ans ont placé en tête Ségolène Royal avec 29%, devant Nicolas Sarkozy (26%) et François Bayrou 19%.¨





Le soir du 22 avril, l'institut de sondages IPSOS a téléphoné à 3397 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française inscrite sur les listes électorales.
Pour qui avez-vous voté ? Les personnes ont donné leur âge, leur profession, et leur motivation de vote. On sait donc comment ont voté, entre autres, les 18-24 ans.
Côté abstention d'abord, 22% des 18-24 ans se sont abstenus, contre 15, 4% pour l'ensemble des Français. L'abstention est donc plus forte chez les jeunes que chez les autres citoyens : c'est même dans cette tranche d'âge que l'abstention a été la plus forte ! Après les 18-24 ans, on trouve en effet... les 70 ans et plus qui se sont abstenus à 20%. Dans la tranche d'âge 25-34 ans par contre, 10% seulement se sont abstenus.
Pour le choix du candidat, les 18-24 ans ont voté pour Ségolène à 29% (contre 25,8% pour l'ensemble des votants), puis pour Nicolas Sarkozy à 26% (contre 31,1 %), et François Bayrou à 19% (contre 18,5%). Ils ont aussi donné 9% de leurs suffrages à Olivier Besancenot, qui récolte 4.1 % des suffrages de l'ensemble des votants.
Et Jean-Marie le Pen ? 7% des moins de 24 ans ont voté pour lui ( 10,5% de l'ensemble).

Comment interpréter le vote des 18-24 ans ?

D'abord, le chiffre relativement élevé d'abstentionnistes chez les jeunes tend à montrer que beaucoup ont encore du mal à se déterminer dans un choix politique. Ou à se sentir concernés. Ou à saisir les enjeux de la démocratie représentative. Est-ce un manque d'information ? de citoyenneté ? d'ouverture d'esprit ?
Il y a cependant du progrès par rapport aux élections précédentes : beaucoup de jeunes sont venus s'inscrire sur les listes électorales. "J'ai voté pour la première fois, c'était très fort, un peu comme pour une coupe du monde" disait une fille.
Le vote jeune "un peu plus à gauche" que celui de la moyenne des Français n'est pas surprenant non plus : traditionnellement, les jeunes ont tendance à voter légèrement plus à gauche que leurs ainés. Cette fois-ci, les thèmes de campagne de chaque candidat ont peut-être accentué ce choix. Dans les thèmes qui ont le plus compté dans leur choix, les électeurs de Ségolène mettent dans l'ordre : l'éducation, le chômage, et la pauvreté et l'exclusion. Des thèmes qui intéressent tout particulièrement lorsqu'on poursuit des études et qu'on se préoccupe de son insertion professionnelle. Les électeurs de Nicolas Sarkozy eux, ont mis en tête et de loin, l'insécurité, puis le chômage et le pouvoir d'achat.
Quant au choix d'Olivier Besancenot, qui récolte 9 % des voix des jeunes, il y a fort à parier qu'il est dû à la personnalité et à ... l'âge du candidat, largement inférieur à celui de tous les autres ! En effet, les autres candidats d'extrême-gauche, Arlette Laguiller et Gérard Schivardi n'ont pas récolté plus de voix chez les jeunes que chez les autres.

1er Tour Présidentielle - Comprendre le vote des Français / Enquête Ipsos-Dell pour France 2, Europe 1, 20 minutes, Le Point // 22 avril 2007.


Dimanche 6 Mai 2007

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !