Les foyers étudiants : un bon plan pour quitter la famille en douceur



Vous entrez en études supérieures et vous cherchez un logement propice au travail ou un lieu convivial ? Tremplin entre le domicile familial et la pleine autonomie, le foyer est fait pour vous. A condition de savoir précisément ce qui vous attend.




Foyer de la Visitation, Paris (14ème)
Foyer de la Visitation, Paris (14ème)
Après avoir été reçu en prépa, Thomas s'est directement tourné vers le foyer. Pour lui, pas question de se loger en studio ou en colocation : le foyer lui paraissait être le meilleur moyen d'équilibrer le travail et la vie sociale. "La vie en foyer était ce qui me convenait le mieux. A la différence d'un studio ou d'une colocation, j'ai pu y trouver une ambiance de travail commune. Les étudiants se motivaient entre eux."

De fait, ces foyers proposent des chambres aux étudiants de 18 à 25 ans mais aussi des espaces de vie commune. "Dans mon foyer, nous avons la possibilité de nous retrouver pour travailler dans une salle équipée d'ordinateurs", précise Alban, qui s'apprête à passer sa seconde année dans un foyer.

Souvent aussi, des lieux conviviaux sont mis à la disposition des étudiants souhaitant se détendre. Certains foyers prennent en charge les repas et organisent des activités en dehors.

Plus qu'un simple logement, ils permettent à ceux qui le souhaitent de vivre en communauté. Les étudiants se côtoient sur un mode proche de la vie de famille. Un très bon tremplin qui rassure autant les étudiants que les parents.

Etudiant craignant la solitude cherche lieu convivial

Bien que les foyers ne soient pas réservés à un profil précis, ils sont privilégiés par des étudiants en première année d'études postbac. Si vous ne voulez plus vivre chez vos parents mais que la prise en charge complète de votre logement (courses, cuisine, ménage et repas en solo) vous fait peur, alors n'hésitez plus !

Vous aurez en plus l'occasion de rencontrer des étudiants d'horizons très divers : prépa, médecine, philosophie, architecture, mode, histoire de l'art, les foyers brassent du monde.

Savoir qu'on pourra se détendre ensemble au diner, c'est rassurant


Mais ce qui achèvera de vous convaincre est l'ambiance chaleureuse où les amitiés se tissent facilement. "Je me suis fait de supers amies! ", se souvient  Anne, en foyer pendant sa 1ère année d'étude. Et Thomas d'ajouter : "Passer des heures enfermé dans sa chambre à travailller et savoir que l'on pourra se changer les idées facilement, surtout pendant les dîners, c'est rasssurant. "

En effet,  les dîners restent l'un des éléments les plus marquants de la vie en foyer. "Se retrouver toutes ensemble après une longue journée de travail nous permettait de nous détendre et de penser à autre chose. A la fin, je ne comptais même plus le nombre de batailles d'eau pendant la vaisselle... Je me souviens même d'une course en chariot roulant que nous avions faite dans les couloirs du foyer un soir après le dîner ! ", évoque Béatrice, qui a passé deux ans en foyer.

Choisir son foyer

Les foyers diffèrent selon les organismes dont ils dépendent. La plupart du temps, les écoles ou universités disposent de listes de foyers  par quartier ou arrondissement. N'hésitez pas à la demander si elle ne fait pas partie du dossier d'admission.
De plus, certains foyers peuvent êtres réservés à une université, une prépa ou encore à des études médicales et para-médicales par exemple.

Il existe différentes catégories de foyers :
  • sans étiquette (indépendant de toute association)
  • privés : beaucoup sont encadrés par des paroisses chrétiennes, des mouvements ou des communautés religieuses. Il n'est pas forcément nécessaire d'adhérer à leur confession, mais il est important de s'informer sur le projet du foyer et les activité qui y sont liées. Ainsi des communauté catholiques comme l'Emmanuel, ou oecuméniques comme le Chemin-Neuf   proposent d'approfondir sa foi et d'avoir une vie fraternelle, à travers une soirée de prière par semaine et jusqu'à plusieurs week-ends pendant l'année.
  • Les Foyers des jeunes travailleurs (FJT) accueillent surtout des jeunes pros, des stagiaires et des apprentis mais quelques places peuvent être réservées à des étudiants comme l'explique la vidéo. Renseignez-vous car de nombreuses villes disposent ce genre de foyer. On en dénombre 80 en Ile-de-France

Pour trouver un foyer :
l' Association des Résidences et Foyers de Jeunes (ARFJ)  répertorie tous les foyers étudiants en France, ainsi que l'Union Nationale des Maisons d'Etudiants (UNME).

Avis aux étudiants parisiens : l'université de la Sorbonne a listé tous les foyers parisiens.

Savoir ce qui vous attend

Bien souvent, le choix d'un foyer est appuyé par des parents inquiets du départ de leur enfant chéri du domicile familial. Mais ce mode de vie ne convient pas à tout le monde.

Les étudiants qui apprécient leur passage en foyer sont en général ceux qui se sont bien informés avant et adhèrent à l'esprit du lieu. Alors que ceux qui découvrent les règles de vie du foyer au premier semestre peuvent être déçus.

Le choix d'un foyer doit donc se faire en connaissance de cause.

Contrôle des entrées et des sorties

Nombre de foyers ont une heure limite pour rentrer le soir.
Nombre de foyers ont une heure limite pour rentrer le soir.
Tous les foyers ont ainsi leur règlement intérieur que les résidents sont tenus de respecter. Renseignez-vous au maximum  afin de ne pas avoir de mauvaise surprise une fois installé.

Dans certains foyers, par exemple, le code de la porte d'entrée est donné aux étudiants, ce qui leur permet d'être libres de leurs allées et venues à toute heure.

Mais dans bien des cas, les foyers imposent des horaires : à vous d'apprécier.  "Je suis partie de mon foyer à cause des horaires, 22h00 en semaine ce n'était pas possible ! Si l'on a un baby-sitting ou que l'on veut assister à une conférence ou une réunion le soir, on est piégé. Même les week-ends, le couvre feu ne dépassait pas minuit. En comptant le temps de rentrer le métro, il fallait quitter son dîner ou sa soirée vers 23h00 : être sans cesse préoccuppé par son heure de départ peut vous gâcher une soirée..." regrette Anne.

Petit détail qui peut aussi avoir son importance  : tous les foyers ne sont pas mixtes et beaucoup sont réservés aux filles.

S'adapter à la vie commune

Les responsables de foyers le rappellent : foyer et hôtel ne sont pas à confondre. Quel que soit le type de foyer choisi, on vous demandera de participer à la vie commune. 

Faire la vaisselle des plats, nettoyer les tables ou la salle commune... La vie en foyer apprend à se soucier de ses colocataires. Elle responsabilise les étudiants : l'ambiance par exemple, dépend de tous les membres du foyer.

Faire la vaisselle ensemble, nettoyer les tables : des règles de vie commune à respecter


Mais attention au laisser-aller.  Aliénor, en foyer pour 3 ans, exprime une certaine irritation : "Certaines filles du foyer ne connaissent pas les règles de base d'une vie en commun. Il est anormal de rentrer le soir et de retrouver poëles et casseroles dans l'évier, non lavées. Ce sont toujours les mêmes qui font le boulot pour tout le foyer ! "

De plus, un silence est à respecter à partir de 22h en général, ce qui ne vous empêchera pas de découvrir, non sans joie, les bienfaits des boules Quies !

Infos pratiques

Prix
Plusieurs critères sont pris en compte: la taille de la chambre, chambre simple, double, voire triple ( le nombre de personnes fait baisser le prix), les repas en pension complète ou demi-pension, une salle de bain individuelle ou pas, le ménage, Internet...

Pour une place en foyer à Paris, il vous faudra débourser entre 550-700 euros ( les repas coûtent environ 200 euros),  400-500 euros en province

Précision : les demandes d'APL sont acceptées pour les étudiants en foyer. N'hésitez pas  à en faire la demande à votre CAF.

Salle de bain
Certaines chambres en foyer comportent une salle de bain avec lavabo, douche et WC. Mais ce n'est pas le cas de tous les foyers : les étudiants peuvent chacun avoir un lavabo dans leur chambre mais douches et WC sont communs à tout l'étage. Le prix de ces chambres est donc moins cher.
 
Ménage
Selon les foyers, vous devrez faire vous même le ménage de votre chambre ou non.
Certains foyers vont jusqu'à changer les draps. ménage dans les chambre

Machine à laver
De plus en plus de foyer s'équipent d'une machine à laver. Dans les foyers où ce n'est pas le cas, une pièce est réservée au séchage et repassage néanmoins.

Internet
Cet élément  est à faire préciser lors de votre inscription. Toutes les chambre ne sont pas équipées d'internet. Dans ce cas, une salle informatique est généralement mise à disposition avec un code d'accès par étudiant.

Meubles
Avantage du foyer : les chambres sont meublées. Il restera seulement à votre charge d'apporter vaisselle et draps.

Durée en foyer
Les étudiants sont généralement admis en foyer pour un an ou deux. Si besoin, une troisième année peut être envisagée avec le responsable du foyer, les demandes sont donc traitées au cas par cas.

L'année en foyer commence en septembre et se termine en juin.  Les étudiants libèrent souvent leur chambre pour l'été. Cependant, il est possible, sous accord du responsable, d'occuper la chambre pour une durée plus longue.

Quand postuler

Malheureusement, les places en foyers sont peu nombreuses. Alors même si vous hésitez encore à choisir un foyer, inscrivez-vous le plus tôt possible : pas d''inquiétude, en cas de désistement, un autre jeune sur liste d'attente sera ravi de prendre votre place ! Dans certains foyers, le taux d'admission est de 10%.

De plus, du fait d'un nombre de places limité en foyer, les responsables n'hésitent pas à regarder à la loupe les dossiers des candidats afin de choisir les plus motivés pour ce mode de vie. La procédure d'admission peut donc prendre du temps. Une responsable de foyer précise : "L'admission de nos étudiantes passe par la constitution d'un dossier, puis par un entretien en tête à tête avec la jeune fille. C'est pourquoi,  bien que certaines postulent dès l'ouverture du site Admission Post Bac (à la mi-janvier), elles ne reçoivent leur réponse définitive qu'à la fin du mois de juin".

Lire aussi :
Ne plus vivre chez ses parents, ça change la vie !

Lundi 8 Juillet 2013

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso