Permis de conduire : Nicolas Sarkozy promet une nouvelle réforme



Nicolas Sarkozy a déclaré qu'il ferait de nouvelles propositions pour rendre le permis moins cher et moins long, et cela avant les élections du 22 avril 2012. Le Code pourrait être passé au lycée.





Photo : Sublimages, Fotolia
Photo : Sublimages, Fotolia
Coucou, le revoilà ! Le permis de conduire, déjà réformé en 2009, est encore "trop cher" a déclaré le candidat président Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse du 5 avril 2012. "Et sans permis, on ne peut pas trouver un emploi".

A 17 jours du premier tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy a donc annoncé qu'il allait faire des "propositions" avant la fin de la campagne. On connaît déjà les pistes à l'étude à l'Elysée : "Il y a grosso modo 1 400 inspecteurs du permis de conduire, a-t-il dit, ils ont le monopole de la délivrance du permis, donc ça crée de grandes listes d'attente".

Passer le Code au lycée ou dans des associations ?

L'idée serait de décharger ces inspecteurs de la surveillance de l'examen du Code de la route, qui pourrait être passé par exemple dans les établissements scolaires. Les inspecteurs pourraient ainsi se concentrer sur l'essentiel, c'est-à-dire la pratique.

Ceci pourrait permettre à la fois de réduire le coût à payer à l'auto-école et de raccourcir les délais.

Nicolas Sarkozy a évoqué d'autres pistes de réforme dans le "Journal du Dimanche" du 8 avril : "Pour l'examen de conduite, l'Etat prendra l'engagement d'un délai maximum d'un mois entre deux essais, a-t-il déclaré dans ce journal. Enfin, à toux ceux qui effectuent le service civique, nous offrirons la possibilité dapprendre à conduire et de passer le permis". 

Réforme de 2009 : un bilan mitigé

Rappelons que le permis a déjà été réformé en 2009 : le but était d'avoir une "permis moins cher" et "moins long" à obtenir. Entrée en vigueur en 2010, cette réforme a d'abord refondu le contenu des épreuves : moins de questions pièges pour l'épreuve théorique du Code, et pour l'examen de conduite, une nouvelle grille d'évaluation qui devait permettre d'élever le taux de réussite de 52% à 65% avec moins d'erreurs "éliminatoires". La conduite accompagnée avait aussi été ouverte aux plus de 18 ans après un premier échec.

Sur le plan financier, les dispositifs d'aides avaient été musclés (permis à un euro, bourses au permis, prise en charge pour les demandeurs d'emploi) sans toucher au coût total demandé par les auto-écoles qui va de 1200 euros (réussite du premier coup) à 3000 euros (en cas d'échecs) : or le taux de réussite stagne à 57% !

Quant aux délais, ils ont semble-t-il été ramenés à deux-trois mois dans 80% des régions entre le moment où le candidat est "prêt" et où il peut passer l'examen. Mais si l'on intégre le temps nécessaire pour avoir le Code et prendre ses leçons, il faut plutôt compter 12 à 18 mois.

Où est le blocage ?

En octobre 2011, une grève des inspecteurs du permis a levé le coin du voile : ces inspecteurs de catégorie B se plaignaient de leur bas salaires et de l'alourdissement de leurs conditions de travail.
Le fait est que la réforme de 2009-2010 avait prévu de recruter seulement une trentaine d'inspecteurs en plus.

Ne voulant pas recruter davantage de fonctionnaires, le gouvernement réfléchit donc à alléger le nombre de leurs tâches et pense tout naturellement à les dégager de la surveillance de l'épreuve du Code de la route.

Pouvoir passer le Code ailleurs qu'en auto-école permettrait sans doute d'abaisser la note salée que doivent régler les candidats. Mais les auto-écoles l'entendront-elles de cette oreille ?

Nicolas Sarkozy sait que des mesures fortes sur le permis toucheraient nombre de jeunes qui attendent du concret. D'où l'intérêt d'une annonce avant le premier tour des présidentielles. François Hollande a d'ailleurs embrayé en proposant également "que chaque jeune en service civique puisse passer son permis de conduire" et Jean-Luc Mélanchon a carrément proposé que le permis soit gratuit.

Lire aussi  :
Comment financer son permis ?
Conduite accompagnée : une formule gagnante
Une pétition exige le droit de passer le permis en 15 jours


Mardi 10 Avril 2012
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !