Les métiers de la finance et de la comptabilité



Bien sûr, il faut aimer les chiffres et les questions financières. Les matheux, mais aussi tout ceux qui se passionnent pour la gestion auront un large choix de débouchés : dans les services financiers de toute entreprise, mais aussi la banque, le secteur boursier, les assurances, on annonce des embauches massives d'ici 2015.



Contrôleur de gestion

Les métiers de la finance et de la comptabilité
Expert en maniement des chiffres
Il réunit l’ensemble des données économiques et financières de l’entreprise. Il rencontre les différents responsables, assiste aux réunions et synthétise l’ensemble des données, à l’aide de tableaux de bord, grille de suivi mensuels ou trimestriels. Il analyse les écarts par rapport aux budgets et objectifs fixés. Il travaille aussi avec la direction en tant que conseil pour établir les nouveaux objectifs des années à venir.

Compétences requises
Une bonne aisance dans le maniement des chiffres, l’informatique et les logiciels adaptés, avoir de la rigueur, sens de l’organisation, capacité de travail et de concentration, bonnes relations et diplomatie avec les salariés de l’entreprise (il vérifie et contrôle les résultats des autres salariés) Il doit être discret vis-à-vis de la direction, et ouvert pour être apprécié des collègues. Il est également autonome. Un jeune diplômé peut accéder à ce poste à condition d’avoir fait des stages ou de l’alternance dans la banque, la finance. Il peut évoluer vers le contrôle d’une activité (achats, stocks, usine) ou après10 ans, devenir directeur financier.

Salaires par an
Débutant : entre 25 000 et 30 000 €
5 ans d’expérience : entre 30 000 et 50 000 €
10 ans d’expérience : entre 50 000 et 80 000 €

Trésorier

Homme ou femme de chiffres et de comptes
Il travaille sous le contrôle de la direction financière. Il est chargé de la gestion courante et prévisionnelle de l’entreprise. Il est l’interlocuteur des banques. Il gère au quotidien tous les flux financiers de la société : entrées, sorties, et parfois les placements. Il suit la gestion des comptes.

Compétences requises
Aimer et être à l’aise avec les chiffres et l’informatique, de la rigueur et de la vigilance (surtout avec des clients non solvables), aimer les contacts avec les clients et avoir de bonnes connaissances en commerce international.

Salaires annuels :
Entre 30 000 et 76 000 €

Trader

Les métiers de la finance et de la comptabilité
Métier à risque
A partir de sa connaissance très pointue de la vie des entreprises cotées en bourse, il vend et il achète des actions pour le compte de clients d’une banque ou d’une société de bourse. Il a l’œil rivé sur l’écran de son ordinateur qui l’informe des tendances boursières mondiales. Il doit savoir prendre des risques et son but est de faire le plus de profit grâce à ses transactions. Il doit connaître la situation financière des entreprises, l’actualité internationale, les rumeurs et réagir avec rapidité. Il travaille beaucoup au téléphone avec les courtiers du monde entier.

Compétences requises
Rigueur, rapidité et esprit vif, bonnes connaissances des techniques de cotation et de gestion des produits financiers, être bon en maths et en informatique, être agressif car il faut se battre avec les autres traders mondiaux, résister au stress car des millions peuvent être brassés par jour !

Salaires annuels :
Les jeunes sont majoritaires. A l’embauche entre 30 000 et 80 000 €

Gestionnaire de patrimoine ou conseiller financier

Les métiers de la finance et de la comptabilité
Sérieux
Il est chargé d’assurer la gestion et le suivi du patrimoine de ses clients qu’il conseille.
Il travaille dans les banques. Il écoute la demande de ses clients : propose les produits financiers propres à la banque, oriente les placements vers différentes filières : l’immobilier, la bourse, l’assurance- vie, l’art. Il tient informé sa clientèle de la rentabilité de ses placements.

Compétences requises
Il a un très bon sens du contact, de l’écoute, fait confiance, maîtrise la fiscalité et a souvent un bagage juridique. Les banques recrutent les jeunes diplômés et les fait bénéficier d’une formation interne à l’embauche. Le conseiller ne change pas de poste rapidement. Il est courant que les professionnels suivent le patrimoine de leurs clients sur plus de 10 ans ;

Salaires annuels :
A l’embauche : entre 30 000 et 40 000 €

Comptable

Les métiers de la finance et de la comptabilité
Au royaume des chiffres il est roi
Il a pour mission d’enregistrer l’ensemble des mouvements et opérations financières : salaire, factures, règlements, frais d’entretien, loyer. En fonction de la taille de l’entreprise, il met en place des outils de gestion financière tels que des tableaux de bord, ou les fiches de paie. Il travaille sous l’autorité d’un chef comptable. A partir de ses données, des synthèses sont établies permettant d’évaluer la situation financière de l’entreprise. Elles servent à la direction dans ses prises de décision. L’expert-comptable est le conseil permanant du chef d’entreprise.

Compétences requises
Une grande capacité de travail surtout en période de bilan (ne pas compter ses heures), de la rigueur, un bon relationnel, gérer son stress en période de bilan et avoir des aptitudes en informatique.

Salaires :
Débutants : entre 20 000 et 30 000 €. Après 10 ans : entre 42 000 et 70 000 €
Aucun chômage, les comptables sont indispensables.
Le comptable évolue en chef comptable puis à la direction financière. Le DECF (Diplôme d’études comptables et financières) est apprécié pour rentrer dans un grand groupe ou évoluer vers l’expertise comptable.
Le duo BTS en comptabilité associé à une école de commerce est une bonne base pour une carrière évolutive.

12 Octobre 2007
Marie-Emmanuelle

Les métiers après une école de commerce



S'abonner à la newsletter gratuite












Cours d'anglais par email, test gratuit