La réforme des études médicales et la L1 Santé reportées à la rentrée 2010


La nouvelle est tombée jeudi 12 février : le Sénat qui examinait la loi mettant en place la L1 Santé a adopté un certains nombre d'amendements dont le plus important est le report de la réforme à la rentrée 2010-2011. La réforme de première année des études médicales (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) va donc se faire, mais les universités auront plus de temps pour mettre en place la L1 Santé.





Votée à l'Assemblée le 16 décembre, la loi instituant une nouvelle première année pour les études médicales, la L1 Santé, a été discutée par le Sénat les 11 et 12 février. L'application de la réforme dès la rentrée 2009 était au départ le souhait du gouvernement, en particulier de Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur, qui souhaitait mettre fin au plus vite au "gâchis humain" que représente l'échec de 85% des étudiants en première année de médecine. Le projet de loi prévoit en effet d'intégrer la première année d'études médicales dans un cursus universitaire de type LMD (d'où son nom de L1 Santé) qui doit permettre, notamment, aux étudiants collés au concours mais ayant plus de 10/20 de moyenne de capitaliser des "crédits" universitaires (ECTS) en vue d'autres études. Le projet prévoit aussi la réorientation au bout d'un semestre des étudiants trop faibles, et surtout, le regroupement en une seule année d'études des filières médecine, pharmacie (nouveauté), sage-femme, et dentaire avec possibilité de passer au choix 1 à 4 concours en fin d'année : une façon de donner la possibilité de tenter médecine et pharmacie à la fois, et d'éviter l'orientation par l'échec vers les métiers de sage-femme et de dentiste.

L1 Santé : les sénateurs disent oui à la réforme, non au calendrier

Dès le début du débat au Sénat, les orateurs se succèdent et un certain consensus s'établit sur l'intérêt de la réforme, mais c'est le calendrier qui ne passe pas ; Ainsi, Jean-Claude Etienne, rapporteur du projet : "Tout le monde doit prendre la mesure de cette réforme ambitieuse, déclare-t-il. Toutefois la commission a souhaité laisser aux universités le temps nécessaire pour mettre en place le nouveau cursus en reportant d'un an l'entrée en vigueur du texte : c'est le sens d'un de nos amendements." Valérie Pécresse (par ailleurs fort chahutée en ce moment sur ses réformes) se rend elle-même à l'évidence : "Je suis convaincue que, pour le bien-être des étudiants, il faut tout faire pour mettre en oeuvre la réforme le plus rapidement possible (...). une enquête de la conférence des présidents d'université a révélé que trois universités sur quatre seraient prêtes pour la rentrée 2009. Néanmoins, nous sommes en février, les lycéens sont en train de s'inscrire dans l'enseignement supérieur : je reconnais que la réforme n'est pas encore adoptée et que les délais imposés sont très courts. Je comprends vos inquiétudes et m'en remets à la sagesse du Sénat."

L1 Santé : les amendements adoptés par le Sénat

Le gouvernement ayant jeté l'éponge quant à un passage en force pour 2009, le Sénat a donc voté plusieurs amendements qui modifient l'article 2 de la loi prévoyant notamment une mise en place de L1 santé à la rentrée 2009 et une mise en place de la réorientation des étudiants en échec à la fin du premier semestre au plus tard en 2011-2012.
  • Le texte adopté par le Sénat prévoit que "La présente loi entre en vigueur à compter de l'année universitaire 2010-2011".
  • De même : "La réorientation des étudiants à l'issue du premier semestre de la première année des études de santé ou au terme de celle-ci est mise en place au plus tard à compter de la rentrée universitaire 2012-2013".
  • Enfin les sénateurs ont modifié le 2ème § de l'article premier de la loi qui indiquait que "Les ministres chargés de l'enseignement supérieur et de la santé déterminent par voie réglementaire : (...) le nombre des étudiants admis dans chacune des filières (médecine, pharma, sage-femme,...) à l'issue de la première année des études de santé"... Le texte adopté par les sénateurs prévoit également que "les universités peuvent répartir ce nombre entre plusieurs unités de formation et de recherche pour répondre à des besoins d'organisation et d'amélioration de la pédagogie. Un arrêté détermine les critères de répartition de ce nombre de façon à garantir l'égalité des chances des candidats".
Concrètement, une université qui a plusieurs facultés pourrait répartir son numerus clausus entre ses différents sites. "Il s'agit de conférer cette possibilité à des universités qui occupent plusieurs sites dans des quartiers sociologiquement différents. C'est notamment le cas de Lyon, Bordeaux et Toulouse", a indiqué Jean-Claude Etienne. "Je suis aussi d'accord sur le fond, a indiqué Valérie Pécresse. Actuellement, le président d'une université n'a pas la possibilité de répartir le nombre d'étudiants admis dans chacune des filières. Cette possibilité se justifierait pourtant pour les universités composées de plusieurs sites sociologiquement différents, à condition qu'un arrêté précise les critères de répartition." Compte-rendu du débat au Sénat sur la L1 Santé La loi adoptée par le Sénat ou "petite loi" sur la L1 Santé

Quand la L1 Santé sera-t-elle adoptée ?

Après les amendements du Sénat, la loi doit maintenant revenir devant les députés à l'Assemblée qui doivent la revoter. Si elle est adoptée en l'état, les décrets d'application pourront être rédigés. Si les députés introduisent à nouveau des modifications, la loi retournera devant le Sénat. Quoi qu'il en soit, les universités vont continuer à travailler le projet de mise en oeuvre de la réforme, mais seulement pour la rentrée 2010 : le gouvernement ayant accepté le principe du report, il est certain qu'il ne passera pas en force là-dessus à l'Assemblée.

Si vous envisagez de faire médecine en 2009-2010, vous serez donc soumis à l'ancien système : une année de P1 qui débouche sur le concours actuel (ouvrant sur médecine, sage-femme, dentaire, selon les places au concours et le numérus clausus), avec possibilité de redoubler une fois. Toutefois, si la réforme est mise en place en 2010 et que vous êtes doublant cette année-là, la possibilité d'une troisième première année devrait vous être ouverte : elle a été envisagée dans tous les débats pour ne pas défavoriser les doublants lors de l'année transitoire.

Un guide de méthodologie pour réussir PCEM1

La réforme des études médicales et la L1 Santé reportées à la rentrée 2010
Si vous êtes en P1 (ou que vous projetez d'y rentrer), vous pouvez télécharger sur ce site notre guide de méthodologie : Réussir sa première année d'études médicales.
Il s'agit d'un guide de méthodologie de 57 pages rédigé par le docteur Chantal Régnier. Il ne suffit en effet pas de travailler beaucoup pour réussir le concours, encore faut-il travailler efficace et pour cela, savoir gérer son stress, garder un bon équilibre de vie, et savoir utiliser au mieux sa mémoire et ses outils cognitifs.

Après avoir évoqué toutes les conditions, matérielles, physiques et psychologiques nécessaires à la réussite et rappelé les règles de fonctionnement de notre mémoire, le dr Régnier vous propose une méthode d'apprentissage pour vous permettre d'optimiser le rapport entre le temps disponible et les apprentissages. Comment s'organiser pour ne pas prendre de retard et mémoriser un maximum de connaissances pour être prêt le jour J du concours ? C'est tout l'enjeu auquel vous prépare ce guide.
"Réussir sa première année de médecine" (57 p.) : A télécharger via Paypal pour 7 euros


Samedi 3 Octobre 2009

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par flo le 17/02/2009 17:20
Beaucoup de jeunes se sont inscrits en PCM1 en pensant que la nouvelle réforme était définitivement adoptée pour la rentrée 2009 ne veulent pas être médecin mais sont obligés de passer par là. On reste donc dans un système complètement inégal. On n'évoluera donc jamais en France !!!!!!!!!!

2.Posté par gerard le 10/02/2010 17:37
je pense que les plus défavorisés sont les doublants en 2009 qui, en cas d'échec en juin 2010, ne pourront ni tripler ni s'inscrirent en pharmacie comme les promos précédentes. Il faut faire quelque chose pour eux car cela est injuste par rapport aux autres

3.Posté par zara le 25/02/2010 18:44
ewactement, je suis tout à fait d'acord avec vous Gerard. Je suis actuellement doublante en P1 et je compte me réorienter en pharmacie mais pour le moment, je ne sait pas si ce sera possible et même si c'est possible, je ne sait pas si je serai concidéré comme doublante ( ou triplante) ou si j'aurai plusieurs chances comme tous ceux qui se sont déja réorienté en pharmacie!!!!

4.Posté par gerard le 16/03/2010 13:16
il faut faire pression auprès des pouvoirs publics (Mme roselyne bachelot) pour obtenir l'autorisation de tripler pour les doublants de cette année en cas d'echec en juin 2010. Ecrivez lui et faites intervenir vos associations d'étudiants

5.Posté par Etudiant Pcem1 le 05/05/2010 01:47
Moi aussi, surtout que cette reforme enlève l'avantage doublant, et pire encore pour les futur doublant de pharma qui garde de leur programme 2 matieres. Oui, bien entendu une partie du programme reste, mais les primants qui vont doubler l'an prochain vont perdre beaucoup comparé au autre année, surtout que les programmes sont mal fait, des matières assez lourde du second quadrimestre sont mis au premier, et des lycéens mal organisé vont beaucoup y perdre. On enleve carrement des matieres : donc pour resumé, j'ai des classeurs de 300 pages a oublier, pour apprendre de nouvelle matiere. Fin, je vois pas se que cette reforme apporte a la premiere année de medecine a par compliqué les choses (mélanger pharma et medecine). Je sais que pour les années supérieur c'est pas mal, mais serieux.. Aucun premiere année ne c'est insurgé bien evidemment, quand en meme temps? C'est injuste pour la promo 2010 point barre. J'ai de la haine envers se qui on pris cette decision. J'ai lu dans un fascicule qui nous a été donnée que cette reforme était avant tout faite pour éviter le gachis humain, et pour regler des problèmes économique, social, et psycologique. Nous mais c'est une blague ou quoi! Tout ceux qui se sont inscrit savent très bien qu'il y a un numerus clausus, qu'il faut bosser. Et en plus de ça, regardons un peu les solutions, pour ma fac, c'est alléger le programme en matière medicale, j'ai l'impression d'aller en prepa math physique l'an prochain! Je pense que tout ça c'est du foutage de gueule. Et personne ne fait rien par manque de temps, de toute façon tout est voté, et bien organisé maintenant. Mais a travers se message je parle au nom de tout les pcem1 comme moi, qui sont primant cet année, et qui se font arnaquer une année. Le gachis humain il est la. Mon concour est dans 4 jours, j'espere que je l'aurai, et que je ne serai pas a la place des doublants de l'an prochain qui vont vraiment sentir passer cette reforme. Je rajoute également que tout les pseudo avantages qu'ils proposent, comme se faire virer dès les premiers partiel, ou encore choisir son orientation(a ben tiens! c'est nouveau ça!), ou carrément ne pas pouvoir doubler car il faut une note minimum! je vois autour de moi beaucoup de doublant qui ont eu des notes catastrophique l'an dernier, et qui l'auront a coup sur cette année, ou passe leur chance? .. Enfin.. je pense que vous comprenez très bien se que je veux dire. Toute cette reforme pour faciliter la vie a tout le monde.. et bien je pense que ça va gacher la vie de pas mal d'étudiant. On est les dindons de la farce, et je reste très poli.

6.Posté par Pierre le 24/05/2010 12:20
le "gâchis" est d'environ 85% à ce jour, mais quel va être l'impact de la réforme sur ce chiffre? je pense seulement à une légère baisse, qui ne sera malheureusement pas conséquente: on passera au mieux à 70 voir 65% d'échec tout au mieux, et personnellement, je trouve que ça reste un gâchis humain beaucoup trop important..
en espérant que les résultats de l'an prochain me donnent tord..

7.Posté par marc le 27/05/2010 14:15
Tout d'abord étudiant pcem1, un concours n'est jamais gagné quel que soit le cas de figure, primant, doublant, doublant de pharmacie qui va en pcem et l'inverse. Ensuite changer de section au terme de deux ans de concours et ne pas pouvoir garder des unités d enseignements qui permettrait 'évoluer dans d autres secteurs de santé c est cela le gachi et la réforme va changer cela.
Beaucoup ne sont pas fait pour des métiers de santé, pas le niveau ou pas la volonté et les capacités pour passer le concours donc ceux qui ont eu des notes catastrophiques comme tu dis ne sont aucunement assurés de réussir ou ne pas réussir, réforme ou pas si ils n ont pas le niveau ce ne sont pas des études pour eux.
Après la réforme, ceux qui ont tenté pcem ou pharmacie pourront se réorienté vers infirmier, sage femme ou autre en conservant certaines matieres et ne pas tout recommencer au bout de deux ans voir quatre ans pour ceux ayant fait pcem et pharmacie.
C'est peut être le temps que vous avez pris pour poster ou faire telle ou telle pétition, qui vous manquera pour votre préparation au concours et qui fera la différence...




8.Posté par nassira le 25/06/2010 11:22
je suis nassira
je voudrais dire pour quoi c est ainsi compliqué d etre a la faculté de medecine moi je suis contre la reorientation personnellement je prefere redoubler mille fois dans la meme filiere alors que faire une filiere que jaime pas

9.Posté par Camille le 03/11/2010 21:32
Je voudrais etre sage femme ; pour linstant je suis en 1ere S .
Apparement pour moi ca sera plus simple ? si j'ai bien compri je pourais ne pas avoir mon concours pour passer en première année de medecine mais pouvoir validée mon année pour partir en école de sage femme si jia 10/20 au concours ?

10.Posté par Etudiant Pcem1 le 06/11/2010 19:21
Camille, je crois que ça depend de la fac, mais je sais que dans la mienne, depuis la reforme, il y a un concour spécifique au sage femme, avec des modules spécifiques. Après chaque fac a fais la reforme a ça façon. J'avou que je serai surpris que ce ne soit plus un concour, mais après tout.. Ils sont capable de tout :)

Et a marc, je repondrais que je suis d'accord avec lui, un concour est un concour, on prend les meilleurs, et la reforme a pour but d'uniformiser le premier cycle des études médicales entre les filières, pour que toute les filières ai un socle commun, et pour se mettre a un niveau européen, en se mettant au systeme de licence. Or je dis juste que faire cela, enleve des chances au primant qui redouble. J'ai eu mon année, et je regarde mes amis qui ont redoublé, qui me parle d'avoir des matieres de pharmacie a leur concour de medecine. Ils vont soit apprendre un matiere qui ne leur servira pas, soit l'apprendre a perte si ils n'arrivent pas a avoir leur année. Donc encore gachis. Leurs matières changent, leur prof, donc leur avantages de doublant est quasi nul, a rajouter a ça le moral en chute en se disant qu'on refait une nouvelle année, et non qu'on la double. Et a se que je sache, on pouvait se réorienter dans beaucoup d'autre filières médicales dans l'ancien système fallait juste bouger ses fesses. En plus maintenant, tout cela s'étends au année d'après. Je n'entrerai pas dans les détails, mais en gros la je suis en deuxieme année. si je redouble, je serai avec la promo qui subi la reforme, et donc mon programme, de deux ans, change, et ainsi de suite si je redouble 1 seule fois dans ma scolarité. C'est juste dégeulasse. je comprends que ce soit bien pour les coopérations européene, mais je dis juste que la, je suis potentiellement arnaqué, et ceux qui sont en se moment en p1 (doublants) le sont completement

11.Posté par étudiante sage-femme le 24/11/2010 03:46
Bonjour a tous,
je suis actuellement en 3eme année de sage femme et j ai cru comprendre qu une passerelle était possible vers médecine ou dentaire. quelqu un pourrait il m éclairer, je n ai fait qu une année de P1 mais je me rends bien compte aujourd hui que dentaire me conviendrait mieux. Help !

12.Posté par Cédric le 30/11/2010 20:07
Up
Bonjour,
j'ai entendu la même chose que "étudiante sage-femme" j'aimerai avoir confirmation apparement ce serait une passerelle pour la P2 concernant les étudiants en 3ème année validée

13.Posté par joanita le 24/01/2011 14:51
bonjour,
je suis doublante cette année mais comme c'est si bien dit on a l'impression d'être primants car les programmes ont changés, j'ai eu mon claseement ce matin et j'avoue être un peu désespérée car je ne suis pas bien classée, surtout que j'ai vraiment bossée et que je suis vraiment motivée pour réussir médecine, quelqu'un pourrat il me renseigner sur les passerelles possibles pour réintégrer par la suite la 2éme année de médecine, je ne baisse pas les bras, faut il faire une licence bio ou autre ?? merci de votre réponse et votre aide j'en ai vraiment besoin joanita

14.Posté par fanny le 01/02/2011 22:41
bonsoir
la réforme m'a tout gâcher !j'ai été étudiante en pharmacie l'an dernier j'ai été presque classer l'année dernier mais cette année une vrai catastrophe j'ai pleurer toutes les larmes de mon corps je trouve injuste que les anciens pharma ne peuvent pas redoubler le programme a vraiment changer il faut savoir que le programme de PHARMA et celui de MEDECINE n'est pas le meme de plus les doublants de medecine vont prendre nos places
cette réforme a vraiment gacher ma vie !!

15.Posté par joanita le 01/05/2011 02:50
QUI PEUT VRAIMENT ME RENSEIGNER COMMENT REINTEGRER MEDECINE JE SUIS DEJÀ DOUBLANTE MAIS J AI L IMPRESSION D ETRE PRIMANTE , TOUT L'AQUIT DU DOUBLEMENT NE SERT PLUS CAR TOUS LES PROGRAMMES SONT CHANGES, JE SUIS RÉELLEMENT MOTIVÉE, JE VEUX FAIRE MEDECINE , J AI EU QUE DES PROBLEMES CETTE ANNÉE COMMENT AVOIR UNE CHANCE AVEC LA NOUVELLE REFORME ET SURTOUT LES PASSERELLES POSSIBLES POUR POUVOIR REINTÉGRER MÉDECINE??? JE NE VEUX PAS BAISSER LES BRAS, C'EST UNE RÉELLE VOCATION MAIS JE NE SAIS QUOI FAIRE, QUI PEUT VRAIMENT ME CONSEILLER OU M'AIDER ?? MERCI D'AVANCE
JOANITA

16.Posté par Laure le 17/06/2011 16:43
Pour être sage-femme exemple, peut-on envisager après la seconde une 1ère st2s puis ensuite faire une prépa médecine? Aidez moi s'il vous plaît.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !