L'informatique lance une campagne pour séduire les jeunes



L'informatique manque de cadres de niveau bac + 5 et peine à attirer les jeunes. Pour les séduire et leur faire découvrir les métiers du secteur, une campagne est lancée le 15 mars, via un grand jeu sur Internet.




Informatique : près de 60 000 offres d'emploi de cadres en 2006

Le secteur informatique peine à séduire les jeunes diplomés
Le secteur informatique peine à séduire les jeunes diplomés
L'informatique est devenu le premier secteur pour l'emploi des cadres. 10 000 emplois supplémentaires sont créés chaque année depuis 2005, et avec le départ à la retraite de nombreux cadres (le "papy-boom"), le besoin en main d'oeuvre qualifiée est très fort : Selon l'Asssociation pour l'emploi des cadres (APEC), l'informatique a offert en 2006, 58 800 emplois soit 33% des offres cadres.
Le problème, c'est que les jeunes diplomés eux, ne se précipitent pas vers le secteur. Etonnant non ? L'informatique souffre peut-être de son image : trop austère, trop technique, bref trop scientifique à une époque où les jeunes sont plutôt attirés par le management, l'international, ou la finance.

Un jeu de simulation sur les métiers de l'informatique

L'un des personnage du jeu
L'un des personnage du jeu
Pour redorer son image et présenter la filière, le syndicat patronal Syntec informatique lance le 15 mars 2007 une campagne de promotion auprès des jeunes à travers un jeu de simulation sur Internet (sur le site www.changeursdemonde.com.
Ce jeu propose aux 15-24 ans de se mettre dans la peau d'un jeune pro de l'informatique qui doit relever des défis humanitaires, commerciaux, politiques, et prendre des décisions stratégiques. Au passage, des "gourous" prodiguent leurs conseils et présentent leurs métiers ainsi que les formations qui peuvent y mener. Allez-voir le jeu, l'environnement n'a rien d'austère en effet. Comme tout jeu qui se respecte, "changeurs de monde" aura ses gagnants : ils peuvent décrocher un stage ou des rencontres avec des professionnels.

Des débouchés pour les diplomés de l'université et des salaires en hausse

La campagne du secteur informatique veut aussi attirer les diplômés de l'université
La campagne du secteur informatique veut aussi attirer les diplômés de l'université
Pour revenir au vrai monde, les débouchés sont réellement très intéressants pour les bac + 2 à bac + 5. "Pour retenir les jeunes qui partent vers l'industrie ou la finance, de petites sociétés de notre secteur sont prêtes à faire un peu plus de sacrifices qu'avant en matière de salaire", dit Bruno Dumas, directeur du recrutement national du géant français des services informatiques Capgemini. Yves Buisson, DRH d'Unilog (groupe Logica CMG) souligne le "gros travail" en interne pour fidéliser les collaborateurs.
A savoir aussi si vous êtes en fac : les SSII diversifient leur recrutement au-delà des écoles d'ingénieurs et se tournent vers les diplomés de l'université (informatique, maths, MIAGE...). Unilog, qui prévoit d'embaucher 1800 salariés cette année a établi des partenariats avec 17 universités françaises où le groupe veut augemter ses recrutements de 20%.


Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger






Un blog sur les débouchés

La plasturgie, encore une filière industrielle qui veut attirer les jeunes

Comme d'autres filières industrielles, la plasturgie souffre d'un manque d'attractivité alors que...