Plusieurs grandes écoles vont s'installer sur le campus Paris-Saclay


Nicolas Sarkozy a annoncé le 24 septembre l'arrivée future sur le campus de Paris-Saclay situé dans l'Essonne de plusieurs grandes écoles de prestige comme Centrale, les Mines ou Normale sup. Le campus prétend à une dimension mondiale dans le domaine scientifique et technologique.





Copyright : Elysée / G. Alix
Copyright : Elysée / G. Alix
Pour l'instant, le plateau de Saclay ressemble plutôt à une vaste zone agricole quasi-déserte. Et sous le petit vent frais de ce 24 septembre 2010, jour de la visite de Nicolas Sarkozy et du gouvernement, on avait encore un peu de mal à imaginer le "grand pôle universitaire" que l'Etat entend y faire surgir d'ici 2020.

Le projet, en effet, ne manque pas d'ambitions : le plateau, qui abrite déjà quelques grandes institutions scientifiques comme le CEA ou le CNRS, doit devenir un campus digne de Stanford, MIT ou Cambridge et regrouper 23 acteurs de la recherche et de l'enseignement supérieur.

Des grandes écoles parisiennes comme l'Agro Paris Tech, l'Ecole Centrale, l'Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique (ENSAE), l'Ecole Normale supérieure de Cachan, ou l'Ecole des Mines vont donc venir s'y installer, et rejoindre HEC dont le campus occupe déjà plusieurs hectares à Jouy-en-Josas ou l'Ecole polytechnique que l'on avait déjà "exilée" à Palaiseau. S'y adjoindra "un pôle biologie-pharmacie-santé" qui s'appuiera sur les équipes de la faculté de pharmacie de l'Université de Paris-Sud. Autres annonces : la rénovation des laboratoires de l'Ecole polytechnique et de Supelec, et la construction de logements et services pour les étudiants.

Au total, ce campus doit réunir, à l'horizon 2020, près de 70 000 personnes (soit 25 000 de plus qu'en 2010), dont 12 000 chercheurs et enseignants chercheurs, 31 000 étudiants.

La vidéo de la visite présidentielle sur le plateau de Saclay


Une station de métro sur la boucle du Grand Paris

Rencontre avec des étudiants / Elysée, G. Alix
Rencontre avec des étudiants / Elysée, G. Alix
A vrai dire, le campus Paris-Saclay a de la chance, car il est à la jonction de deux projets forts de l'Etat : d'abord le mouvement qui consiste à constituer en France quelques campus universitaires d'excellence rassemblant des universités, des laboratoires de recherche et des entreprises de pointe. A ce titre, le campus Paris-Saclay va bénéficier de 850 millions d'euros au titre du Plan Campus, et de 1 milliard d'euros apportés par le Grand Emprunt. "Nous doterons immédiatement la nouvelle fondation des mathématiques de Paris-Saclay d'un capital de 40 millions d'euros, afin de conforter le rang qu'occupent les mathématiciens du plateau de Saclay dans la compétition mondiale", a indiqué le président.

Mais ce n'est pas tout. Situé au sud de la capitale, sur une "ceinture" qui doit être desservie par une double boucle de métro automatique, le campus constituerait l'un des pôles forts du futur Grand Paris. Très débattue, la double boucle a déjà des adversaires qui font remarquer que le plateau de Saclay n'est pas assez peuplé pour justifier le passage d'un métro. On comprend l'empressement du gouvernement à poser la première pierre du futur campus, et à y envoyer le plus d'écoles possible.



Lundi 27 Septembre 2010

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !