Natation : seulement dix nageurs français sûrs d'aller aux JO de Rio


Tags : JO, sport

Les championnats de France de natation qui se sont déroulés à Montpellier du 29 mars au 3 avril 2016 ont rendu leur verdict : seuls dix nageurs et nageuses ont réalisé les temps minima pour les JO de Rio en août 2016. Une dizaine d'autres pourraient être repêchés.





Natation : seulement dix nageurs français sûrs d'aller aux JO de Rio
Drôle d'ambiance autour du grand bassin de Montpellier pour ces championnats de France de natation. Plus qu'un titre de champion ou championne de France, les nageurs venaient décrocher leur place dans l'équipe tricolore qui ira à Rio pour les Jeux Olympiques en août 2016.

"Ce championnat de France représente l’unique occasion pour les nageurs tricolores de se qualifier en individuel et d’exprimer tout ce qu’ils ont mis en oeuvre lors de ces quatre dernières années d’entraînement, expliquait la Fédération française de natation.

On comprend la tension d'autant que les temps minima à réaliser pour décrocher son ticket étaient particulièrement exigeants...  car basés sur le niveau international.

Déception cruelle pour Yannick Agnel

Yannick Agnel aux JO de Londres en 2012.
Yannick Agnel aux JO de Londres en 2012.
De fait, les déceptions n'ont pas manqué, à commencer par celle de Yannick Agnel. Le Niçois a maintenant 23 ans et est revenu s'entraîner à Mulhouse après un passage mitigé aux Etats-Unis.

Celui qui a obtenu deux médailles d'or (sur 200 m nage libre et relais 4x100 m) aux JO de Londres en 2012 et détient toujours le record du monde du 400 m en petit bassin accumule les contre-performances et les déceptions depuis ses victoires olympiques.

Or Yannick Agnel n'a pas atteint les minima  avec son temps (en 1'46"99) et surtout le classement officiel le donne troisième derrière Jordan Pothain (1'46"81) et le nouveau champion de France du 200m, Jérémy Stravius (1'46"18), un classement très contesté puisque le champion olympique et les nombreux spectateurs l'ont vu touché en seconde position. Or aucun des trois nageurs n'ayant réalisé les minima, seuls les deux premiers devraient être "repêchés".

A ce jour, Yannick ne pourrait donc pas aller défendre son titre en individuel à Rio, dommage non ?

Florent Manaudou rate sa sélection sur 100 m nage libre

Autre déception d'un grand champion, celle de Florent Manaudou qui a raté sa qualification sur 100 m nage libre, avec une troisième place en 48"10, derrière Jérémy Stravius et Clément Mignon. Florent s'est consolé le lendemain en se qualifiant sur 50 mètres nage libre, sa distance favorite.

Heureusement, il n'y a pas que des déçus. Jérémy Stravius, lui, a réussi ses championnats : "je suis champion de France et j'ai mon ticket pour Rio. Je suis très heureux. Quand je touche je pense en premier à mon coach, à mon frère et à toutes les personnes qui me soutiennent depuis le premier jour."

Quant à Clément Mignon, l'un des plus jeunes nageurs, il ne cachait pas sa joie  : "Ce sera ma première participation aux jeux olympiques, j'attends ça depuis le début de ma carrière, ça se concrétise enfin".

Les dix nageurs et nageuses sûrs d'aller aux JO de Rio 2016

Dames :
Coralie Balmy (400m),
Charlotte Bonnet (200m),

Messieurs :

Jérémy Stravius (100m, relais 4x100m et 4x200m)
Clément Mignon (100m, relais 4x100m)
Florent Manaudou (50m, relais 4x100m)
Camille Lacourt (100m dos)

Yannick Agnel, Lorys Bourelly, Jordan Pothain (relais 4x200m),
Mehdy Mettela (relais 4x100m)

A cette liste la Fédération pourrait ajouter une dizaine de nageurs proches des minima. On ignore encore qui sera "repêché". Mais l'équipe de France sera de toute façon moins nombreuse que pour les JO de Londres où elle comptait 29 sportifs. La natation française connaîtrait ainsi une perte de vitesse.

 

Avant Rio, les championnats d'Europe à Londres en mai 2016

Par ailleurs, les championnats de France servaient également de sélection pour les championnats d’Europe 2016 à Londres. On y verra notamment :

- Sur 50m brasse messieurs : Giacomo Perez Dortona
- Sur 200m dos dames : Camille Gheorghiu
- Sur 100m papillon messieurs : Jérémy Stravius et Mehdy Metella
- Sur 100m nage libre dames : Charlotte Bonnet, Béryl Gastaldello, Mathilde Cini et Anna Santamans
- Sur 50m nage libre messieurs : Florent Manaudou, Frédérick Bousquet et Clément Mignon
- Sur 50 m papillon : Mélanie Henique et Béryl Gastaldello

Yannick Agnel aussi sera aux championnats d'Europe, ce qui lui laisse encore une chance de faire ses preuves et d'être repêché.

Bonne ou mauvaise pression ?

Malgré tout la sévérité inflexible des sélectionneurs français laisse songeur quand on entend plusieurs nageurs évoquer une "mauvaise pression" lors de ces championnats de France.

Certes, il faut "aller à Rio pour gagner", mais est-ce bon pour le mental de décapiter l'équipe de France de ses stars et de priver des jeunes qui consacrent plusieurs années de leurs vie à la compétition d'une participation olympique ?

Attention à ne pas avoir enclencher la "machine à décourager", fort peu productive en sport. On est loin du slogan de Pierre de Coubertin : "l'important c'est de participer".


Lundi 4 Avril 2016
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !