Mariage pour tous : ''il faut sortir l'adoption de ce projet de loi''



Des membres de l'association Les Adoptés ont été reçus le 28 novembre 2012 par le rapporteur du projet de loi voulant ouvrir le mariage et l'adoption à des personnes homosexuelles. Présent parmi eux, Benoît explique pourquoi ce projet lui parait dangereux pour les enfants adoptés.





Mariage pour tous : ''il faut sortir l'adoption de ce projet de loi''
Depuis plusieurs semaines déjà, l'association regroupant des personnes ayant elles-mêmes été adoptées fait connaître son opposition au projet de loi du "mariage pour tous", notamment sur l'ouverture du droit à l'adoption à des couples homosexuels.

Après avoir commandé à l'Ifop un sondage montrant que 63% des Français sont eux aussi hostiles à ce droit à l'adoption, des représentants des Adoptés ont été reçus le 28 novembre 2012 par Erwann Binet, rapporteur du projet de loi. Parmi eux, Benoit de Saint Sernin. Il revient sur cette entrevue et explique le point de vue des Adoptés qui doivent aussi être reçus le 5 décembre au Sénat.

Comment s'est passée votre entrevue avec le rapporteur Erwann Binet ?

Mariage pour tous : ''il faut sortir l'adoption de ce projet de loi''
Benoit de Saint Sernin : "Très bien. Nous ne nous sommes pas trouvés face à un parlementaire sectaire. Ils nous a écoutés, nous avons échangé mais nous avons bien cerné nos points de divergence.
Pour lui, le fait qu'un couple ait ce statut juridique du mariage est important pour aider l'enfant adopté à se construire. Pour nous, c'est totalement hors sujet, ce n'est pas le statut des parents adoptifs qui est important : je n'ai jamais demandé leur contrat de mariage à mes parents !

Qu'est-ce qui est important selon vous pour aider l'enfant adopté à se construire?

La clé du succès d'une adoption repose sur la possibilité qu'ont les enfants de voir dans le couple qui les adopte leurs "parents". Et ce sont nos parents, pleinement et entièrement, justement car ils représentent de manière crédible le père et la mère que nous n'avons pas pu avoir. C'est cela la magie de l'adoption !

Quand cette identification ne s'est pas bien faite, alors les enfants se jettent sur le chemin de la recherche des origines : quand la mayonnaise ne prend pas, ils cherchent un avant et idéalisent les parents biologiques. Or souvent je constate que cela aboutit à une catastrophe car les chances d'aboutir à une histoire heureuse sont très faibles et ces jeunes finissent par découvrir des choses horribles qui n'arrangent rien à leur malaise.

C'est ce qui pourrait se produire avec des parents de même sexe ?

Oui car il serait forcément impossible pour les enfants adoptés de s'identifier à ce couple d'adultes présent devant eux. Même s'il y a beaucoup d'amour, cela restera impossible de se projeter dans ces "parents" là. On ne pourra pas identifier deux hommes ou deux femmes avec le couple qui aurait pu nous donner la vie.

Les adoptés se lanceraient alors tous dans la recherche de leurs origines et ils se feraient sauter une grenade à la figure !

C'est ce mécanisme psychique dont le rapporteur de loi n'avait aucune idée. L'adoption, ce n'est pas une question d'éducation mais de filiation.

Que demandez-vous aux législateurs ?

Il faut absolument sortir l'adoption de ce projet de loi : on peut peut-être garder le mariage, encore que le mariage implique la filiation. En tout cas garder une union proche de ce qui existe déjà, ou l'améliorer, mais sortir l'enfant de nos histoires d'adultes.

C'est d'ailleurs la question de l'adoption qui fédère tous les opposants à la loi".


Sur le même thème :
Adoption par des couples de même sexe : des Adoptés pas d'accord
Manifestations contre le mariage pour tous : des jeunes en première ligne


Mercredi 5 Décembre 2012
la rédaction

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par manchon le 06/12/2012 09:50
Merci pour la publication de ce point de vue éclairant et que je ne manquerai pas de faire connaître autour de moi.

2.Posté par Daniel WILMET le 12/01/2013 10:40
Adopté et père adoptif, je partage entièrement le point de vue de Benoît de Saint Sernin. D.W.

3.Posté par Noëlle le 12/01/2013 21:25
Autrement dit la recherche des origines viendrait d’une mayonnaise qui ne prend pas: stupide de mon point de vue.
J’ai été adoptée très jeune (à 2 mois j’étais déjà chez mes adoptants (en 1958), on m’a toujours caché mon adoption, et pourtant quelle délivrance quand j’ai su et pu enfin entreprendre des recherches concernant mon histoire et l’histoire de ceux qui m’ont donné la vie.
Je considère mes adoptants comme mes parents, mais mes parents d’origine sont aussi mes parents. L’adopté n’a pas à être l’otage d’ adultes et l’orientation sexuelle n’a rien à voir avec le sujet. L’adopté a besoin d’amour, d’accompagnement. L’identification, il la fera certainement en dehors du cercle familial, comme tout un chacun.
Pourquoi cette personne, Benoît de Saint-Sernin, n’arrête-t-elle pas de parler au nom des adoptés, beaucoup ne partageant pas ses vues, et surtout comment peut-il se permettre de juger la demande d’accès aux origines comme le pire des défenseurs du secret. C’est le secret qui tue, pas la vérité.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !