Otages au Niger : Pierre Legrand et ses trois compagnons dans une vidéo


Les 4 salariés d'Areva enlevés au Niger en septembre 2010 et encore détenus par Al Qaïda apparaissent dans une vidéo où ils supplient Nicolas Sarkozy. Parmi eux, Pierre Legrand, 26 ans.





Otages au Niger : Pierre Legrand et ses trois compagnons dans une vidéo
La vidéo diffusée le 27 avril 2011 est une bonne nouvelle pour les proches des quatre Français encore détenus par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Elle apporte en effet la preuve qu'ils sont en vie, la première depuis des mois !

Ils font partie du groupe des sept salariés d'Aréva enlevés la nuit du 15 au 16 septembre 2010 au Niger, à Arlit, où le groupe industriel exploite des mines d'uranium. En février 2011, trois d'entre eux ont été libérés, une femme malade, épouse d'un salarié, un Togolais et un Malgache. Mais les quatre Français, eux, sont toujours détenus, signe que l'organisation terroriste entend bien peser sur la France.

Dès le début, les revendications des ravisseurs ont en effet été claires : ils ont appelé au retrait des trouves françaises d'Afghanistan ! En mars 2011, ils ont aussi réclamé une rançon astronomique de 90 millions d'euros. Dans la vidéo tournée, selon les dires des otages, le 11, 12 et 13 avril, chacun d'eux "supplie" Nicolas Sarkozy d'ordonner le retrait d'Afghanistan "parce que les Français n'ont vraiment aucun intérêt dans la guerre en Afghanistan" disent-ils sous la menace d'hommes armés. Il s'agit de Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Feret.


Pierre Legrand, âgé de 25 ans au moment de son enlèvement, nous a émus particulièrement car il est le plus jeune de la bande. Sa famille vit à Couffé, en Loire-Atlantique. Fiancé à Marion, 23 ans, il a trois frères et sœurs.

Diplômé de l'ESITC Cachan, une école d'ingénieurs en BTP, il travaillait pour Satom, la filiale de Vinci.
A sa sortie de l'école, il avait sans problème trouvé un CDI de conducteur de travaux chez Vinci, mais avait souhaité partir à l'étranger, pour découvrir d'autres horizons, et avait opté pour cette mission sur le site nigérien d'Imouraren, en plein Sahara, dans le cadre d'un Volontariat international en entreprise (VIE).

La veille de son enlèvement, il devait rentrer en France pour trois semaines de vacances, mais une tempête de sable l'a obligé à rester à Arlit, juste la nuit où les hommes d'Al Qaïda ont débarqué. Depuis, sa famille vit cette longue attente, ponctuée d'espoir et d'angoisse. Un rassemblement de soutien à Pierre Legrand a été organisé à Couffé fin avril. Pour qu'on n'oublie pas les otages.




Samedi 30 Avril 2011

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !