Les écoles de commerce en trois ans après le bac



De plus en plus d'écoles de commerce de divers réseaux proposent un cursus postbac en trois ans sanctionné par un bachelor. Des formations appréciées des entreprises qui donnent la possibilité de décrocher plus vite un premier job, sans empêcher une poursuite d'études.




Les atouts des écoles de commerce en trois ans

- Elles vous préparent à exercer un emploi en entreprise trois ans après le bac
- L'insertion professionnelle est bonne : les entreprises sont demandeuses de cadres moyens de ce niveau qu'elles ont souvent du mal à trouver.
- Les débouchés sont plutôt locaux : intéressants pour ceux qui veulent travailler dans leur région.
- Les concours d'entrée sont un peu moins difficiles que pour les écoles en cinq ans, mais restent sélectifs (condition de qualité) :  votre niveau en langue, vos capacités de logique et d'expression et surtout votre motivation seront évalués notamment dans des entretiens.
- Les écoles sont des structures à taille humaine : les intervenants sont accessibles
- La formation est professionnalisante avec des stages, des projets professionnels et des intervenants issus de l'entreprise
- Beaucoup de ces cursus ont une coloration internationale (avec possibilité de séjour à l'étranger sur les trois ans)
- la poursuite d'études reste souvent possible jusqu'à un bac + 5. Il faut toutefois se renseigner sur ce point. Seuls les bachelors "visés par l'Education nationale" donnent l'équivalence avec une licence européenne du schéma LMD.
Les écoles de commerce en trois ans après le bac

Les inconvénients des écoles de commerce en trois ans

- Vous accédez à des postes de "midle management", en général en PME, et non de "cadre sup". Vous démarrez donc au départ sur un poste de collaborateur (commercial, administratif et financier) et votre salaire est inférieur à celui d'un diplômé de niveau bac+5. Toutefois, vous pouvez tout à fait grimper vers un poste plus élevé si vous faites vos preuves.

- Le diplôme que vous obtenez est un "bachelor" (diplôme de niveau bac+3 délivré hors Europe) et non une licence européenne. Seuls les bachelors visés par l'Education nationale permettent une poursuite d'étude à l'université française. Les chambres de commerce ont créé pour leurs écoles le label "bachelor professionnel" qui donne des garanties de qualité. Il faut donc se renseigner précisément sur les poursuites d'études possibles : souvent, il s'agit simplement de poursuivre deux ans d'études dans la même école à tarif élevé.

- Les écoles sont de qualité inégale : comparez les durée de stages réellement effectués en entreprises, la qualité du diplôme délivré. Les écoles consulaires (sous la tutelle des chambres de commerce et d'industrie) offrent de bonnes garanties en terme de proximité avec les entreprises et bénéficient d'un réseau. Soyez particulièrement vigilants avec des écoles privées qui vous proposent en fait de vous préparer à un bac + 2 (en général un BTS) puis à une année complémentaire. Nous vous indiquons ci-dessous les écoles les plus intéressantes.

Le réseau des Ecoles de gestion et de commerce (EGC)

Les écoles de commerce en trois ans après le bac
C'est un réseau déjà ancien de 28 écoles consulaires (sous tutelle des CCI, les chambres de commerce et d'industrie), situées en général dans des villes moyennes : Agen, Angoulême, Avignon, Bastia, Bayonne, Brive, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Charleville-Mézières, Fort-de-France, La Réunion, La Roche-sur-Yon, Le Mans, Montauban, Nevers, Nouméa, Orléans, Rodez, St-Etienne, St-Lô, St-Malo, Sens, Strasbourg, Tarbes, Valence, Vesoul. Et également à Lille et Marseille.

La formation comporte du marketing et de l'action commerciale, de la gestion, des langues (avec parfois des stages à l'étranger), du management et de la communication : un bon bagage assez complet et surtout pratique car sur trois ans, vous faites souvent plus de 25 semaines de stages. Les étudiants ont un bac ES à 50%, puis on trouve les STG, S, et enfin L ou autre (bac pro commerce). Depuis 2012, les candidatures se font via le site Admission-postbac, la sélection passe par un concours.

Les débouchés se font en priorité dans les PME de la région d'abord dans le commerce de gros ou de détail : vous êtes attaché commercial, chargé de développer des produits, des services ou une clientèle. On peut aussi s'orienter dans la banque, l'administration ou la gestion.... 97% des diplômés trouvent leur premier job en six mois.

Conseil: comparez tout de même l'offre des écoles, certaines voient leur diplômes visé par l'Etat ce qui est un gage de qualité, d'autres non. Certaines sont plus dynamiques que d'autres.


Les écoles du concours Atout+3

Les écoles de commerce en trois ans après le bac
Ce concours a été créé en 2006 à l'initiative de la chambre de commerce de Paris pour rassembler diverses écoles débouchant sur un "bachelor" de niveau bac + 3.

En 2013, huit écoles sont accessibles via ce concours : Novancia Paris, l'Ecole Atlantique de commerce de Nantes, l'ESC de Dijon-Bourgogne, l'EM Normandie, l'EM Strasbourg, Grenoble Ecole de management, Groupe Sup de Co La Rochelle, et Telecom Ecole de management (Evry).

Ces écoles développent par ailleurs un parcours "grande école" en trois ans accessible classiquement à niveau bac+2 (après des classes prépas par exemple) et débouchant sur un master. Les meilleurs diplômés d'un bachelor peuvent postuler à une poursuite d'études dans un master de la même école.

Si elles ont intégré la banque Atout+3, et donc developpé un cursus bachelor en trois ans après bac, c'est pour répondre à la demande des entreprises et des étudiants (qui boudent un peu les classes prépas) pour ce type de cursus. Les écoles sont donc toutes de très bon niveau, certaines avec des diplômes visés par l'Education nationale qui élargissent les possibilités de poursuite d'études. Plusieurs ont des parcours internationaux intéressants.

Quelques points forts : Novancia Paris propose un "parcours Chine" avec doubles diplômes, l'ESC Grenoble dispense tous ses cours en anglais et accueille des étudiants de 25 nationalités, l'EM Strasbourg prépare à un bachelor d'affaires internationales, etc.

Admission : un concours unique avec quatre épreuves écrites : synthèse, logique et ouverture au monde, anglais. A l'oral :  entretien, anglais. Chaque école applique ses propres coefficients. A partir de 2013-2014,  les inscription au concours se font sur le site Admission-postbac. L'inscription à Atout+3 compte pour 1 voeu.


Les écoles du concours Ecricome bachelor

Ecricome Bachelor est une autre banque d'épreuves permettant d'accéder à une formation de type bachelor de niveau bac+3 proposée par trois écoles :

- ICN Business School (Nancy). Le programme bachelor est baptisé ICN Bachelor SUP'EST

- Kedge Business School, école issue de la fusion en 2013 de Bordeaux EM et Euromed Marseille

- Neoma Business School, école issue de la fusion entre Rouen Business School et Reims Ecole de management à la rentrée 2014. Neoma propose d'ailleurs deux bachelors distincts : un bachelor in business Administration à Rouen et Reims, et un bachelor grande distribution à Rouen.

Notre dossier : Les critères pour choisir votre école de commerce

Article remis à jour en octobre 2013

Dimanche 3 Novembre 2013

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par NGOUSMA Yann le 17/03/2009 11:49
étudiant en 1ère année de commerce international au TOGO.c'est une bonne idée d'intégrer un programme pareil mais cela aiderait beaucoup de jeunes étudiants si vous pouvez mettre en ligne un service de dialogue qui pourrait aider tous les étudiants de différents pays de communiquer entre eux et de partager des idées.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger




















Un blog sur l'actu des débouchés

La plasturgie, encore une filière industrielle qui veut attirer les jeunes

Comme d'autres filières industrielles, la plasturgie souffre d'un manque d'attractivité alors que...




Recommandé par Reussirmavie.net
Des professionnels du coaching et de l'orientation :