La lettre de Guy Môquet doit bien être lue dans les lycées


Le ministre de l'Education Luc Chatel a tranché : la lecture de la lettre de Guy Môquet reste obligatoire dans les lycées chaque année le 22 octobre, jour anniversaire de l'exécution du jeune résistant. Cette mesure, instituée par Nicolas Sarkozy en 2007, avait provoqué à l'époque des polémiques, et le doute planait sur son côté obligatoire.





Luc Chatel, ministre de l'Education nationale.
Luc Chatel, ministre de l'Education nationale.
A la rentrée scolaire 2009, c'est une note de service du ministère en date du 16 septembre, publiée au Bulletin Officiel huit jours plus tard et révélée par RTL, qui a semé le doute. Signé par Jean-Louis Nembrini, directeur général de l'enseignement scolaire, le texte n'affirmait en effet pas le caractère obligatoire de la démarche.

La note demandait certes "
de mobiliser les équipes éducatives autour de cette commémoration". Mais elle précisait ensuite que "ce moment de mémoire et de réflexion pourra[it] s'appuyer sur des rencontres entre les élèves et d'anciens résistants, ainsi que sur la lecture de textes : la dernière lettre de Guy Môquet à sa famille, des lettres de jeunes condamnés à mort ou d'autres textes témoignant de l'engagement des jeunes ". Elle évoquait même des "lectures laissées à l'initiative de chacun".

Etudier l'appel du 18 juin 40 en plus

Le texte serait sûrement passé inaperçu si la lecture de la lettre du jeune résistant, fusillé à 17 ans par les Allemands, n'avait pas donné lieu à polémique en 2007 lorsque Nicolas Sarkozy avait décidé de la rendre systématique dans tous les lycées chaque année le 22 octobre.
Soucieux de leur indépendance, un certain nombre d'enseignants avaient fait savoir qu'ils traitaient déjà dans leur programme l'histoire de la Résistance et n'avaient pas besoin que l'Elysée leur impose ce geste civique.

Le ministère n'a donc pas voulu laisser planer le doute, et remettre en cause la décision présidentielle. Jean-Louis Nembrini a adressé une nouvelle lettre aux recteurs, levant l'incertitude et redisant le caractère "obligatoire" de la lecture de la lettre de Guy Môquet. Luc Chatel lui-même l'a confirmé sur RTL : la lettre de Guy Môquet peut servir de base à un travail, mais sa lecture n'est pas facultative.
La note de service appelle par ailleurs les lycées à étudier en 2010 l’appel du 18 juin 1940, dont on célèbrera le soixante-dixième anniversaire.

En savoir plus :
La lettre de Guy Môquet

La lettre de Guy Môquet fait débat


Vendredi 23 Octobre 2009

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !