Martin Hirsch fait 57 propositions pour les jeunes



La Commission de concertation sur la politique de la jeunesse mise en place par Martin Hirsch en février 2009 a enfin rendu sa copie : dans un "Livre Vert", elle fait 57 propositions pour permettre aux jeunes Français d'être plus autonomes et mieux insérés dans la vie active.





Martin Hirsch, à la 3ème réunion plénière de concertation
Martin Hirsch, à la 3ème réunion plénière de concertation
En pleine crise et alors que le chômage touche durement les jeunes Français, les propositions du Haut-commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, sont très attendues. Il a fallu plus de 4 mois de travaux, 170 heures de réunion, sans oublier les débats sur le site participatif lagenerationactive.fr  pour aboutir à ce Livre Vert.

Objectif : favoriser l'accès de tout jeune à l'autonomie, en particulier s'il est en difficulté financière ou se retrouve sans formation. Si vous êtes en échec, sans emploi, mal orienté, et surtout sans projet, ces idées vous concernent donc tout particulièrement. "Aucun jeune ne peut être nul en tout", écrit Martin Hirsch dans son Livre Vert. En voilà une bonne nouvelle !  Parmi les propositions les plus concrètes :

Créer pour chaque jeune un ''livret de compétences''

"Chaque jeune devrait ainsi être doté d’un "livret de compétences'' obligatoire et permettant de valoriser ses compétences, ses potentialités et capacités et d’enregistrer ses acquis, ses découvertes professionnelles, propose le Livre Vert. Ce passeport devrait également comprendre un volet orientation qui regrouperait les souhaits de l’élève, les étapes de sa réflexion et tous ses contacts avec le monde professionnel (stages, rencontre, entretiens...)"

Quel intérêt ? "Ce livret aurait vocation à relever les points forts de chaque élève, et à faire en sorte qu’aucun jeune ne soit considéré comme « bon à rien »", explique Martin Hirsch. Autrement dit, ce livret serait un utile complément aux fameux bulletins scolaires, trop souvent négatifs et limités à des matières académiques. Vous savez parler arabe car c'est votre langue maternelle ? Vous pratiquez un sport en compétition ? Vous êtes bénévole dans une association ? Tout cela pourrait figurer dans ce livret et  vous aider à bâtir un projet d'avenir à partir d'une vision plus complète de votre personnalité. N'est-ce pas d'ailleurs des points à mettre sur un CV, auxquels les recruteurs sont très attentifs ?

Garantir les réorientations, créer des passerelles entre filières

Les impasses auxquelles conduisent les erreurs d'orientation et  l'impossibilité de revenir en arrière  sont nettement dénoncées. Le Livre Vert veut créer un vrai "droit à l'erreur" et demande que l'on mette en place à tout niveau de nombreuses passerelles, notamment pour les voies professionnelles. Par exemple :

- "Développer à une large échelle l’organisation de rentrées décalées en seconde pour permettre aux jeunes qui ont changé d’avis de se réorienter au plus vite. La réorientation pourrait être soumise à un conseil de classe avant décembre. Une seconde rentrée interviendrait ainsi en janvier, le cas échéant avec des remises à niveau".

- Permettre des rentrées en cours d'année en CFA, en BTS ou en IUT pour les élèves qui se sont trompés dans leur orientation et veulent tenter une autre voie. Une façon d'éviter les pertes de temps et de rendre plus simple l'accès à ces filières professionnalisantes.

Revaloriser les filières professionnelles, technologique et l'alternance

C'est aussi un leitmotiv du Livre Vert qui critique beaucoup l'institution scolaire sur ce point. Plusieurs propositions dans ce sens :

- Fixer un objectif national de 50% des effectifs des IUT composés de bacheliers technologiques et professionnels à atteindre en 2012. Il y a déjà plusieurs années que les IUT sont "incités" à aller dans ce sens, mais cela ne suffit pas dénonce le Livre Vert. On pourrait donc passer à des taux obligatoires à atteindre, modulables selon les régions et de la même façon pour les bacs pro en STS. Cela permettrait d'assurer de bons débouchés à ces sections, donc de redorer leur blason.

- Mieux informer les élèves sur les débouchés. Pour cela et plus largement, le Livre Vert propose de réformer complètement l'information sur l'orientation et de créer un nouveau "Service public de l'orientation territorialisé" (SPOT). Pour quoi faire ? Ne plus le faire dépendre de l'Education nationale, mais y intégrer le monde de la formation professionnelle notamment. Un grand chantier.

- Doubler le nombre d'apprentis d'ici à 2015 : c'est déjà décidé par le gouvernement. Le Livre Vert fait aussi des propositions pour améliorer les conditions de l'apprentissage et améliorer son image : créer des logements pour les apprentis, rémunérer les apprentis en fonction du niveau du diplôme, etc.

Donner de nouveaux moyens financiers aux jeunes

Les finances, entre 16 et 25 ans, c'est souvent le nerf de la guerre et la bataille faisait rage entre partisans et adversaires d'une allocation d'autonomie à donner à tous les plus de 18 ans.
- Le Livre Vert propose deux options : soit faire une "dotation d'autonomie" à tout jeune de plus de 18 ans, sorte de capital qu'il pourrait utiliser par exemple pour financer son permis, se payer une formation, compléter sa bourse. Le montant dépendrait de la situation sociale. Soit donner une allocation, c'est-à-dire des versements réguliers (comme le demande l'UNEF). Martin Hirsch n'a pas tranché et annonce que des expérimentations vont être faites.

- Autre proposition pour les jeunes travailleurs de moins de 25 ans qui ont de faibles revenus : leur offrir un complément de revenus, ou le RSa (deux options sont envisagées).

- Egalement, "il est proposé de créer une banque spécialisée dans le soutien aux projets des jeunes et conduits par eux", dit le Livre Vert. Voyages, Spectacles, création d'entreprise ou d'association... Cette banque pourrait aussi accorder des prêts en complément de la dotation d'autonomie.
Il faut dire que le Livre Vert fait aussi plusieurs propositions pour encourager les projets, le bénévolat, le sercice civil, et tout ce qui aide les jeunes à être plus actifs et plus solidaires.

Quel avenir pour ces propositions?

C'est la grande question posée à Martin Hirsch. Il lui reste en effet à présenter tout cela au gouvernement et à obtenir son feu vert et surtout son financement car plusieurs mesures comme la dotation d'autonomie ou la mise en chantier d'un nouveau service public de l'orientation ont un coût.

Rendez-vous donc dans les prochaines semaines pour voir combien des 57 propositions verront le jour.

Pour en savoir plus
- Vous pouvez consulter l'ensemble du Livre Vert www.lagenerationactive.fr


Mercredi 8 Juillet 2009

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !