La chute du mur de Berlin : des témoignages pour un anniversaire



Le 10 novembre 1989, il y a presque vingt ans, l'incroyable se produit : le mur qui séparait depuis 1961 Berlin en deux et marquait dans cette ville la séparation de l'Europe en deux blocs ennemis, ce mur s'ouvre enfin aux Berlinois de l'Est comme de l'Ouest. L'Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj) célèbre cet anniversaire par un appel aux témoignages.





La chute du mur de Berlin : des témoignages pour un anniversaire
Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, le mur de Berlin qu'on appelait aussi "le Mur" ou "le mur de la Honte" laisse enfin passer librement les Berlinois de l'Est, citoyens de la RDA, et ceux de l'Ouest, citoyens de la RFA.

Elevé en 1961 par les autorités est-allemandes communistes pour empêcher leurs ressortissants de fuir à l'Ouest, il symbolisait la coupure de l'Europe en deux blocs depuis 1945 et la montée de la guerre froide. Le mur était une frontière infranchissable en particulier pour les Allemands de l'Est, plusieurs centaines d'entre eux ayant péri sous les balles en cherchant à le traverser. Constitué de deux lignes de construction séparées par un no-man's land, il était hérissé de barbelés et surveillé nuit et jour par les troupes est-allemandes.

Symbole du rideau de fer, de l'absence de liberté des pays membres, comme la  RDA, du Pacte de Varsovie, le mur "tombe" dès que l'Union soviétique sous la houlette de Mickaïl Gorbatchev donne le signal d'un dégel idéologique. En 1989, la Hongrie ouvre ses frontières, forçant le gouvernement est-allemand à autoriser la libre circulation entre Berlin Est et Berlin Ouest. C'est la fin du Mur.

Un appel aux témoignages et un concours

La chute du mur de Berlin : des témoignages pour un anniversaire
Pour célébrer les 20 ans de cet événement marquant pour l'histoire de l'Europe qui a conduit à la réunification allemande, l'Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj) lance un appel aux témoignages et un concours sur son site www.murdeberlin-ofaj.org : récit, poème, chanson... tous les supports sont acceptés. Pour participer, il suffit d'être citoyen français ou allemand de tout âge, et d'avoir un témoignage à apporter sur cet événement.

Un jury franco-allemand décernera un prix aux 10 meilleurs témoignages, le premier prix gagnant un voyage en Allemagne bien sûr.
Même si vous ne souhaitez pas participer, surtout, ne manquez pas d'aller consulter ces témoignages souvent émouvants qui donnent aux leçons d'histoire la couleur de la vie. Comme celui de cette Française qui à 18 ans, rencontre Bernd, un Allemand qui vit de l'autre côté du Mur avec qui elle va vivre une histoire d'amour : " Avoir découvert le Mur à l’âge de 18 ans m’a donné un goût très prononcé pour la Justice, la Liberté, les voyages, l’Autre….et m’a surtout donné l’envie d’abattre tous les Murs quels qu’ils soient !" raconte-t-elle.
Ou celui de ces 4 potes vivant en Bourgogne qui au soir du 8 novembre 1989 n'hésitent à faire 36 heures de route pour "y être". Ou encore beaucoup d'histoires amusantes ou touchantes en français ou en allemand.

Le jury a distingué les meilleurs témoignages ! Lire J'avais 22 ans quand le mur est tombé


Jeudi 5 Novembre 2009

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !