Ma seconde chance : un nouveau service en ligne pour les décrocheurs


Tags : décrocheurs

L'Education nationale lance un site pour les élèves qui ont décroché des études et se retrouvent sans projet. Sur le web, les mobiles, les réseaux sociaux, "Ma seconde chance" entre en contact avec chacun et lui propose des solutions de proximité : formation, jobs, service civique, une nouvelle chance de redémarrer.





Ma seconde chance : un nouveau service en ligne pour les décrocheurs
Des milliers de jeunes se retrouvent chaque année sur le carreau, sans job, sans diplôme ni formation, tout simplement parce qu'ils ont lâché les études. Souvent après un échec, ou par manque de motivation. Or le gouvernement veut aider tous ces "décrocheurs" à raccrocher.

Dans son arsenal de mesures, il dégaine une nouvelle arme expérimentale qui passe par les nouveaux medias. L'idée est de rejoindre les jeunes là où ils sont c'est-à-dire sur Facebook, le web, les mobiles. "Ma seconde chance" est présent sur tous ces supports et veut créer une communauté d’aide pour les jeunes à la recherche de solutions.

L'idée est de leur donner des informations, mais aussi de dialoguer avec chacun pour établir un contact personnel. Les usagers peuvent accéder à un site web, masecondechance.fr, à sa version mobile (mobile.masecondechance.fr) ou entrer en contact par les réseaux sociaux (www.facebook.fr/masecondechance et twitter.com/masecondechance).

Des pistes de formation près de chez soi

Qui peut m’aider près de chez moi ? Cette question a été au coeur de la construction de "Ma seconde chance". C’est pourquoi le dispositif recense et géolocalise les lieux d’accueil et d’information (missions locales, centres d’information et d’orientation…) qui accompagnent les jeunes de plus de 16 ans pour les aider à reprendre une formation.

Il propose aussi trois espaces de recherche de formations géolocalisées en fonction des profils et des besoins : les formations "nouveaux parcours" (en écoles de la 2e chance, en micro lycées…) pour reprendre des études, se remotiver et construire un projet professionnel ; les formations en lycée professionnel ou en Centre de Formation d’Apprentis ; les formations en lycée d’enseignement général et technologique.

Des renseignements sont également donnés sur les missions du service civique accessible aux jeunes de 16 à 25 ans sans qualification.

Des conseils adaptés à chacun, du sur-mesures

Via des tchats, Ma seconde chance propose de dialoguer de façon anonyme avec des conseillers qui peuvent donner des idées et indiquer les structures les plus proches.
Quant à la page Facebook et au compte Twitter, ils serviront de relais à l’ensemble du dispositif. A terme, Il y aura des pages Facebook par région, animées par des acteurs locaux (services académiques d’information et d’orientation, plates-formes de suivi et d’appui aux décrocheurs…), en lien avec les collectivités territoriales et des associations.

Reste à savoir si les décrocheurs accrocheront avec ces servives ou pas. Le contact sera-t-il bon entre jeunes et conseillers ? Même si l'idée est bonne en théorie, encore faut-il la mettre en pratique, c'est pourquoi le dispositif est lancé à titre expérimental.

Lire aussi :
Ras-le-bol des études : gare au décrochage !
Jeunes décrocheurs : un plan pour raccrocher les études ou une formation
Notre rubrique Sans formation


Lundi 18 Mars 2013
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !